AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Téléchargez nos livres au format PDF Les significations planétaires
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Articles aléatoires  Bélier R.E.T.  Gémeaux R.E.T.  Le « Héros » et son « Ombre »  Les rythmes du zodiaque  Uranus astronomique  Yves Ouatou et les horoscoops  Astro-psychanalyse théorique et pratique  Du système solaire au système nerveux
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-pratiqueExemples de consultations


Analyse de Thèmes d’une famille : les enfants

Le père, la mère, et deux enfants : un garçon et une fille. Chacun a son tempérament, en interaction obligée avec ceux des autres. Analyses et conseils d’éducation en fonction des Thèmes respectifs des membres de ce groupe familial.

Astro-profil de Marc

Gémeaux Ascendant Taureau 12/06/1994 à 2 h 30 TU à Paris

-  Conflit entre « Transcendance extensive », « existence intensive » et « Pouvoir intensif »
-  Conflit interne à l’intérieur de la famille « Existence extensive »
-  Faiblesse de la « Représentation extensive »
-  Signes dominants : Taureau-Scorpion, Cancer-Capricorne

1. Conflit entre « Transcendance extensive » et « existence intensive »

Les trois planètes appartenant à la famille « Transcendance extensive » sont dominantes dans le thème de Marc : Uranus et Neptune se trouvent au Milieu-du-Ciel (flèche MC) et Pluton se couche (point DS). Cela fait de lui un enfant indépendant, réfractaire, imaginatif, porté à exprimer la dynamique de son monde intérieur et à suivre le fil de ses inspirations sans trop se soucier d’être compris.

Les trois planètes appartenant à la famille « existence intensive » dominent également dans son thème : Mars se lève, Neptune culmine et Vénus se trouve, en compagnie de la Lune, au plus bas de sa course quotidienne. Marc se caractérise donc aussi par une intense affectivité et un vif ressenti des êtres et des choses : il se laisse facilement toucher, émouvoir, ébranler émotionnellement par ce qu’il éprouve, ressent, perçoit par toutes les fibres de son corps.

Le conflit entre « Transcendance extensive » et « existence intensive » indique que Marc se sent très souvent tiraillé entre une part de lui-même qui tend à le faire réagir à chaud, à fleur de peau, à tout ce qui le touche, et une autre part qui se voudrait indemne de toute perturbation émotionnelle. Son affectivité pas toujours bien contrôlée est trop souvent prête aux débordements irrationnels. Ses coups de cœur se prolongent d’exigences incompréhensibles. Ses sentiments risquent d’être parasités par des fantasmes, par d’imprévisibles états d’âme qui nuisent à leur expression simple et directe. Il oscille entre réactivité épidermique et repli rebelle dans son quant-à-soi.

Conseils d’éducation : il faut tout d’abord accepter le fait qu’un enfant comme Marc se caractérise par une affectivité complexe et déroutante : c’est son tempérament. Si ses parents n’y prennent garde, le danger pour lui serait d’être tenté, pour se protéger des sentiments, désirs et envies qui le perturbent, de refouler une affectivité trop enflammée en se rendant inaccessible. À l’inverse, il peut aussi vivre ses sensations avec une telle réactivité bouleversée qu’il pourra avoir du mal à s’en détacher, à laisser s’exprimer cette part de lui-même qui ne dépend en rien de ce qu’il ressent. Une éducation réussie tendra à essayer de l’aider à trouver un équilibre dynamique entre l’intensité de ses sensations et sentiments et le fond d’indifférence réfractaire qu’il entend garder vis-à-vis d’elles. Il ne faut pas systématiquement le forcer à faire acte de présence tendre et agissante lorsqu’il est ailleurs, absorbé dans ses pensées, mais il faut aussi, lorsqu’il coupe exagérément le contact avec ses relations affectives, l’inciter à sortir de sa tour d’ivoire indépendantiste pour renouer un dialogue vivant et charnel avec ceux qui l’entourent.

2. Conflit interne à la famille « Existence extensive »

Deux membres de la famille « Existence extensive » se trouvent en opposition : Mars qui se lève et Jupiter qui se couche. Marc peut ainsi être tenté d’opposer agressivement son vécu personnel à toute tentative de normalisation, de discipline collective, de mise en ordre raisonnable. Au pire, il peut devenir un petit sauvage agissant et réagissant comme bon lui semble sur l’impulsion du moment, rebelle à toute éducation et à tout esprit de coopération, un fonçeur têtu, borné et obstiné incapable de réguler, d’organiser et de finaliser ses activités irréfléchies.

Conseils d’éducation : il faut bien entendu apprendre très tôt à Marc que la vie en société demande impérativement d’accepter des règles communes et de maîtriser son impulsivité. Les parents devront pourtant éviter de trop brider, à coups d’interdits, l’impatiente liberté d’action qu’il revendique : le remède risquerait d’être pire que le mal. Il serait plus sage de lui montrer patiemment, en faisant appel à son bon sens, qu’il sera plus efficace dans ses actions en acceptant de s’auto-discipliner, en le laissant faire ses propres expériences tout en lui apprenant après coup à en retenir des leçons utiles. L’empêcher d’agir comme il l’entend n’aboutirait qu’à des résultats pervers : il se rebellerait alors contre toute autorité. Le pire pour ses parents serait de parvenir, à force de vouloir « normaliser » ses comportements et de faire de lui un enfant modèle et obéissant, à éteindre en lui ce goût des luttes et des confrontations qui fait sa force.

3. Conflit entre « Pouvoir intensif », « existence intensive » et « Transcendance extensive »

La Lune est dominante dans le thème de Marc, puisqu’elle se trouve au méridien inférieur. Il aspire à une harmonie, un bien-être et une plénitude qui sont facilement perturbés par l’intensité de son ressenti et la puissance de son imaginaire. Une part de lui-même se satisfait volontiers d’une dépendance douillette et protégée, alors qu’une autre part tient à afficher une ombrageuse autonomie. D’où des risques élevés de comportements discordants : d’un côté, il voudrait vivre dans une « bulle » confortable qui l’isolerait du monde extérieur et de l’autre, il est tenté de contester et rejeter cette même bulle.

Conseils d’éducation : le but est d’éviter que Marc ne se transforme en tyran domestique exigeant et capricieux. Il faut le sécuriser et lui donner des témoignages d’affection sans trop le materner, tout en lui laissant de grandes zones d’indépendance. S’il se réfugie exagérément dans des comportements rêveurs et indolents, il faut l’inciter à exercer sa volonté, à prendre des initiatives ; si au contraire il est excessivement tendu et irrationnel dans ses conduites, s’interdisant ainsi tout bien-être, tout repos, tout abandon, il faut lui apprendre à « lâcher prise », à faire confiance à son entourage, à accepter parfois de réduire ses exigences pour être plus serein.

4. Faiblesse de la « Représentation extensive »

Soleil et Mercure, deux planètes appartenant à la famille « Représentation extensive » sont les moins valorisées dans son ciel de naissance. Il en résulte que Marc n’est pas spécialement à l’aise pour communiquer d’une manière détendue et spontanée, pour se faire admettre avec aisance et décontraction. Il doit se forcer pour être ouvert, à l’écoute sans a priori.

Conseils d’éducation : il est comme ça, et ses parents n’y peuvent pas grand chose : autant en prendre son parti. Si les deux ou l’un d’entre eux sont plutôt du genre sociable et communicatif, ils ne doivent surtout pas l’obliger à faire comme eux : ils perdraient leur temps et risqueraient de le rebuter. Mais au vu de son thème, c’est dans une intimité protégée qu’il saura le mieux se faire accepter, entendre et comprendre : ils peuvent lui apprendre à profiter de ces instants d’abandon confiant pour se détendre et parler de ce qui l’intéresse. Le reste du temps, ils ne devront pas s’étonner s’il ne fait pas preuve d’enthousiasme à la moindre rencontre et s’il est plus doué pour imposer ses exigences que pour proposer aimablement ses talents. Néanmoins, l’inciter à faire preuve de plus de souplesse et de fantaisie ne peut pas lui faire de mal.

5. Dominantes zodiacales : Taureau-Scorpion, Capricorne-Cancer

Bien que Marc soit né sous le Signe des Gémeaux, il ne ressemblera en rien au portrait-robot du troisième Signe de Printemps. Il n’en aura ni la nature sociable et ouverte, ni le côté caméléon, ni la curiosité multiforme, ni les comportements papillonnants. C’est même exactement le contraire : les Signes qui dominent son ciel natal (Taureau, Scorpion, Capricorne, Cancer) l’incitent plutôt à cultiver la méfiance, la réserve, la prudence et l’aptitude à se soustraire, à dire « non ». Avec un Mars en Taureau, c’est un actif obstiné, rivé à ses tâches, ennemi de toute dispersion. Lune et Vénus en Cancer l’incitent à protéger une affectivité harmonieuse, basée sur des relations intimes et privilégiées, contre toute intrusion du monde extérieur.

Conseils d’éducation : inutile de tenter de faire de Marc un extraverti ouvert à tous vents : ce n’est pas dans sa nature. Tout au plus ses parents peuvent-ils essayer de corriger les excès éventuels de son tempérament en l’aidant à se distraire de temps en temps de ses obsessions et passions trop exclusives et en lui montrant qu’il n’a pas besoin d’accumuler les carapaces pour se sentir vraiment à l’abri des autres et de leur influence : une seule suffit, si elle est efficace…

Astro-profil d’Amélie

Verseau ascendant Scorpion 16/02/1985 à 1 h 30 TU à Paris

- Conflit entre « Représentation extensive » et « transcendance intensive »
- Bons rapports internes à la famille « Existence extensive »
- Faiblesse des familles « Pouvoir intensif » et « existence intensive »
- Signes dominants : Verseau et Scorpion

1. Conflit entre « Représentation extensive » et « transcendance intensive »

Dans le thème d’Amélie, une seule planète est nettement valorisée : Saturne qui se lève en Scorpion. Il est par ailleurs au carré de Soleil et Mercure en Verseau : ainsi se trouvent réunis, sur un mode conflictuel, deux membres de la famille « transcendance intensive » (Saturne-Mercure) et deux membres de la famille « Représentation extensive » (Soleil-Mercure). Saturne étant incontestablement la planète la plus puissante de ce thème, il est probable que, chez la sœur de Marc, l’esprit critique se développe au détriment de la sociabilité spontanée.

D’une manière ou d’une autre, Amélie est donc une enfant réfractaire, sceptique, distante. Toujours insatisfaite, elle doute, se questionne, s’interroge, spécule, imagine sans cesse d’autres possibles. La plupart du temps, elle adopte d’emblée, vis-à-vis du monde extérieur et des gens qu’elle rencontre, une position de recul, de distance qui bride ses enthousiasmes et l’empêche de s’impliquer à fond. Peu sûre d’elle-même, de ses convictions, de ses buts, de ses motivations, elle hésite en général à s’engager. Cette attitude ne facilite pas une communication aisée, enjouée et détendue avec autrui : son tempérament plutôt solitaire l’incite à se laisser absorber par ses pensées. Si ses parents n’y prennent garde, le risque pour elle est au pire de se replier excessivement sur elle-même, de couper le contact avec autrui, de s’isoler dans la tour d’ivoire de ses ruminations avec le sentiment d’être une éternelle incomprise, comme si rien de ce qu’elle percevait ne lui parlait, ne lui faisait signe, n’excitait son intérêt ou sa curiosité.

Vécues activement, ces tendances peuvent l’inciter à se rebeller contre tout modèle imposé ; plus passivement, elle opposera un silence inquiet et triste à toute tentative d’approche. Est-ce là une fatalité ? Certainement pas. Il est tout à fait possible de bien vivre et intégrer un tel conflit…

Conseils d’éducation : Amélie a une nature réservée, distante et plutôt inquiète. Il ne faut donc pas vouloir la changer. Par contre, ses parents aideront grandement à son épanouissement en fortifiant une confiance en elle-même naturellement aléatoire en multipliant les témoignages de l’intérêt qu’ils lui portent : plus que d’autres, elle a un puissant besoin d’être reconnue, valorisée, même si elle le cache bien ou si elle s’y prend d’une manière maladroite pour y parvenir. Il faudra veiller à exciter sa curiosité, son goût de la recherche, des réflexions approfondies tout en lui apprenant à dédramatiser son sentiment d’être différente, en marge, solitaire. Il fau-dra également lui apprendre à se détendre, à prendre les choses à la légère : divertissements et jeux l’aideront à « décoincer » de ses ruminations. Enfin, il est indispensable de l’inciter très tôt à parler le plus souvent possible de ce qui l’angoisse ou l’inquiète. Si toutes ces conditions sont réunies, Amélie deviendra un être sérieux et profond qui sait prudemment et sagement modérer ses enthousiasmes et alterner périodes d’intense gaieté sociable avec des temps forts de retrait pour se laisser absorber par ses pensées.

2. Bons rapports internes au sein de la famille « Existence extensive »

Deux membres de la famille « Existence extensive » se trouvent en sextile dans le ciel natal d’Amélie : Saturne, qui est dominant comme nous l’avons vu, et Jupiter, qui lui ne l’est pas mais qui sert en quelque sorte de force d’appoint. Cet aspect confère à Amélie des qualités de réalisme, de bon sens et de pragmatisme qui lui permettent de tirer le meilleur parti des situations auxquelles elle est confrontée. Elle veut bâtir du sérieux, du stable, du durable, organiser son vécu de telle manière qu’elle se sente à l’abri des caprices du hasard. Concrète, logique, organisée, elle mûrit soigneusement ses décisions avant de passer à l’action, ce qu’elle fait avec ténacité, endurance et résistance.

Conseils d’éducation : ce n’est qu’en agissant, en prenant les choses en main, en faisant des choses tangibles et concrètes qu’Amélie parviendra à amadouer ses doutes, ses craintes, ses insatisfactions. Son esprit trop tourné vers les abstractions a besoin de s’enraciner dans la matière. Ses parents ne doivent pas hésiter à lui confier très tôt des responsabilités dans la vie familiale. En faisant très jeune l’apprentissage des difficultés que l’existence oppose souvent à ses projets, elle apprendra que rien n’est jamais acquis d’emblée, mais qu’elle peut ressentir une intense satisfaction personnelle en se confrontant à des situations ingrates ou difficiles. Elle saura ainsi qu’elle « vaut quelque chose », ce dont elle n’est que trop portée à douter spontanément. Ses réussites dans ce domaine renforceront sa confiance en elle-même et l’aideront à ne pas trop attendre des autres, ce qui lui permettra de mieux vivre sa solitude intime.

3. Faiblesse des familles « Pouvoir intensif » et « existence intensive »

Non seulement les trois membres de la famille « existence intensive » (Vénus-Mars-Saturne) ne sont pas dominants dans le thème d’Amélie, mais ils sont de surcroît en conflit avec la Lune (« Homogénéité »). Étant donné que la famille sur-dominante (« transcendance intensive ») l’incite naturellement à prendre du recul, à se détacher, à s’intérioriser, on peut donc penser qu’il ne sera pas toujours facile pour Amélie d’exprimer spontanément ses émotions, sentiments et humeurs. Ce qui l’affecte, l’émeut ou la touche la perturbe intimement, et en réaction, elle a tendance à adopter des attitudes d’extrême défiance vis-à-vis de toute manifestation émotionnelle. Elle peut aller jusqu’à refuser de se laisser ébranler, toucher, émouvoir, à refouler en elle tout élan tendre instinctif, comme si elle craignait en agissant ainsi d’offrir aux autres une prise sur elle. Elle n’ose pas vivre en direct ses coups de cœur. Cette tendance à inhiber ses affects, à refouler l’élan sensuel peut prendre d’excessives proportions si rien ne vient la contrebalancer.

Conseils d’éducation : il faut évidemment veiller à ce qu’Amélie ne bascule pas dans une totale impuissance expressive. Il suffira pour cela de multiplier très tôt les échanges corporels, sensoriels avec elle, sans pour autant exagérer leur fréquence : des « corps-à-cœur » trop fréquents finiraient par la dégoûter de toute relation affective. Ses parents devront lui donner fréquemment des témoignages de tendresse et l’inciter à faire de même, sans lui en vouloir si sa nature réservée ne la rend pas très démonstrative dans ce domaine. La pratique d’activités impliquant un usage intensif et agréable du corps est également hautement souhaitable. Il est indispensable de lui montrer qu’il n’y a pas de mal à se faire plaisir physiquement, à exprimer ouvertement ses désirs et envies. Elle ne le fera évidemment jamais avec un enthousiasme délirant, mais après tout ce n’est pas dans sa nature…

4. Dominantes zodiacales : Verseau-Scorpion

Au pire, le conflit entre Scorpion et Verseau peut théoriquement faire osciller Amélie entre excès d’ouverture enthousiaste (Verseau) et excès de fermeture réfractaire (Scorpion). Par Saturne en Scorpion, elle a tendance à souligner ce qui la différencie des autres, à noircir le tableau, à traquer partout le caché, le mystère, le non-dit, tandis que par Soleil-Mercure en Verseau, elle dispose d’un vaste réservoir d’optimisme qui l’incite à ne retenir que le bon côté des choses, à l’intéresser à tout ce qui est neuf, en germe, en devenir. Mal vécu, ce conflit peut lui valoir un moral en montagnes russes : aux enthousiasmes inconséquents succèdent alors des déprimes à la hauteur des faux espoirs déçus… Le danger serait que l’accumulation des déceptions et insatisfactions ne la pousse à museler en elle-même tout ce qui est capable de renouvellement, d’ouverture d’esprit, de re-création.

Conseils d’éducation : Amélie doit apprendre à dédramatiser, à faire la part des choses, à éviter de faire d’un rien une montagne. Il faudra lui montrer avec tact mais fermeté qu’il y a une limite aux comportements systématiquement asociables, qu’elle n’est pas la seule et l’unique personne au monde à se sentir profondément différente d’autrui, lui montrer qu’elle risque de s’enfermer dans d’étouffantes impasses si elle n’accepte pas de temps en temps de sortir de ses refus intransigeants pour se mettre à l’écoute des autres et entendre ce qu’ils proposent. SUITE

Cet article vous a été proposé par : Richard Pellard




Suivez nos actualités astronomiques, astrologiques, pédagogiques et humoristiques sur Facebook, Twitter et YouTube

Vous pouvez également nous soutenir en effectuant un don qui nous permettra de continuer à faire vivre ce site :

Merci pour votre contribution.


Tous droits réservés. © 2003–2017 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP