AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Téléchargez nos livres au format PDF Les significations planétaires
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Articles aléatoires  Témoignage astro de Rémi Valet  Scorpion-Capricorne : similarités et différences  Astrologie et religion : savoir ou croire ?  Françoise Hardy, Capricorne amoureuse malgré tout  Témoignage astro de Alain Guesdon  Frédéric Beigbeder, Vierge pas si folle…  Les faits blessent…  Le mercurien en vidéo
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-pratiqueAstro-portraits célèbres


Sciences


Albert Einstein ou l’absolu Poissons de la relativité par Maurice Worme

Albert Einstein était un homme profondément simple qui n’aimait pas les honneurs. « Il ne faisait rien pour le mérite, rien pour l’argent, rien pour surclasser les autres, et rien pour plaire aux gens (1) ». Jamais il ne porta de médaille ou de ruban et considérait l’argent comme le plus grand des maux de l’humanité. C’était un homme de devoir, conscient de sa responsabilité envers l’humanité et libre de toute entrave. « Plein d’urbanité envers les humbles, il pouvait n’être qu’à peine poli avec les grands du monde, ou ceux classifiés comme tels (1) ». Il manifestait beaucoup de réticences à contracter des (...) Lire la suite...

Niels Bohr, un quantum dans la Balance par Richard Pellard

1900 : Pour résoudre ce qu’il estimait n’être qu’un « problème local » dans sa quête d’unification de la mécanique et de l’électrodynamique, le physicien Max Planck (1858–1947) introduit le concept de quantum d’action, sans se douter un instant qu’il marquait ainsi le point de départ d’une transformation radicale de la physique. 1905 : Albert Einstein (1879–1955) présente sa « Théorie de la Relativité », couronnement de la physique classique. Dans la dernière partie de son article, il cherche à remettre en cause l’hypothèse du quantum de Planck, dont il a senti le danger pour les constructions théoriques de la (...) Lire la suite...



Tous droits réservés. © 2003–2018 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP