AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Téléchargez nos livres au format PDF Élections présidentielles 2017 : des candidats et des astres
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Articles aléatoires  Astrologie tragi-karmique  Mercure astronomique  Uranus-Prométhée  Aspects solaires consonants  1.4. Des cotangentes aux entiers simples  Espace personnel et aura lunaire  Analyse de Thèmes d’une famille : les enfants  Sagittaire R.E.T.
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-documentsThéories généralesLes aspects interplanétairesInterprétation des AspectsAspects avec Neptune


Aspects neptuniens dissonants (Neptune dominant)

Les exemples d’interprétation que nous donnons sont très loin d’être exhaustifs : ils ne font qu’indiquer et esquisser un cadre général décrivant la problématique de l’aspect. Ils ne sauraient donc être pris au pied de la lettre. Chaque être, en effet, apporte ses propres réponses, plus ou moins originales, aux questions que soulève un aspect. Il n’y a pas de recette. En vous aidant du R.E.T. et de la Théorie des âges et en combinant logique, observation et imagination, vous pourrez développer mille autres significations possibles, mille autres variations sur le même thème.

Aspect Neptune-Lune dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si Neptune domine : le sujet est sans cesse la proie d’états d’âme, d’aspirations profondes ou d’engouements incompréhensibles qui lui interdisent tout bien être, toute quiétude, tout abandon confiant. Il ne s’appartient pas : il est toujours ailleurs, remué et bouleversé par des sensations grisantes, des projets flous à la réussite improbable. Son vécu désorienté et désorientant semble être sous la gouverne d’imprévisibles impulsions sans but ni cohérence. Il vit son présent incertain comme il advient, tumultueux et insaisissable, sans parvenir jamais à s’habituer à quoi que ce soit. Il lui faut impérativement l’ivresse et l’exaltation que procurent les expériences insensées, quitte à y sacrifier bien-être et harmonie. Les tourbillons de l’indicible, le hors-soi et ses vertiges tentent de fuir les banalités d’un quotidien intimiste mais sans âme.

Aspect Neptune-Soleil dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si Neptune domine : le sujet se laisse dominer par la logique imprévisible de ses états d’âme, de ses réactions dictées par l’inconscient, au risque de manquer de points de repères fiables, de certitudes fortes. Le chant des sirènes intérieures ou extérieures l’envoûte, les chimères président à ses conduites et décisions. Obscur, trouble, ambigu, il se complaît dans un indéchiffrable clair-obscur qui le rend imprévisible, incompréhensible, inconséquent. Incapable de s’impliquer dans quoi que ce soit et de respecter une quelconque ligne directrice, il multiplie les faux-fuyants, otage d’un vécu houleux. Réfractaire à tout principe, toute loi, tout modèle régulateur, la dépersonnalisation, la déstructuration de l’individualité guettent cet être en manque de claires perspectives. Il peut éventuellement se laisser tenter par toute idéologie ou croyance tendant à réduire l’individu à une illusoire manifestation d’un ailleurs invérifiable, sans rime ni raison.

Aspect Neptune-Mercure dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si Neptune domine : le sujet semble enfermé dans la dynamique de sa sensibilité profonde, prisonnier des sortilèges de son inconscient, incapable de communiquer les intuitions brumeuses qui le traversent. Absorbé par ses états d’âme, hypnotisé par le chant troublant et énigmatique de ses voix intérieures, hanté par les lames de fonds qui le soulèvent du dedans, vivant perpétuellement dans un ailleurs, il en perd toute ouverture, toute fantaisie, toute capacité d’écoute. Son adhésion profonde et viscérale à des idéologies floues, des philosophies fumeuses porteuses de trompeux espoirs paralyse son sens critique et son aptitude à la découverte. Il est l’otage d’une mémoire chaotique qui brasse sans distinction rêves, aspirations profondes et intuitions invérifiables. Il interprète signes et symboles de travers, ou d’une manière inconsciemment tendancieuse.

Aspect Neptune-Vénus dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si Neptune domine : le sujet est prisonnier de puissantes et profondes aspirations affectives qu’il ne parvient pas à incarner dans la vie à deux. Tout se passe comme si son cœur était trop petit pour contenir les manifestations protéiformes de son imaginaire ou de son inconscient. Il est tenté de conjurer son incapacité à réellement s’investir dans une tendre relation privilégiée en la sublimant dans un mysticisme planant, réel ou purement chimérique. Dans ce cas, son aspiration à un amour universel reflète sa difficulté à établir de vrais liens personnels. Il préfère le chant des sirènes aux doux mots de ses proches. Ses intuitions peinent à trouver les images-modèles qui pourraient les incarner : de ce fait, il est vague, confus, sibyllin, parfois complètement incompréhensible. Il peut également être l’otage d’une volupté, d’une sensualité irrépressible qui dérègle en profondeur ses sens et ses perceptions.

Aspect Neptune-Mars dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si Neptune domine : le sujet vit dans un trouble et nébuleux ailleurs qui le déracine du présent, de l’ici et maintenant. Prisonnier de sa foi irraisonnée, de ses intuitions invérifiables, de ses chimères inconscientes, de ses sensations troublantes, il en vient à négliger tout réalisme, tout élémentaire bon sens. L’inspiration du moment, le chant de ses sirènes intérieures, l’idéologie ou la mystique dont il est l’otage lui dictent la conduite à tenir, laquelle n’a que faire des luttes pour la survie. Il se dépersonnalise, se fait l’incarnation d’un espoir fou, d’une utopie impossible qui ne fait aucun cas de la réalité concrète des êtres, choses et situations. Son goût immodéré pour le flou, le mystérieux, le sinueux, l’ondoyant s’apparente à de subtiles fuites et dérobades devant les nécessaires conflits et confrontations.

Aspect Neptune-Jupiter dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si Neptune domine : le sujet semble impuissant à exprimer intelligiblement ses états d’âme confus, comme si aucun langage conventionnel ne pouvait traduire les méandres, les clair-obscurs, les sinuosités et les complexités de son univers. Il s’abandonne avec exaltation à ses visions étranges ou chimériques, au mépris de tout bon sens et de toute conception du monde raisonnable. Accaparé par le chant de ses sirènes intérieures, il en devient incapable de s’intégrer aux normes et lois qui réglementent la vie sociale. Hanté par ses songes et mensonges, prisonnier de son imaginaire fantasque et tumultueux, il en perd toute faculté de jugement pratique et en oublie de gérer ses intérêts matériels ou sa carrière sociale. Il semble toujours ailleurs, perdu dans les brumes de ses rêves, agissant au rythme imprévisible des injonctions de son inconscient.

Aspect Neptune-Saturne dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si Neptune domine : le sujet vit dans un monde trouble peuplé de chimères, de confuses aspirations, d’états d’âme alambiqués et de profondes turbulences émotionnelles qu’il se garde bien de mettre à l’épreuve des faits et de leur critique expérimentale. Aucun scepticisme constructif ne saurait le protéger contre les sortilèges de son imaginaire trop prolixe, et la voix de la raison profonde ne peut le distraire du chant de ses sirènes intérieures ou extérieures. Il se réfugie dans un ailleurs dont il espère follement qu’il lui permettra d’échapper aux rigueurs et difficultés de sa situation présente. Il s’invente des mystères, faute de pouvoir ou vouloir enquêter sur les véritables secrets et énigmes des choses, êtres et situations. Sa confiance irrationnelle dans les vertus de la providence ou de son pifomètre le rend imprudent et imprévoyant.

Aspect Neptune-Uranus dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si Neptune domine : le sujet vit dans un brouillard complet, indifférent ou aveugle à la moindre lumière qui pourrait en émerger et l’éclairer, dans une confusion totale des sens, de l’esprit et des valeurs. Son monde intérieur est un fouillis inextricable, un capharnaüm tumultueux où s’entassent et se mélangent pêle-mêle intuitions, états d’âme, productions de l’imaginaire et utopies, dans un total manque d’ordre, de hiérarchie et d’organisation. Hanté par son aspiration à une chimérique ou improbable autre vie, plus riche, plus solidaire et en communion avec l’invisible et le mystère des choses, il multiplie les vœux pieux et les déclarations d’amour universel au risque de se dépersonnaliser, de perdre tout sentiment de son individualité. Il prie pour qu’advienne un miracle quand il faudrait prendre d’énergiques décisions pour bousculer le cours des choses.

Aspect Neptune-Pluton dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si Neptune domine : le sujet, prisonnier de ses chimères, utopies exaltantes ou ivresses intérieures ou extérieures, est incapable de toute lucidité profonde et décapante. Il chante en chœur et de tout cœur avec des spectres de sirènes pour conjurer toute menace d’anéantissement et se dire qu’avec un peu de foi incarnée on peut venir à bout de la mort. Il est prêt à s’abandonner à n’importe quelle philosophie euphorisante, mystique ou idéologie fumeuse, susceptibles de conjurer son intuition de l’inanité de toutes choses. Il navigue sur la mer démontée de ses vraies intuitions et fausses clairvoyances, incapable de dénouer l’écheveau confus et embrouillé de ses complexités. Il s’accroche désespérément au radeau de la méduse de ses états d’âme inspirés ou non et aux productions visionnaires ou fantasmatiques de son imaginaire pour retarder au maximum de sombres perspectives qu’il se refuse à envisager réellement.

Cet article vous a été proposé par : Richard Pellard


Les Significations planétaires

par Richard Pellard. 620 pages. Format PDF. Illustrations en couleur.

La décision de ne traiter dans ce livre que des significations planétaires ne repose pas sur une sous-estimation du rôle des Signes du zodiaque et des Maisons. Le traditionnel trio Planètes-Zodiaque-Maisons est en effet l’expression d’une structure qui classe ces trois plans selon leur ordre de préséance et dans ce triptyque hiérarchisé, les Planètes occupent le premier rang. La première partie de ce livre rassemble donc, sous une forme abondamment illustrée de schémas pédagogiques et tableaux explicatifs, une édition originale revue, augmentée et actualisée des textes consacrés aux significations planétaires telles qu’elles ont été définies par l’astrologie conditionaliste et une présentation détaillée des méthodes de hiérarchisation planétaire et d’interprétation accompagnées de nombreux exemples concrets illustrés par des Thèmes de célébrités. La deuxième partie est consacrée, d’une part à une présentation critique des fondements traditionnels des significations planétaires, d’autre part à une présentation des rapports entre signaux et symboles, astrologie et psychologie. Enfin, la troisième partie présente brièvement les racines astrométriques des significations planétaires… et propose une voie de sortie de l’astrologie pour accéder à une plus vaste dimension noologique et spirituelle qui la prolonge et la contient. Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.

L’astrologie, la nanification de Pluton & les astres transplutoniens

par Richard Pellard. 117 pages. Format PDF. Illustrations en couleur.

Pluton ne fait plus partie des planètes majeures de notre système solaire : telle est la décision prise par une infime minorité d’astronomes lors de l’Assemblée Générale de l’Union Astronomique Internationale qui s’est tenue à Prague en août 2006. Elle est reléguée au rang de « planète naine », au même titre que les nombreux astres découverts au-delà de son orbite. Ce livre récapitule et analyse en détail le pourquoi et le comment de cette incroyable et irrationnelle décision contestée par de très nombreux astronomes de premier plan. Quelles sont les effets de cette « nanification » de Pluton sur son statut astrologique ? Faut-il remettre en question son influence et ses significations astro-psychologiques qui semblaient avérées depuis sa découverte en 1930 ? Les « plutoniens » ont-ils cessé d’exister depuis cette décision charlatanesque ? Ce livre pose également le problème des astres transplutoniens nouvellement découverts. Quel statut astrologique et quelles influences et significations précises leur accorder ? Enfin, cet ouvrage propose une vision unitaire du système solaire qui démontre, chiffes et arguments rationnels à l’appui, que Pluton en est toujours un élément essentiel, ce qui est loin d’être le cas pour les autres astres au-delà de son orbite. Après avoir lu ce livre, vous saurez quoi répondre à ceux qui pensent avoir trouvé, avec l’exclusion de Pluton du cortège planétaire traditionnel, un nouvel argument contre l’astrologie ! Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.





Suivez nos actualités astronomiques, astrologiques, pédagogiques et humoristiques sur Facebook, Twitter et YouTube

Vous pouvez également nous soutenir en effectuant un don qui nous permettra de continuer à faire vivre ce site :

Merci pour votre contribution.


Tous droits réservés. © 2003–2017 Richard Pellard reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP | Espace privé