AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Téléchargements de livres au format PDF Élections présidentielles 2017 : des candidats et des astres
Articles aléatoires  Le Lion mythologique  Lettre ouverte à Jean-Claude Pecker  Témoignage astro de Marie-Hélène Rudel  Témoignage astro de Béatrice Martignon  Les Thèmes de deux jumeaux monozygotes  Profil psychologique du Jupitérien  Un Scorpion nommé François Mitterrand  Bertrand Cantat, un Poissons bouquet de nerfs
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-documentsThéories généralesLe zodiaqueSignes et saisons


Les Signes d’hiver

Loin d’être un mythe archaïque ou un symbole désincarné, le zodiaque est aussi réel que le jour, la nuit et leurs durées qui changent périodiquement tout au long de l’année. Être né sous le Signe du Capricorne par exemple, ce n’est pas ressembler à un un hybride de chèvre et de poissons, c’est être venu sur Terre au moment du solstice d’hiver, lorsque le Soleil amorçait sa remontée dans l’hémisphère sud. La queue de poissons symbolise l’obscurité des fonds marins en rapport avec les plus longues nuits, et le buste de la chèvre la croissance des jours qui ne deviendront dominants en durée qu’à l’équinoxe de printemps.

C’est d’une manière impropre mais pratique qu’on évoque les Signes de Printemps, d’Été, d’Automne et d’Hiver. En effet, les saisons n’existent que pour le Soleil. Par exemple, pendant que le Soleil se trouve en Gémeaux, Vénus peut très bien se trouver en Cancer. Le schéma ci-dessus décrit la décroissance de la nuit dominante en durée (pour le Soleil) ou des arcs diurnes (pour la Lune et les planètes) du solstice d’hiver à l’équinoxe de printemps (du tropique du Capricorne à l’équateur).

Le zodiaque astronomique de l’hiver

Au solstice d’hiver, le Soleil est au plus bas de sa course dans l’hémisphère sud, à la hauteur du tropique du Capricorne ; pour les habitants de l’hémisphère nord, c’est le moment des plus longues nuits. Jusqu’à l’équinoxe de printemps, les nuits sont dominantes et décroissantes en durée, tandis que les jours croissent. En Capricorne (22 décembre au 20 janvier), les durées nocturnes sont nettement supérieures aux diurnes. En Verseau (20 janvier au 19 février), les durées nocturnes sont sensiblement supérieures aux diurnes. En Poissons enfin (19 février au 21 mars), les durées nocturnes, toujours décroissantes, sont sensiblement égales aux nocturnes : le printemps approche…

Les nuits dominantes en durée sont pour les êtres vivants un facteur d’inhibition, de rétraction, de fermeture au monde extérieur. En hiver, cette fermeture devient extrême, systématique, ce que reflète le phénomène de l’hibernation. En dehors des zones tropicales on se calfeutre, on se protège du froid, on fait le gros dos en attendant les jours meilleurs du printemps. Les gens fortement marqués par les Signes d’hiver se caractérisent par leur puissance de refus, leur aptitude à dire non, à boycotter tout ce qui ne les intéresse pas.

Le type hivernal

Pris dans leur ensemble, les trois Signes d’hiver se caractérisent par leur capacité d’indifférence et par la systématicité de leurs réflexes de fermeture. Revers de la médaille : il est difficile pour eux d’être spontanés et immédiatement disponibles

Points forts : si les Signes d’hiver dominent dans votre thème, une part importante de vous-même s’exprime d’une manière extrêmement lente, progressive, obstinée. Profondément indifférent à l’égard de ce qui ne vous dit rien, ne vous concerne pas, ne vous intéresse pas, vous entendez ne consacrer votre temps et votre énergie qu’à ce qui est pour vous essentiel, absolu, au-dessus de toute contingence. Pour le reste, vous faites fonctionner votre pouvoir de refus têtu et d’obstruction systématique.

Points faibles : vous avez en général du mal à vous enthousiasmer de but en blanc, à vous montrer immédiatement souple et disponible dès que la situation le demande. On peut vous reprocher un manque d’allant, de spontanéité, d’aptitude à improviser, au point d’être paralysé devant tout changement subit, d’avoir du mal à vous intéresser à quoi que ce soit, de sombrer dans l’inactivité, l’engourdissement, le renoncement, sauf lors de brèves périodes ou s’exprime alors un nervosisme sans objet, une fantaisie incongrue.

Le Capricorne naturel dans l’hémisphère nord

Astronomie : nuits décroissantes et dominantes, durées nocturnes nettement supérieures aux diurnes.

Astrologie : points forts : fermeture inébranlable, systèmes de défense organisés, sens des ensembles. Points faibles : manque d’ouverture dynamique, de spontanéité réagissante, phase ultraparadoxale.

Qualités : lent, rigide et systématique, le Capricorne se blinde contre le monde extérieur et les êtres qui l’habitent s’il n’y rencontre aucun écho à ses motivations essentielles. Pour lui, tout est question de synthèse dans un univers fermé : synthétiser et organiser ses propres différentes tendances, mais aussi mettre de l’ordre autour de lui pour être à l’abri du hasard et de l’imprévu. Hanté par l’absolu auquel il se consacre sans concession, il s’intéresse avant tout à l’architecture générale des êtres et des choses, à ce qu’ils ont d’obstinément permanent, d’invariable, d’inchangeable.

Défauts : trop fermé au monde extérieur, le Capricorne pèche par manque d’ardeur, de mordant, de capacité de réponse et d’attaque immédiate. Dès qu’il lui faut s’extérioriser sans a priori, se dépenser sans compter, s’activer pour le simple plaisir de jouer, de s’ébattre, de s’abandonner au mouvement libre, il se fige, se contracte, refoule ses réactions instinctives. Il ne sait pas se distraire de la passion dévorante qui le hante, accepter la rafraîchissante anarchie des choses qui s’auto-organisent indépendamment de lui, explorer êtres et choses pour le pur et simple plaisir de la découverte.

Le Capricorne symbolique

Astronomie : néant.

Astrologie : Signe de Terre Cardinal, Froid et Sec. La Terre du Capricorne est Cardinale : c’est celle qu’on pétrit pour en faire des briques, se lancer dans la construction de quelque chose de solide. Saturne, sa planète Maîtresse, est plutôt froide (jusqu’à −160° de température au niveau des nuages qui l’entourent) mais pas humide, à moins que considérer ses nuages de méthane comme des cumulo-nimbus terrestres. D’une extrême froideur planétaire et zodiacale, c’est un iceberg entouré d’anneaux glacés.

Le Verseau naturel dans l’hémisphère nord

Astronomie : nuits décroissantes et dominantes, durées nocturnes sensiblement supérieures aux diurnes.

Astrologie : points forts : ouverture rayonnante, mécanismes de défense systématiques, sens des dosages. Points faibles : manque de fermeture concentrée et persévérante, phase paradoxale.

Qualités : enthousiaste, optimiste, et plein d’espoir, le Verseau s’ouvre largement à tout ce qui, dans le monde extérieur, lui paraît riche de promesses, en germe, en devenir. Il se dit que rien n’est jamais perdu, qu’on peut toujours faire du neuf avec du vieux, reconsidérer les choses sous un nouvel angle. Il reste obstinément sourd au désabusement, aux raisons de désespérer ou de se résigner et cherche à réaliser des alliages novateurs entre liberté et solidarité, espérance et lucidité, sans jamais se laisser décourager par l’adversité.

Défauts : dans ses mauvais moments, le Verseau est un véritable « panier percé », qui dilapide son énergie dans des projets chimériques, s’enthousiasme pour des riens, accorde un crédit illimité au « tout nouveau, tout beau ». Instable, nerveux, manquant de bases solides et d’enracinement profond, son optimisme béat et agité confine à la naïveté : il a une fâcheuse tendance à voir du positif partout et à minimiser le négatif. Imprudent et fébrile, il s’emballe, s’agite de façon brouillonne, se montre prodigue et imprévoyant.

Le Verseau symbolique

Astronomie : néant.

Astrologie : Signe d’Air Fixe, Chaud et Humide. L’Air du Verseau est Fixe : d’où son goût très avant-gardiste pour la climatisation qui stabilise et recycle l’air. Sa planète Maîtresse était autrefois Saturne, Froid et Sec. Cette planète de Terre fut remplacée par Uranus, dont la température moyenne (180°) et le sol glacé conviennent pourtant mal à un Signe Chaud et humide. Il est vrai que les uraniens, souvent un peu pète-sec, ne manquent pas d’air. Aiment-ils la glace chaude ?

Le Poissons naturel dans l’hémisphère nord

Astronomie : nuits décroissantes et dominantes, durées nocturnes sensiblement égales aux nocturnes.

Astrologie : points forts : fermeture statique, mécanismes de défense systématiques, sens des contraires. Points faibles : manque d’ouverture dynamique, de spontanéité réagissante, phase égalitaire.

Qualités : le Poissons cultive une épaisse indifférence vis-à-vis de tout ce qui ne le concerne pas dans le monde extérieur. Impassible, flegmatique, il s’abstrait, se détache, se déconditionne facilement de ce qui n’est pas l’absolu qu’il vise. Patient et obstiné, il sait proscrire, éliminer, supprimer sans états d’âme ce qui l’empêche d’agir en profonde conformité avec lui-même. Il a au plus haut point l’art de se faufiler sereinement entre les fausses alternatives, en quête d’une troisième voie qui lui permettrait d’échapper aux choix tranchés.

Défauts : dans ses moments d’inadaptation, le Poissons manque d’énergie, de motivation, d’appétit de vivre. Il sombre facilement dans un « aquoibonisme » démissionnaire, estimant qu’il est inutile de faire quoi que ce soit puisque rien ne vaut la peine de rien et que tout se vaut. Lymphatique, passif, amorphe, il a du mal à faire face aux situations qui demandent des réponses variées et des tactiques changeantes. Il se morfond dans l’impuissance et l’efficacité en se laissant parfois griser par de brèves vélléités d’action qui n’aboutissent pas.

Le Poissons symbolique

Astronomie : néant.

Astrologie : Signe d’Eau Mutable, Froide et Humide. L’Eau du Poissons est Mutable : d’où sa tendance au ruissellement permanent, mais aussi aux raz-de-marée imprévisibles. Sa planète Maîtresse est Neptune, planète d’Eau Froide et Humide, ce qui tombe bien pour une fois. (Neptune est très froid : jusqu’à −210° au sommet des nuages de méthane qui constituent son atmosphère). Neptune était pourtant un dieu au sang chaud… SUITE

Cet article vous a été proposé par : Richard Pellard

Voir aussi :

- Le zodiaque et vous
- Signes et saisons
- Trios planétaires en Signes
- Le zodiaque et la précession des équinoxes
- La réalité astronomique du zodiaque
- Le zodiaque dans l’Homme
- Autour du zodiaque
- Zodiaque et sphère locale
- Mythologie du zodiaque
- Formes de l’inhibition
- Change-t-on de caractère en changeant de Signe ?
- Énergie-Espace-Temps-Structure et zodiaque
- Genèse du zodiaque conditionaliste
- L’horloge photopériodique du genou… et de la tête
- Signe solaire et Signe Ascendant
- Astrologie, adaptation & inadaptation


Le petit livre du Capricorne

par Richard Pellard. 49 pages. Illustrations en couleurs

Ce livre présente et explique les trois zodiaques : celui du décor des constellations, celui de l’astrologie traditionnelle basé sur les Quatre Éléments symboliques (Feu, Terre, Air & Eau) et celui de l’astrologie naturelle basé sur les phénomènes astronomiques objectifs.

Interprétation du Capricorne selon la symbolique classique et selon ses réflexes dans le zodiaque naturel (force, vitesse, équilibre) ; interprétation du Capricorne en fonction des planètes dominantes ; le Signe solaire & le Signe Ascendant. Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.

Le petit livre du Verseau

par Richard Pellard. 49 pages. Illustrations en couleurs

Ce livre présente et explique les trois zodiaques : celui du décor des constellations, celui de l’astrologie traditionnelle basé sur les Quatre Éléments symboliques (Feu, Terre, Air & Eau) et celui de l’astrologie naturelle basé sur les phénomènes astronomiques objectifs.

Interprétation du Verseau selon la symbolique classique et selon ses réflexes dans le zodiaque naturel (force, vitesse, équilibre) ; interprétation du Verseau en fonction des planètes dominantes ; le Signe solaire & le Signe Ascendant. Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.

Le petit livre des Poissons

par Richard Pellard. 49 pages. Illustrations en couleurs

Ce livre présente et explique les trois zodiaques : celui du décor des constellations, celui de l’astrologie traditionnelle basé sur les Quatre Éléments symboliques (Feu, Terre, Air & Eau) et celui de l’astrologie naturelle basé sur les phénomènes astronomiques objectifs.

Interprétation des Poissons selon la symbolique classique et selon ses réflexes dans le zodiaque naturel (force, vitesse, équilibre) ; interprétation des Poissons en fonction des planètes dominantes ; le Signe solaire & le Signe Ascendant. Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.





Pour que ce site continue à exister sans publicité :


Tous droits réservés. © 2003–2017 Richard Pellard reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP | Espace privé