AstroAriana AstroAriana
Association pour la Recherche et l’Information
en Astrologie Naturelle
Vous êtes ici :
►Les auteurs

Richard Pellard

Voir en ligne : AstroAriana

Articles de cet auteur (660)

Soleil-Uranus

Soleil Uranus Problématique ‘Petit r’ (Représentation intensive). Comment marier le maintien d’une unité absolue (Soleil ‘rR’) avec le passage du multiple à l’unique (Uranus ‘rT’) ? Comment faire fonctionner ensemble une implication passionnée et un volontarisme intransigeant ? Comment maintenir ses certitudes tout en affirmant ses convictions intuitives ? Cet aspect exclut les niveaux ‘e’ (l’intensément ressenti), ‘E’ (...)

Lire la suite 
Introduction à l’interprétation des aspects

Mode d’emploi : Pour simplifier, les aspects ont été classés en consonants (conjonction consonante, sextile, trigone) et dissonants (conjonction dissonante, carré, opposition). Avant l’interprétation proprement dite des aspects, le paragraphe « L’aspect en questions » illustre le « squelette » abstrait dont découlent les textes qui suivent. Il met également en relief les « manques » inhérents à chaque (...)

Lire la suite 
La fonction neptunienne ‘eT’ (existence de la Transcendance)

Neptune Généralement : du multiple au duo-duel. L’invisible tel qu’il se manifeste, se ressent et s’éprouve. Les étrangetés de la physique. Les conditionnements inconnus qui se transforment en conduites expérimentales. L’incertain ou l’improbable qui s’incarnent, se transforment en faits. Les événements riches de contenus sous-jacents et indéfinissables. L’efficacité émotionnelle des réalités cachées, imaginaires (...)

Lire la suite 
Stade uranien (de 30 à 84 ans) : l’âge de l’individualisation

Uranus S’il paraît relativement facile d’observer les similitudes de fonctionnement chez les enfants d’une même classe d’âge, c’est apparemment moins évident en ce qui concerne les adultes : au cours de la quarantaine, la personnalité individuelle définitive est en général installée, peu susceptible de changements majeurs, et chacun semble manifester au plus haut point, jusqu’à la caricature parfois, la nature (...)

Lire la suite 
La fonction lunaire (globalité homogène)

Lune La Lune occupe une situation à part. Satellite unique de la Terre, promue « sœur jumelle » de notre planète par certains astronomes, elle reçoit, concentre et synthétise sans les différencier, l’ensemble des interactions globales du système solaire, au même titre que la Terre. D’où sa fonction de globalité. Généralement : maintien de la globalité. Pouvoir intensif Tout ce qui est global, cohérent, (...)

Lire la suite 
Vénus-Jupiter

Vénus Jupiter Problématique ‘eR-rE’ (existence de la Représentation & représentation de l’Existence). Comment marier le passage de l’unique au duo-duel (Vénus ‘eR’) avec le passage du duo-duel à l’unique (Jupiter ‘rE’) ? Comment faire fonctionner ensemble une affectivité à fleur de peau et un ambitieux pragmatisme ? Comment rester charmant et séduisant tout en ayant un vécu exemplaire ? Cet aspect exclut les niveaux (...)

Lire la suite 
Johannes Kepler, astrologue et astronome

Du fils de chien au séminariste Johannes Kepler est né le 17/12/1571 à Weil-der-Stadt dans l’une des plus belles demeures d’un petit village du sud-ouest de l’Allemagne. Son grand-père Sebaldus, un nobliau, en était le maire avant que sa fortune ne s’envole et qu’il ne soit contraint de survivre en devenant tanneur. Il règne sur une maisonnée démente où tout le monde se hait, s’injurie et se (...)

Lire la suite 
Thème de domitude et hiérarchisation planétaire

Les latitudes écliptiques La représentation du Thème que nous utilisons habituellement, basée sur la projection des positions planétaires sur le plan écliptique, ne nous donne qu’une image partielle et faussée de la réalité. En effet et par définition, seul le Soleil se trouve toujours exactement sur le plan écliptique. La Lune et les planètes, elles, s’en éloignent très fréquemment, puisque leurs (...)

Lire la suite 
Les « aspects » aux Angles

Vous avez sans doute remarqué que la méthode de valorisation planétaire ici proposée ne tient aucun compte de ce facteur. Il est temps d’expliquer les raisons de cette élimination. Il est pour cela indispensable de revenir sur quelques bases d’astronomie élémentaires. Observez la figure ci-contre. Elle représente la succession des Ascendants et le parcours du Soleil dans la sphère locale pour une (...)

Lire la suite 
Carré à l’Ascendant & point nonagésime

Définitions de la quadrature et de la domification Le carré est un écart angulaire de ± 90° entre deux astres. Cet angle est mesuré en degrés d’écliptique, et appartient donc au référentiel géocentrique. Dans un référentiel spatial, cet écart angulaire mesure la distance qui sépare deux astres ; dans un référentiel temporel, cet écart angulaire indique que ces deux astres se trouvent au quart ou aux trois (...)

Lire la suite 
La fonction solaire ‘rR’ (représentation de la Représentation)

Soleil Généralement : maintien de l’unique. Maintien et reproduction des normes, codes, concepts, théories, modèles, buts, projets, images, principes, symboles. Conservation et renforcement des hiérarchies en place, de positions centrales. Le court terme absolu : l’instant, le moment. L’image superlative : le cliché. L’ultra-personnel : l’individuel. Maintien de la conscience claire, états d’hyper-vigilance. (...)

Lire la suite 
Stade neptunien (de 84 à 164 ans) : l’âge de la dépersonnalisation

Neptune Actuellement, l’espérance de vie est d’environ 75 à 80 ans en Europe et en Amérique du Nord mais ne dépasse pas quarante-cinq ans pour les pays africains les plus pauvres. Il n’en a pas toujours été ainsi : la durée moyenne de vie varie aussi selon les époques. Jusqu’au XVIIIe siècle, elle était environ de trente ans maximum sur tous les continents : les temps étaient durs, les famines nombreuses et (...)

Lire la suite 
Astrologie mondiale : une méthode

1990–1995 : Le monde en état graphe : La méthode L’étude qui suit se situe dans le prolongement de l’article que Jean-Pierre Nicola avait consacré en 1979 aux méthodes prévisionnelles. Elle utilise la même méthode : il s’agit de mesurer l’indice de concentration ou de dispersion des planètes lentes (de Jupiter à Pluton) sur l’écliptique. Elle est basée sur le même principe interprétatif, l’hypothèse étant (...)

Lire la suite 
Pluton astronomique

Pluton occupe la neuvième orbite autour du Soleil. Mythologie : Dans la mythologie grecque, Pluton (Hadès en grec) était le Dieu des Enfers et des souterrains. Sombre et pas commode, il était mal vu d’à peu près tout le monde divin, lequel en cela ressemblait aux agités du bocal de l’Union Astronomique International qui ont exclu la planète qui porte son nom pour délit de sale gueule. Pluton fut (...)

Lire la suite 
Cosmographie simplifiée du système solaire

Vous trouverez une présentation détaillée des principales caractéristiques physiques du Soleil, de la Lune et des Planètes du système solaire dans cette section qui leur est consacrée. Notez qu’en astrologie, on regroupe sous le vocable de « Planètes » (avec un ‘P’ majuscule) à la fois le Soleil, la Lune et les planètes qui tournent autour du Soleil. L’utilisation de ce vocable avec majuscule ne signifie (...)

Lire la suite 
Introduction à la Théorie des âges planétaires

L’Homme a donc intégré les durées de révolution sidérale, qui correspondent à des stades de développement, ce qui revient à appliquer les cycles sidéraux à la psychogénétique : « La théorie des âges désigne cette application qui consiste tout simplement à observer quelles acquisitions mentales, psychologiques, physiologiques, relationnelles, se produisent dans une évolution normale de l’homme dans la (...)

Lire la suite 
La fonction plutonienne ‘tT’ (transcendance de la Transcendance)

Pluton Généralement : maintien du multiple. Le réel inconnu ou inconnaissable dans toute sa complexité. Les lois absolument cachées. La multiplicité des déterminations et conditionnements invisibles. Le mystère total, l’obscurité profonde, le secret des Dieux ou de la Nature. La pluralité des interférences et simultanéités entre les éléments du « grand réel » imperceptible. Le long terme absolu, la distance (...)

Lire la suite 
La fonction vénusienne ‘eR’ (existence de la Représentation)

Vénus Généralement : de l’unique au duo-duel. L’impact concret, l’efficacité émotionnelle, le retentissement sensoriel, la façon dont s’éprouvent et se vivent les normes,codes, concepts, théories, modèles, buts, projets, images, principes, symboles. Décentration relative, recherche de symétries. De l’image latente au fait : le désir. De l’ici au proche : l’espace personnel s’entrebaille, s’ouvre aux rapports, (...)

Lire la suite 
Soleil-Pluton, un couple particulier

Le couple Soleil-Pluton occupe une position à part : sa nature mérite donc une investigation approfondie. Ces deux astres occupent en effet les extrémités du système solaire. Extrême centre pour le Soleil, extrême périphérie pour Pluton… Au-delà de ces deux bornes, c’est l’ouverture sur l’inconnu : inconnu interne du Soleil, inconnu externe de Pluton. C’est ainsi que les extrêmes se touchent. Soleil et (...)

Lire la suite 
La fonction marsienne ‘eE’ (existence de l’Existence)

Mars Généralement : maintien du duo-duel. L’action pour l’action, la lutte pour la vie. L’enchaînement mécanique des faits, la dynamique du mouvement. La physique concrète dans ses manifestations tangibles et matérielles. Les faits tels qu’en eux-mêmes, absolus et indiscutables. Toutes les situations de dualité systématique, de confrontation permanente, de division irréductible : la bipolarisation, la (...)

Lire la suite 
A propos d’un transit de Jupiter…

Jupiter rétrograde transite Les thèmes 1 & 3 représentent les dates d’entrée et de sortie des rétrogradations de Jupiter en 1998. Événement céleste majeur cette année-là : le retour de Jupiter (de surcroît rétrograde), qui boucle son 5e cycle, sur la conjonction Soleil-Jupiter natale. Figure ci-contre : conditions générales d’un phénomène de rétrogradation de Jupiter (zone en noir). Lorsque le (...)

Lire la suite 
Les Signes d’« hiver »

C’est d’une manière impropre mais pratique qu’on évoque les Signes de Printemps, d’Été, d’Automne et d’Hiver. En effet, les saisons n’existent que pour le Soleil. Par exemple, pendant que le Soleil se trouve en Gémeaux, Vénus peut très bien se trouver en Cancer. Le schéma ci-dessus décrit la décroissance de la nuit dominante en durée (pour le Soleil) ou des arcs diurnes (pour (...)

Lire la suite 
Une présidence « jupitérienne » pour Emmanuel Macron ?

Thème écliptiqueThème de domitudeHiérarchie des PlanètesEmmanuel Macron 21/12/1977 à 10 h 40 TL (21/12/1977 à 09 h 40 TU) Amiens (Hauts-de-France, France) Latitude +49° 54’ ; Longitude +2° 18’ « Pour ma part, je ne crois pas au président ‘normal’ » Ici, on ne doute pas que l’utilisation de ces termes ne fait aucunement référence à l’astrologie, vilipendée, censurée et ignorée par la plupart des média. Il (...)

Lire la suite 
Le Capricorne

Capricorne Capricorne sociable-communicatif ▶ Vos qualités : tout en étant extrêmement sociable, curieux, charmeur et disponible pour toutes les rencontres, vous n’en cultivez pas moins une très forte indifférence qui vous incite à rester de marbre à l’égard de ce qui ne vous parle pas, et à couper immédiatement le contact avec ce et ceux que vous ne reconnaissez pas d’emblée. Ouvert à tous ceux qui vous séduisent, (...)

Lire la suite 
Du neuf dans la rubrique des Aspects

Vous pouvez désormais consulter la totalité des interprétations des Aspects interplanétaires à l’intérieur de chaque rubrique consacrée aux Aspects formés par une planète avec les autres. ▶ Interprétation des Aspects Vous pouvez également consulter les interprétations des trios planétaires du R.E.T. en Signes du zodiaque dans la rubrique consacrée aux planètes. ▶ Signes par trios planétaires (...)

Lire la suite 
Astrologie et médecine : corps astral et psychosomatique

Les humeurs d’Hippocrate L’astrologie médicale telle qu’elle se présente aujourd’hui plonge ses racines dans les théories et pratiques d’Hippocrate, médecin grec (−460, −377 av. J.-C.). Hippocrate est considéré comme l’un des plus grand thérapeutes de l’Antiquité européenne. Ses conceptions en matière de santé se fondent sur la théorie des quatre Éléments (Feu, Terre, Air, Eau). Pratiquement tous les (...)

Lire la suite 
Fonction lunaire et libéralisme économique

La lettre de Pascal Perrin « Dans le dernier numéro du Fil d’ARIANA, certaines des conclusions et des interprétations que tu tires des résultats de ton enquête sur les planètes et la politique m’ont laissé — passe-moi l’expression — sur le cul ! C’est surtout vrai de Vénus, Neptune et, dans une moindre mesure, de la Lune, outre le fait que le procédé rhétorique de la réponse contenue dans la question — « (...)

Lire la suite 
Jacques Chirac, Sagittaire communiquant ultraparadoxal

Sagittaire Thème écliptiqueThème de domitudeHiérarchie des PlanètesJacques Chirac 29/11/1932 à 12 h 00 TL (29/11/1932 à 12 h 00 TU) Paris (Île-de-France, France) Latitude +48° 51’ ; Longitude +2° 21’ La conjonction Soleil-Mercure dans le thème de Jacques Chirac Depuis le 10 mai 1995, la République Française a un nouveau président : Jacques Chirac. Devant la popularité sondagière d’Édouard Balladur, peu de (...)

Lire la suite 
Le Bélier en astrologie naturelle

Bélier Bélier adapté Force d’excitation naturelle chez le Bélier : l’entraîneur. Premier stade de la Force d’excitation naturelle : le diurne prend le pas sur le nocturne, balaye ses inhibitions et indifférences. Un potentiel énergétique intact qui s’élance à l’assaut de l’environnement. Agressivité animale, activités de pionnier, sensations brûlantes et concrètes, spontanéité absolue, aucun a priori ; une force (...)

Lire la suite 
Astrologie humaniste et conditionalisme

À propos du conditionalisme… Je suis passionné par l’astrologie et j’ai lu ton Manuel d’Astrologie universelle et également ton intervention dans la Lettre des Astrologues (bulletin interne de la FDAF, Fédération Des Astrologues Francophones) de mars 2001. Pour ce qui est de la Lettre, j’ai noté une « ouverture » aux autres courants astrologiques, ce qui m’étonne par rapport à certains de tes articles (...)

Lire la suite 

0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ...



Tous droits réservés. © 2003–2019 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP