AstroAriana AstroAriana
Association pour la Recherche et l’Information
en Astrologie Naturelle
Vous êtes ici :
►Les auteurs

Richard Pellard

Voir en ligne : AstroAriana

Articles de cet auteur (684)

Pluton en Poissons

Pluton Poissons Avertissement Une interprétation détaillée des significations de Pluton dominant en Poissons sera bientôt mise à disposition sur notre site. En attendant nous vous proposons les fiches d’interprétation ci-dessous. La première commence par récapituler les significations de Pluton dominant (sans Signe) : les caractéristiques de la Planète en soi priment en effet sur les caractéristiques de la Planète en (...)

Lire la suite 
Astrologie et politique du mensonge

D’un point de vue ontologique, les choses sont réelles ou non ; et d’un point de vue logique ou gnoséologique, les idées sont considérées comme vraies ou fausses selon qu’elles sont fondées sur des choses qui sont considérées comme réelles ou non. Car il faut le savoir : les définitions du réel et de l’irréel, du vrai et du faux varient selon les époques et les savoirs qui leurs sont associés. La réalité (...)

Lire la suite 
Approche jungienne de l’astrologie

Chercheur infatigable, Jean-Pierre Nicola apporte à l’astrologie depuis plus d’un demi-siècle, de par ses livres et nombreux articles, un décryptage rationnel liant astro-psychologie et astronomie. Monsieur Lee Gladden, Ph.D, Directeur de thèse, de l’université de Honolulu résume son apport : "M. Nicola est une des rares personnes qui, dans son domaine de recherche, allie une pratique longue et (...)

Lire la suite 
La notion d’Aspect chez Ptolémée au IIe siècle

La notion originelle d’Aspect chez les Babyloniens Aux débuts conjoints de l’astrologie et de l’astronomie il y a quelques millénaires, les savants-prêtres babyloniens ne prêtaient attention qu’à un seul Aspect : la conjonction (± 0°), phénomène céleste majeur parce que le plus visible. Les tablettes astronomico-astrologiques du XVIIIe au XVIe siècle AEC qui ont été retrouvées en attestent. Cet intérêt (...)

Lire la suite 
Notion et concept d’Aspect planétaire

Introduction Les planètes sont le premier effecteur astrologique. L’Aspect est donc une entité astrologique essentielle, puisqu’il définit à la fois les fréquences-clés d’un cycle (Aspects d’une planète à elle-même au cours de sa période géocentrique) ou d’un intercycle (rapport privilégié qui s’établit périodiquement entre deux ou plusieurs planètes). Dans les cartes du ciel contemporaines, les Aspects (...)

Lire la suite 
La notion d’Aspect du IIe siècle au XVIe siècle

De la désuétude à la Renaissance Deux-cents ans après Ptolémée, l’astrologie était progressivement tombée en désuétude dans l’Occident romano-chrétien, les astrologues européens sérieux et chercheurs se sont faits rarissimes entre le IVe et le XIIIe siècle, et n’ont guère laissé de traces. On se préoccupait désormais davantage du salut de son âme crucifiée que du statut des Aspects astrologiques. On ne sait (...)

Lire la suite 
La notion d’Aspect chez Kepler au XVIIe siècle

L’astrologie en pleine ébullition L’œuvre de l’astronome-astrologue allemand Johannes Kepler (1571-1630) se situe à un moment-clé de l’histoire des sciences, un siècle après la révolution copernicienne : avec Copernic (1473-1543), on est passé du géocentrisme à l’héliocentrisme et Kepler a découvert que les orbites planétaires n’étaient pas des cercles parfaits, mais des ellipses. Face à cette révolution (...)

Lire la suite 
La conception des Aspects du XVIIe au XIXe siècle

L’après-Kepler Les Aspects planétaires sont donc désormais clairement identifiés comme tels par une minorité d’astrologues savants, et non comme des dépendances de la géométrie zodiacale ptoléméenne, même si cette dernière conserve une certaine influence sur leur définition et sur les orbes admis. Les débats théoriques à leur sujet porteront désormais beaucoup sur les orbes et un tout petit peu sur les (...)

Lire la suite 
Les innovations des XIXe & XXe siècles

La fin du XIXe et les toutes premières années du XXe siècle voient apparaître deux innovations majeures dans la conception et la perception des Aspects et de leurs orbes. On doit le renouveau conceptuel aux astrologues anglais Zadkiel et Alan Leo, et la rénovation graphique, donc perceptive, à l’astrologue français Paul Choisnard. Ils ne se connaissaient pas et ignoraient très probablement leurs (...)

Lire la suite 
Les avancées au cours du XXe siècle

La longue histoire de la conception des Aspects et de leurs orbes montre que pour les mesurer, la très grande majorité des astrologues savants, qui étaient en général aussi des astronomes, a pratiquement toujours négligé les latitudes écliptiques des planètes. L’absence de cette coordonnée dans le calcul des Aspects est un phénomène d’autant plus intéressant et significatif que ces observateurs et (...)

Lire la suite 
Les antisces et contre-antisces ne sont pas des Aspects

Annexe Nous avons observé que de nombreux astrologues du XVIIe siècle considéraient les parallèles de déclinaison ou antisces comme des Aspects. C’est une erreur qui s’est perpétuée et nous allons le démontrer. Et en passant, nous allons réhabiliter les perpendiculaires de déclinaisons ou contre-antisces, injustement négligés par la plupart des astrologues anciens ou contemporains. La vidéo ci-dessous (...)

Lire la suite 
La théorie conditionaliste des Aspects

Jean-Pierre Nicola et la première théorie des Aspects C’est entre autre en retournant aux préoccupations et observations des premiers astronomes-astrologues mésopotamiens et en méditant sur l’échec de Kepler que, dans la seconde moitié du XXe siècle, l’astrologue Jean-Pierre Nicola (1929) a refondé la conception des Aspects, inchangée depuis Ptolémée voire Kepler, ce qui a constitué une (...)

Lire la suite 
Les cycles & Aspects des planètes en 2022

Cette animation vous montre les cycles et Aspects des planètes en longitudes zodiacales pour l’année 2022. Vous pouvez intervenir sur les dates en cliquant sur l’icône du calendrier. 0:00 Janvier 2022 0:17 Février 2022 0:31 Mars 2022 0:46 Avril 2022 1:01 Mai 2022 1:16 Juin 2022 1:31 Juillet 2022 1:46 Août 2022 2:01 Septembre 2022 2:16 Octobre 2022 2:31 Novembre 2022 2:46 Décembre (...)

Lire la suite 
La Condition solaire, le retour !

Dans le désert Voici la petite histoire de La Condition solaire. J’ai commencé la rédaction de ce livre en octobre 1956, dans le Hoggar, en dehors des tâches professionnelles justifiées par une mission de 6 mois au titre d’agent technique dans une société de recherches minières. Au printemps 57, j’ai poursuivi ma rédaction sous les toits de Paris dans une chambre de bonne. En 1959, grâce aux relations (...)

Lire la suite 
Mort de Jean-Pierre Nicola

Jean-Pierre Nicola est mort vendredi 21 octobre 2022 dans sa 93e année. Il fut sans doute le plus important astrologue du XXe siècle. Grâce à ses recherches et à ses découvertes, l’astrologie est devenue un authentique savoir contemporain. J’ai perdu un vieux compagnon. Hommages à Jean-Pierre Nicola Jean-Pierre Nicola, astrologue-découvreur Témoignage astro de Jean-Pierre Nicola La Condition (...)

Lire la suite 
Force d’inhibition (faiblesse d’excitation)

Force d’inhibition Force d’inhibition naturelle chez le Taureau : le réfractaire. Réaction aux excès d’excitation du Bélier : on se calme, on devient défiant, méfiant, sceptique. On contrôle et régule son énergie vitale, on discipline sa force, on récupère. On résiste instinctivement à l’emballement, au gaspillage, à l’impatience. On se met en retrait pour être tranquille, on entretient sa santé (...)

Lire la suite 
Vitesse d’excitation (lenteur d’inhibition inadaptée)

Vitesse d’excitation Vitesse d’excitation chez le Bélier : l’improvisateur. Premier stade de la Vitesse d’excitation : une mobilisation foudroyante des réserves d’excitation : Ça démarre au quart de tour, les réactions sont immédiates, les décisions brusques. On se met en mouvement sur le champ, on a des réflexes instantanés. Rythmes trépidants, auto-accélération infinie. Humeur cyclothymique, (...)

Lire la suite 
Lenteur d’excitation (vitesse d’inhibition inadaptée)

Lenteur d’excitation Lenteur d’excitation chez le Cancer : la tortue. L’excitation (l’action) est lente, continue, progressive, persévérante : on construit pas à pas, on organise systématiquement, on est patient, on s’accroche, on sait attendre. L’ouverture vers le monde extérieur est maîtrisée : il faut qu’elle soit efficace. Souci d’organisation et de contrôle d’un milieu clos, self-control ou (...)

Lire la suite 
Vitesse d’inhibition (lenteur d’excitation inadaptée)

Vitesse d’inhibition Vitesse d’inhibition chez la Balance : l’esquiveur. Les réactions de défense sont rapides, souples, opportunes : la peur est maîtrisée. On se faufile entre les obstacles, on évite les brutales confrontations, on apprend à utiliser les codes sociaux qui détournent l’agressivité animale : politesse, courtoisie, diplomatie, subtilité de l’art oratoire. La pensée opère rapidement de (...)

Lire la suite 
Lenteur d’inhibition (vitesse d’excitation inadaptée)

Lenteur d’inhibition Lenteur d’inhibition chez le Capricorne : le Sphynx. Les réactions de défense sont lentes, persistantes, persévérantes ; le blindage, le blockhaus, le refus systématique. Habitudes et principes monolithiques mettent l’être à l’abri des fluctuations des êtres, choses et situations. Endurance, ténacité, patience, hermétisme, sens de la stratégie, extrême rigueur, dépouillement, (...)

Lire la suite 
Sens des contraires (phase égalitaire)

Sens des contraires Sens des contraires chez le Bélier : le décideur. Premier stade du Sens des contraires, polarisé par la force et la rapidité de l’excitation : on choisit son camp sans hésitation et sans nuances, on est carrément pour ou contre, jusqu’au manichéisme. Franchise brutale, refus des compromis, « celui qui n’est pas avec moi est contre moi ». Comme les choix sont rapides, (...)

Lire la suite 
Sens des dosages (phase paradoxale)

Sens des dosages Sens des dosages chez le Taureau : le roublard. En phase Taureau, on passe du Sens des contraires au Sens des dosages : il faut doser entre ses francs rejets et la nécessité des compromis : on s’adapte sur la forme sans faire de concessions sur le fond. On négocie habilement sans jamais perdre de vue son intérêt concret. On veut bien s’ouvrir à l’autre, mais la méfiance est de (...)

Lire la suite 
Sens des ensembles (phase ultra-paradoxale)

Sens des ensembles Sens des ensembles chez les Gémeaux : l’homme-orchestre. L’excitation réduit l’inhibition à la portion congrue. Le refus ou le dépassement actif des antagonismes permet à tout et à tous de se rencontrer librement. Les éléments les plus hétéroclites se mélangent naturellement, chacun d’entre eux étant totalement autonome et en même temps relié aux autres par une dynamique d’ensemble (...)

Lire la suite 
Induction négative et induction positive

Induction négative Induction négative chez le Taureau : l’obsessionnel. La Force d’excitation se concentre sur un objet précis en lequel on investit toute son énergie, sa puissance de travail : on ne se laisse distraire par rien d’autre, on bûche son sujet, on approfondit sa matière, on se spécialise à outrance. Passion exclusive, monomanie, idées fixes obsessionnelles. Induction négative (...)

Lire la suite 

... | 390 | 420 | 450 | 480 | 510 | 540 | 570 | 600 | 630 | 660



Tous droits réservés. © 2003–2022 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP