AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Téléchargez nos livres au format PDF Les significations planétaires
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Articles aléatoires  Bertrand Cantat, un Poissons bouquet de nerfs  Jupiter-Pluton  R.E.T. et théologie chrétienne  Lettre ouverte à Jean-Claude Pecker  Indice de concentration-dispersion des déclinaisons  Soleil-Uranus  Astrologie conditionaliste et spiritualité  Cécilia Sarkozy, Scorpionne dangereusement absente
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-documentsThéories généralesLe zodiaque


Mythologie du zodiaque


Le Bélier mythologique par Jean-Pierre Nicola

Ce n’est pas non plus Mercure qui gouverne votre signe. Il devrait, pourtant. Le bélier est en effet son attribut ordinaire, comme dieu des bergers. En Égypte, encore, Mercure-Hermès est présenté en « porteur de bélier », image de pasteur lorsqu’on lui donne à porter un agnelet au lieu d’un bouc aux cornes enroulées. En Chine ancienne, le bélier ne se fait pas porter. C’est lui qui porte les Immortels. Pour être en tête des douze signes du zodiaque, il faut être un animal fabuleux. Von Braun, l’inventeur des fusées guerrières ne doit pas savoir qu’il est né sous le signe d’un Bélier volant : (...) Lire la suite...

Le Taureau mythologique par Jean-Pierre Nicola

Alors que le Bélier volant Chrysomallos tentait de sauver les enfants de Néphélé, Phrysos et Hellé, une corne casse et la Nuit-Hellé tombe a l’eau. Il n’est plus question de dominer. En mai, la corne unique du Jour s’est affirmée. Tous les symboles de votre Signe s’accordent à illustrer et souligner une suprématie, une puissance désormais rayonnante. Par une suite de suggestions propres à la pensée symbolique (non dénaturée) les éléments se changent en animaux, les animaux en héros, les héros en dieux, planètes ou constellations. La métamorphose, du plus bas au plus haut, peut être aussi directe. Sa lecture (...) Lire la suite...

Les Gémeaux mythologiques par Jean-Pierre Nicola

Mais ce serait porter gravement atteinte au moral d’un pur Gémeaux que de le réduire à la simple dualité. Nous avons, là, un autre effet fâcheux de l’approche intellectuelle des symboles originels. Les Gémeaux ne sont pas « deux » mais « plusieurs ». Demandez aux mânes de Jean-Paul Sartre s’il pouvait se suffire de Castor et Pollux pour s’exprimer chez les ouvriers, les étudiants, les nantis, les démunis. Chez Cagliostro, autre Gémeaux, l’éventail des personnages appelle le catalogue : prestidigitateur, médium, guérisseur, artiste en monnaie fausse, devin, prophète hérétique, alchimiste. Les célébrités de (...) Lire la suite...

Le Cancer mythologique par Jean-Pierre Nicola

Après ce rappel d’une lumineuse évidence sur l’origine du nom, Georges Lanoë-Villène signale aussi que Karabos désigne en grec le crabe, la langouste, le homard, et même un insecte, l’escarbot. Dans les vieilles Représentations du Zodiaque, on voit tantôt le Crabe, tantôt l’Écrevisse, mais jamais l’escarbot, à ne pas confondre avec l’escargot, qui n’est pas un coléoptère mais un mollusque terrestre, traditionnellement associé, d’ailleurs, à la symbolique de votre Signe en raison de son attachement a la « maison ». Salvador Dali, fort averti des analogies de son Signe ascendant (Cancer) s’est donné longtemps (...) Lire la suite...

Le Lion mythologique par Jean-Pierre Nicola

Ainsi s’exprimait le poète d’autrefois. L’homme de science d’aujourd’hui, assure que le lion est généralement monogame, ce n’est donc pas Alexandre Dumas. Il passe, dit-on, la journée à dormir ou à digérer, dissimulé dans les « buissons ou caché dans les cavernes », et il chasse la nuit, en s’attaquant à de gros herbivores plutôt qu’à l’Homme devenu son protecteur. Les Lions sont reconnaissants. Si vous vous intéressez a la symbolique solaire, vous serez surpris de l’importance du chiffre 3. Dans un Grand livre sur le Zodiaque, M. Senard nous rappelle que le Lion de l’étendard de Juda occupe le zénith du (...) Lire la suite...

La Vierge mythologique par Jean-Pierre Nicola

Éleusis est un héros qui donna son nom à la ville d’Éleusis, un port de Grèce de 15 527 habitants aux dernières nouvelles (1977) et où dominent maintenant la cimenterie et la métallurgie. Ce fut une ville sacerdotale. On y trouve encore les ruines du sanctuaire de Déméter et de Perséphone. Or, ces deux divinités agraires sont unies : Déméter est la mère de Perséphone. Et toutes deux sont divinement liées à la symbolique du Signe de la Vierge, Signe de Terre selon la Tradition, gouverné par Mercure selon elle. Il se trouve qu’Eleusis, le héros et non la ville, serait né de Mercure et de Daïre, fille de (...) Lire la suite...

La Balance mythologique par Jean-Pierre Nicola

Ce mot clef de votre Signe est un piège à penseurs. Qu’est-ce que l’équilibre ? Pour Jean-Jacques Rousseau « La passion de la vertu tient tout en équilibre ». Sarah Bernhardt a-t-elle la passion de la vertu ? Prudente la physique distingue plusieurs équilibres : l’indifférent, le stable et l’instable. Dans la danse, on appelle équilibre la position du corps sur un pied. Bien des auteurs de l’astropsychologie assurent que la Balance ne sait sur quel pied danser… En somme, elle est déséquilibrée par son embarras entre plusieurs équilibres. Si vous avez choisi l’équilibre de vivre sur un pied, souhaitons que (...) Lire la suite...

Le Scorpion mythologique par Jean-Pierre Nicola

Le portrait sera à coup sûr réussi si vous vous concentrez sur Gœbbels en oubliant Marie Curie. Allongez la liste des affreux, du docteur Petiot à Charles Manson, mais glissez sur Alain Bombard dont la barbe manque de satanisme lubrique. Faites taire Coluche, Raymond Devos, Alexandre Breffort, André Ribaud, et même le Prince Charles qui, jusqu’à ces derniers temps, ne pensait qu’a des festins de bon vivant. Ce sont peut-être là de faux Scorpion ? Car il existe de faux scorpions. Ils sont de très petite taille : le plus grand ne mesure qu’un demi-centimètre. Ils n’ont ni dard, ni glande venimeuse. (...) Lire la suite...

Le Sagittaire mythologique par Jean-Pierre Nicola

On meurt autant de fois que l’on naît : le printemps meurt en automne, l’été meurt en hiver, rien de plus nature !… Et, il meurt, notre bel été d’hémisphère Nord, sous le signe du Sagittaire, votre Signe. Précisément, la fable, ou si vous préférez, le poète d’autrefois, situe la mort d’Hercule sous le symbole du Centaure. Hercule, celui qu’honoraient les Grecs et les Romains, est le fils de Jupiter et d’Alcmène, l’une de ses innombrables maîtresses. Les épouses légitimes n’aiment pas les enfants adultérins. Junon, compagne légale de Jupiter, persécuta Hercule en lui imposant d’horribles travaux. On en compte (...) Lire la suite...

Le Capricorne mythologique par Jean-Pierre Nicola

Il n’y a la aucun mystère… L’écliptique est le chemin apparent du Soleil à travers les étoiles ; en imaginant sa piste annuelle comme un grand cercle découpé en 12 sections égales, vous aurez tracé vos douze Signes, de 30° chacun… À Fort Yukon, à chaque lever de Soleil, le cercle d’écliptique coïncide avec l’horizon astronomique. Pendant quelques minutes tout le zodiaque est autour de vous. Si vous avez eu la bonne idée de vous faire construire une maison vitrée et circulaire, avec douze panneaux, en un an vous verrez le Soleil tourner autour de vous. Parti de l’Est au printemps, il vous revient au printemps (...) Lire la suite...

Le Verseau mythologique par Jean-Pierre Nicola

Avant les deux grandes guerres du XXe siècle, les astrologues-prophètes pensaient que le bonheur de « l’ère du Verseau » viendrait des prodiges de la Science. L’urne du Signe déversant par la technique et le progrès réunis, une surabondance de bienfaits : à nous la fortune, l’amour et la sagesse ! Les événements que l’on sait ont montré que l’urne de la science sans âme n’était qu’une boîte de Pandore, une loterie diabolique. Impossible d’y rien gagner sans perdre immédiatement un bien aussi précieux. Devant les résultats de ce triste jeu, les augures compétents ont renvoyé l’ère du Verseau à l’an 2000. On (...) Lire la suite...

Les Poissons mythologiques par Jean-Pierre Nicola

M. Senard, dans un excellent livre ésotérique sur le zodiaque, rapporte que « dans la tradition égyptienne, il y a deux fleuves qui sortent de l’abîme de l’eau primordiale, l’un est terrestre, l’autre céleste… Pour les Égyptiens, l’eau était sacrée et possédait toutes les qualités d’un être divin… C’est pourquoi tous les poissons étaient également sacrés et considérés comme la demeure des dieux… Le plus grand hommage qu’on put rendre à un dieu était de se noyer et ainsi de s’unir à lui… ». Les poissons sont divins parce qu’ils vivent dans l’eau. Le symbole livre un peu de sa logique : lorsque l’on sait que la vie (...) Lire la suite...



Tous droits réservés. © 2003–2018 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP