Association pour la Recherche et l'Information en Astrologie NAturelle

Prèsentation Qui sommes nous ? Nous écrire S'inscrire à ARIANACours & SéminairesPlan du site Outils Calculez votre thème Thème du jour Outils Flash Ephémérides graphiques Communiquer Forums des articles Divers Annuaire de liens Statistiques du site Administration du site
Syndication










Rechercher


Vénus-Jupiter Vous êtes ici : Accueil Les aspects Interprétation Aspects avec Vénus
Publié le : 30 décembre 2001
Vénus-Jupiter
Comment marier le passage de l’unique au duo-duel (Vénus-"eR") avec le passage du duo-duel à l’unique (Jupiter-"rE") ? Comment faire fonctionner ensemble une affectivité à fleur de peau et un ambitieux pragmatisme ? Comment rester charmant et séduisant tout en ayant un vécu exemplaire ? Cet aspect exclut les niveaux "T" (l’imaginaire prospectif) et "t" (le froid esprit critique).

Consonant (conjonction consonante, trigone, sextile).

Le sujet sait être raisonnable dans ses désirs... et désireux du raisonnable. Il évite les frustrations en réglant ses souhaits et tentations en fonction des opportunités qu’il se fait fort de saisir sans tarder. Affectueux et policé, soucieux de ne choquer ni faire de la peine à personne, il sait jouir des bonnes choses de la vie dans des limites convenables. Il dit les choses avec tact et rondeur, dans le plus grand respect de la sensibilité d’autrui. Ses pulsions voluptueuses restent dans le cadre des normes et modèles qui réglementent la vie en société. Il convainc en séduisant, séduit en convainquant, charme pour parvenir à faire triompher ses intérêts et s’intéresse à tout ce qui séduit et charme. Il sait marier avec bonheur ses ambitions matérielles, son besoin de considération sociale avec la satisfaction de ses désirs personnels. Ses goûts et dégoûts, sympathies et antipathies épidermiques sont efficacement tempérés par son bon sens et son pragmatisme.

Dissonant (conjonction dissonante, opposition, carré).

Dissonance équilibrée : le sujet passe alternativement d’une affectivité à fleur de peau (Vénus) à un pragmatisme ambitieux (Jupiter), sans pouvoir se résoudre à choisir. Selon que l’une ou l’autre fonction domine dans son vécu, il peut adopter les attitudes suivantes :

Si Vénus domine : le sujet ne connaît qu’une loi : celle de l’inflation de ses désirs, souhaits et tentations. Elle s’exprime au détriment de tout pragmatisme raisonnable et à rebours des normes et modèles qui réglementent la vie sociale. Jouisseur et voluptueux, avide de satisfactions faciles et immédiates, incapable de vivre autrement que selon les élans de son coeur, il ne supporte pas d’avoir à discipliner ses passions. Ses goûts et dégoûts, sympathies et antipathies épidermiques lui interdisent toute diplomatie, toute négociation fondée sur des intérêts partagés et bien compris, tout respect des conventions. Il éprouve d’extrêmes difficultés à communiquer et convaincre en dehors d’une relation privilégiée où il peut séduire et charmer sans avoir à se justifier. Prisonnier de son bon plaisir, il fuit les responsabilités, même les moins contraignantes. Son goût de la facilité est un frein pour ses ambitions.

Si Jupiter domine  : obsédé par son souci d’être raisonnable, de respecter les conventions de son milieu social, le sujet néglige ses relations affectives. Sa volonté de réussir à tout prix, de faire reconnaître ses hauts faits sur la place publique, le pousse à négliger sa propre sensibilité et celle d’autrui. Pour assouvir ses ambitions matérielles et sa soif de respectabilité, il est prêt à mettre de côté ses goûts et dégoûts, sympathies et antipathies épidermiques, et pour saisir une opportunité intéressante, à évacuer toute tendresse et toute compassion. Ce beau et haut parleur, doué pour l’auto-promotion et l’auto-satisfaction, est dénué de tout charme, de toute séduction. Il s’impose avec arrogance, se gargarise d’effets de tribune quand il faudrait toucher et émouvoir. Il est prêt sans rechigner à bâtir sa réussite économique et sociale sur les ruines de son cœur.

Dissonance maîtrisée : le sujet a durement appris qu’il y a un temps pour la satisfaction de ses ambitions sociales, et un temps pour vivre ses amours, affects et émois, et sait sans fausse note alterner ces deux fonctions.

Dissonance sublimée : le sujet a délibérément sacrifié toute attachement charnel ou affectif au nom de la gestion de ses intérêts matériels, ou abdiqué de toute velléité de conformisme social au profit de tendres et voluptueux sentiments. SUITE

Voir aussi :

 Bases du système R.E.T.

 Profil psychologique du vénusien
 Signification de Vénus dans le R.E.T.
 Stade vénusien (de 3 à 7 mois 1/2) : l’âge de l’affection
 Famille "R extensif" (Représentation extensive)
 Famille "e intensif" (existence intensive)

 Profil psychologique du Jupitérien
 Signification de Jupiter dans le R.E.T.
 Stade jupitérien (2 à 12 ans) : l’âge de la socialisation
 Famille "E extensif" (Existence extensive)
 Famille "r intensif" (représentation intensive)
 A propos d’un transit de Jupiter...

 Les duos R.E.T.

Cet article vous a été proposé par : Richard Pellard



Imprimer cet article
Rechercher sur le site :

Répondre à cet article


Tous droits rservs. 2003 Richard Pellard reproduction interdite.
Le Webmaster : Franck Le Bozec
Site construit autour de l'application SPIP Squelettes du site. licence GPL

Documents Pour débutants Pour connaisseurs Théories générales L’anti-astrologisme Astro-Histoire Astro-physique Les planètes Astro-planètes Les aspects Interprétation Le zodiaque Portraits zodiacaux Pratique Les astro-entretiens de Françoise Hardy Consultations Astro-portraits de célébrités Publications Le Fil d’ARIANA Bibliographie Croquis de voyage d’un Sagittaire Panthéisme
maj :
vendredi 2 mai 2014
statistiques edition :
680 Articles
0 breve
1 1 site web
40 auteurs

statistiques visites :
134 aujourdhui
410 hier
1690935 depuis debut