AstroAriana AstroAriana
Association pour la Recherche et l’Information
en Astrologie Naturelle
Vous êtes ici :

Résultats de la recherche pour « Astrologie mondiale »

Rubriques (1)


Articles (43)

Réflexions sur l’astrologie mondiale

Gustave-Lambert Brahy Gustave-Lambert Brahy est né à Liège (Belgique) en 1894. À la fois écrivain, poète et expert-comptable, il est surtout connu pour sa brillante carrière d’astrologue. En 1926 il fonde l’Institut astrologique de Belgique (qui deviendra plus tard le Cebesia ou Centre Belge pour l’Étude Scientifique des Influences Astrales) et la revue Demain dans laquelle parurent régulièrement ses (...)

Lire la suite 
Le conditionnement en astrologie mondiale

L’effacement du Sujet En astrologie mondiale, pas d’individus. Donc, pas de thème de naissance individuel, pas de structure figée en un instant privilégié — celui de la naissance — pas de « plan » architectural d’une personnalité que l’on pourrait scruter jusqu’à plus soif, du berceau à la tombe, et même après le décès du natif. La référence en la matière, c’est le mouvement perpétuel des cycles, (...)

Lire la suite 
Astrologie mondiale : une méthode

1990–1995 : Le monde en état graphe : La méthode L’étude qui suit se situe dans le prolongement de l’article que Jean-Pierre Nicola avait consacré en 1979 aux méthodes prévisionnelles. Elle utilise la même méthode : il s’agit de mesurer l’indice de concentration ou de dispersion des planètes lentes (de Jupiter à Pluton) sur l’écliptique. Elle est basée sur le même principe interprétatif, l’hypothèse étant (...)

Lire la suite 
André Barbault, l’astro-symbolisme et le dernier âge d’or de l’astrologie

Le contexte éditorial Le principal concurrent français d’André Barbault en terme de renommée discrète (mais non de notoriété éclatante), de ventes de livres et de traductions était Alain Yaouanc alias Hadès. Il est mort peu avant Barbault, le 01/10/2019. On ne fera pas le bilan critique de son rapport et de ses apports à l’astrologie, puisqu’il est sans intérêt sur le plan du savoir : Hadès s’est en (...)

Lire la suite 
Indice de concentration-dispersion des déclinaisons

L’indice À l’origine, je calcule un indice pour la période de 1986 à 2000 mais j’utilise une méthode légèrement différente (j’utilisais la somme des intercycles plutôt que leur accroissement) que celle utilisée par Jean-Pierre et j’obtiens le graphique suivant : Je ne poursuivrai pas mes investigations plus avant, mais le maigre, résultat obtenu avec ce graphe, corrobore ceux obtenus, par Jean-Pierre (...)

Lire la suite 
L’astrologie pouvait-elle prévoir le krach boursier d’octobre 2008 ?

Le charlatan sidéraliste de Bombay Avant de nous plonger un peu plus profondément dans cette nouvelle faillite du prédictionnisme astrologique, commençons par nous marrer un peu : le 15 octobre 2008, soit une semaine après le krach, l’AFP diffusait un communiqué selon lequel un astrologue indien de Bombay aurait prévu cette catastrophe, sous le titre « La crise financière mondiale était inscrite (...)

Lire la suite 
Sommaires du Fil d’Ariana

Voici la liste des sommaires des 30 numéros du Fil d’Ariana parus entre 1994 et 2008. Certains d’entre eux (environ la moitié) sont encore disponibles en version papier imprimé (se renseigner ici). Tous sont disponibles en version PDF. Certains articles figurent sur ce site. N° 1 & 2 — Avril & octobre 1994 Le profil astrologique des membres d’ARIANA (Richard Pellard) Les jumeaux et (...)

Lire la suite 
Témoignage astro de Richard Pellard

À l’ombre de Neptune Mes connaissances en psychologie étaient par ailleurs des plus rudimentaires : ma nature me portait peu à l’introspection, et de plus, après avoir fréquenté presque chaque jour pendant près d’un an un névrosé shooté à la psychanalyse freudienne et lu quelques ouvrages de tonton Sigmund, j’étais plutôt allergique à la sphère psy… Bref, je n’avais pas vraiment le profil standard d’un (...)

Lire la suite 
Le monde selon Claude Ptolémée, astronome-astrologue et phare d’Alexandrie

Du début du Moyen Âge central (XIIe siècle) à la Renaissance (XVe-XVIIe siècles), l’Europe redécouvre les sciences et savoirs grecs antiques, ignorés ou perdus de vue depuis très longtemps, par l’intermédiaire de la traduction latine de textes des savants musulmans et byzantins qui en avaient assuré la transmission. Deux personnages majeurs émergent alors, éclipsant de leur renommée leurs innombrables (...)

Lire la suite 
Batailles d’arguments entre pro- et anti-astrologie

L’astrologie est en danger à propos : ▶ des prévisions mondiales et/ou individuelles ▶ de l’hérédité ▶ du ciel de conception ▶ des jumeaux devant les astres ▶ des jumeaux « vrais ou faux » (monozygotes ou dizygotes) ▶ de l’absence de mesure physique des influences planétaires et zodiacales — de sa référence aux mythes et symboles ▶ de son manque de théorie cohérente. Prévisions Que ce soit par (...)

Lire la suite 
L’astrologie peut-elle prévoir l’avenir ?

Pas de cycles connus dans les cartes ou les nombres La différence d’avec les jeux divinatoires est aussitôt tracée : il n’y a pas de cycles connus dans les cartes ou les nombres. D’une sortie de figures ou de chiffres, si éloquente soit-elle pour l’interprète, aucun devin ne peut prédire la suivante. Dans l’éventail des mancies, comme raison possible d’une préférence personnelle, je remarque que le Yi (...)

Lire la suite 
Histoire de l’astrologie arabe au Moyen-âge

L’apparition de l’astrologie dans le monde arabe Entre le IXe et le XIIe siècle, on assiste à une indubitable période d’hégémonie intellectuelle du monde arabo-musulman, tandis que l’Occident s’enfonce dans l’épais et inerte nuage d’ignorance du Moyen-Age chrétien que seules agitent quelques tempêtes de disputes théologiques byzantines. Lorsque l’Islam est né en Arabie vers 620 apr. J.-C., la civilisation (...)

Lire la suite 
Théorie des transits

De tous temps, les astrologues ont imaginé de multiples systèmes pour perfectionner leurs méthodes prévisionnelles. Il n’en est qu’une qui soit naturelle, c’est-à-dire qui respecte les réalités astronomiques qui fondent l’astrologie : c’est celle des Transits. Définition astronomique du Transit Un transit planétaire (en abrégé : PT, pour « position transit ») est le passage d’une planète sur le même (...)

Lire la suite 
Sommaires des Cahiers Conditionalistes

Les Cahiers Conditionalistes furent publiés de 1980 à 1998. Ils n’existaient bien entendu que dans une version imprimée (version papier) dont le nombre d’exemplaires édités était limité. Ils sont de ce fait indisponibles, mais vous pouvez retrouver un grand nombre d’articles qui y ont été publiés sur ce site. N° 1 — Janvier 1980 Bilans comparés Jean-Pierre Nicola Arthur Rimbaud Bernard Blanchet Les (...)

Lire la suite 
Le S.O.R.I., le caducée et l’I.R.O.S.

Introduction : les deux astrologies On lit et on écrit. En principe, on écrit pour être lu. On peut lire sans écrire. On peut lire pour écrire. Ces deux activités, lire et écrire, liées et séparées, rappellent le caducée de Mercure qui est, dans ses racines mythologiques, grecques (Hermès) et surtout égyptiennes (Thot), le maître du Temps, l’inventeur de l’astrologie (comme de toutes les hautes (...)

Lire la suite 
Introduction à l’astrologie moderne

Si Dame fantôme il y a — André Breton la voyait plutôt grande —, elle a, au moins, le don d’exister par ceux qu’elle fait vivre, par les passions, les trépignements et les lettres ouvertes qu’elle inspire. Les sociologues auscultent son pouls ethnique mais fiévreux : l’IFOP et IRES Marqueting ont révélé que le nombre de personnes lisant la rubrique astrologique dans les journaux allait en augmentant… 53 % (...)

Lire la suite 
Claude Lelouch, le Scorpion du treize

Scorpion Thème écliptiqueThème de domitudeHiérarchie des PlanètesClaude Lelouch 30/10/1937 à 21 h 15 TL (30/10/1937 à 21 h 15 TU) Paris (Île-de-France, France) Latitude +48° 51’ ; Longitude +2° 21’ Micro-portrait théorique de Claude Lelouch Ce micro-portrait ne fait qu’esquisser une interprétation très simplifiée des configurations zodiaco-planétaires dominantes et de la planète la plus faible de ce Thème natal. (...)

Lire la suite 
Pour en finir avec l’anti-astrologie

L’anti-astrologie peut incontestablement rendre fou, tout comme d’ailleurs le rejet systématique de toute tentative d’explication de l’astrologie par le biais des sciences physiques, biologiques ou la neurophysiologie. Finalement, quels sont les reproches essentiels faits par certains scientifiques, ou plus exactement les scientistes, à l’astrologie : Le problème de la gravitation Si l’influence (...)

Lire la suite 
Nature et destin de l’astrologie

L’histoire de l’astrologie, des origines à l’au-delà de nos jours, doit être conforme aux promesses de sa constitution. L’équation astrologique « tel caractère, tel destin », vaut, pour être crédible, de s’appliquer avec succès à la discipline qui la pose. Du lien de parenté posé entre ce que nous sommes et ce que nous pouvons devenir, il découle qu’une histoire est partiale si elle ne se complète pas par (...)

Lire la suite 
Astrologie et Bouddhisme, un dialogue

Le Bouddhisme se réfère à l’action et à l’enseignement de Siddharta Gautama (autour de 560/480 av. J.-C.) qui, après son « éveil » se nomme lui-même « Bouddha » (l’Éveillé). Le Bouddhisme fait partie des religions non-théistes, puisqu’il ne connaît pas de Dieu éternel. Selon le Bouddhisme, il n’y a pas d’être stable, mais tout est conçu comme devenant et disparaissant. C’est pourquoi Bouddha récuse le concept du (...)

Lire la suite 
Astrologie et inconscient, des atomes aux planètes

De l’atome à l’étoile en passant par la Terre… Dans la plénitude du vide quantique, trois infinitésimaux « grains » d’énergie rayonnante, des quarks qui sont à la fois des ondes et des particules, s’associent discrètement pour former un proton, particule fondamentale à la charge électrique positive. Ce proton se transforme en noyau atomique autour duquel tourne un électron électronégatif : un atome (...)

Lire la suite 
Introduction au système S.O.R.I.

Introduction « Le langage conditionaliste issu de l’héritage traditionnel est plus universel que l’astrologie. Les fonctions du R.E.T., bien que qualifiées de planétaires, ne viennent pas des astres mais des forces et structures dont elles sont les vecteurs manifestes dans le système solaire. Sous sa forme numérique élémentaire (interactions entre un, deux, plusieurs), à l’échelle atomique, le R.E.T. (...)

Lire la suite 
Un Scorpion nommé François Mitterrand

Ce que l’on appelle le caractère se forge dans les profondeurs difficilement pénétrables d’un mystérieux alambic. En son sein s’entrechoquent, se mêlent, se contredisent et se synthétisent une pluralité d’influences agonistes ou antagonistes, de conditionnements connus et inconnus qui font de nous ce que nous sommes, ce que nous devenons, ce que nous pourrions être et devenir. Le possible, le probable, (...)

Lire la suite 
Un Scorpion sur l’échiquier

En avant… marge ! Pluton : « laisser le temps au temps… » « Celui qui est convaincu qu’il ne s’effondrera pas si le monde, jugé de son point de vue, est trop stupide ou trop mesquin pour mériter ce qu’il prétend lui offrir, et qui reste néanmoins capable de dire « quand même ! », celui-là seul a la « vocation » de la politique » (Max Weber). Thème (...)

Lire la suite 
Nostradamus, astro-prophète ou voyant mythomane ?

L’origine astrologique des prophéties Dans sa préface aux célèbres centuries prophétiques, dédicacée à son fils César, Nostradamus ne laisse planer aucun doute sur sa source d’inspiration astrologique : « Ton arrivée tardive, […] m’a incité à faire imprimer mes longs instants de veilles nocturnes continuelles, afin de laisser le souvenir, au-delà de la mort de ton père, pour le profit de l’humanité, de ce (...)

Lire la suite 
La réalité astronomique du zodiaque

Le zodiaque des déclinaisons L’inclinaison de la Terre sur son orbite D’un point de vue héliocentrique, la Terre tourne autour du Soleil, déterminant ainsi son plan orbital. Il lui faut 1 an pour accomplir un tour complet. En même temps, elle tourne sur elle-même (autour de son axe de rotation incliné de 23° 45 par rapport au plan de son orbite) en 24 h, avec un mouvement semblable à celui d’une (...)

Lire la suite 
Carl-Gustav Jung et l’astrologie : histoire d’un malentendu ?

Le philosophe d’Honolulu Jean-Pierre Nicola, fondateur de l’astrologie conditionaliste, vient d’obtenir un Doctorat de Philosophie, mention Psychologie, à l’Université des Arts, Sciences et Sciences Humaines d’Honolulu, capitale des îles Hawaï. Le sujet de sa thèse était le suivant : « La globalité en psychologie analytique et astrologie conditionaliste », et le personnage central, Carl-Gustav Jung. (...)

Lire la suite 
Prosopopées et coquecigrues, réflexions sur le réel

J’ai entrepris une critique rigoureuse de la théorie des quatre Éléments (n° 3), puis de celle des Maîtrises planétaires (n° 4 à 7), deux modèles qui sont le fondement même de l’astrologie « traditionnelle », qu’il serait plus juste d’appeler « symboliste ». Ces articles sont également parus dans les numéros spéciaux 110 (2e trimestre 1995) et 116 (3e trimestre 1996) de la revue L’astrologue dirigée par André (...)

Lire la suite 
Géométrie des Maisons et méthodes prévisionnelles

De rares ouvrages ont été écrits sur ce sujet aride. La bibliographie de Gabriel comprend onze livres. Elle parviendrait à la douzaine avec le système du Dr W. Koch, astrologue allemand. Douze c’est encore peu par rapport au volume croissant de livres d’astrologie se multipliant comme des clones en reproduisant le même par le même. Pour ce qui est de la « Domification » ou orientation du thème et (...)

Lire la suite 

0 | 30



Tous droits réservés. © 2003–2021 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP