AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Téléchargez nos livres au format PDF Les significations planétaires
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Articles aléatoires  La hiérarchisation des planètes  Aux charmes du palais  Le « non » de la rose  Mercure-Saturne  Le S.O.R.I. : la Relation  Dès deux mois, le réseau du langage est en marche  S.O.R.I., R.E.T., Logoscope, information, structures et fonctions  Astronomie des Maisons
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-documentsThéories généralesLes planètes et le R.E.T.Les fonctions planétaires du R.E.T.


La fonction solaire ‘rR’ (représentation de la Représentation)

Les exemples d’interprétation que nous donnons sont très loin d’être exhaustifs : ils ne font qu’indiquer et esquisser un cadre général décrivant la problématique de la fonction planétaire. Ils ne sauraient donc être pris au pied de la lettre. Chaque être, en effet, apporte ses propres réponses, plus ou moins originales, aux questions que soulève une fonction planétaire. Il n’y a pas de recette. En vous aidant du R.E.T. et de la Théorie des âges et en combinant logique, observation et imagination, vous pourrez développer mille autres significations possibles, mille autres variations sur le même thème.

Généralement : maintien de l’unique. Maintien et reproduction des normes, codes, concepts, théories, modèles, buts, projets, images, principes, symboles. Conservation et renforcement des hiérarchies en place, de positions centrales. Le court terme absolu : l’instant, le moment. L’image superlative : le cliché. L’ultra-personnel : l’individuel. Maintien de la conscience claire, états d’hyper-vigilance. L’implication totale : foi, passion, adhésion sans réserve. Renforcement du connu : le savoir en place, la connaissance indubitable, l’évidence lumineuse, la certitude acquise. Maintien du paraître : l’image de marque.

Psychologiquement : Être a priori reconnu, admiré ou respecté, dès qu’on apparaît, comme un individu unique, exemplaire, important. Être un centre de référence. Attacher un extrême soin à l’image que l’on donne et que l’on a de soi. Maintenir coûte que coûte une conscience vigilante et claire, un point de vue dominant. S’identifier à des buts, principes, modèles, idéaux, théories et certitudes, de préférence valorisants, et ne jamais les perdre de vue, les réaffirmer avec foi et passion. S’impliquer totalement dans ce que l’on dit et pense. S’auto-contrôler et rester digne. Avoir de nobles attitudes.

Formule positive : “rR”

Les caractéristiques positives de la fonction solaire sont la sociabilité spontanée (trio Représentation extensive dont font aussi partie Mercure et Vénus), le pouvoir de décision (trio représentation intensive dont font aussi partie Jupiter et Uranus) et le Pouvoir extensif (associé à Mars et Pluton)

« Représentation extensive » : sociabilité spontanée

Le solaire a besoin pour son plein épanouissement de développer des échanges sociaux intenses, où il occupe de préférence une situation qu’il voudrait valorisante, centrale, reconnue, exemplaire. Dans son optique, l’estime d’autrui n’est ni négociable ni à conquérir : elle est un dû, un préalable et, s’il a l’admiration facile, il veut aussi en retour être lui-même inconditionnellement admiré. Noble, digne, droit, loyal, exigeant et transparent dans ses relations, il recherche l’approbation d’autrui en veillant autant que faire se peut à ne jamais décevoir les attentes dont il est l’objet. Idéaliste et orgueilleux, extrêmement attentif à l’image qu’il donne de lui-même, il s’efforce d’être toujours à la hauteur de son propre personnage pour ne pas déchoir ni décevoir. Sa sociabilité ne supporte pas les embrouilles, la médiocrité, la bassesse, les calculs mesquins, et encore moins la compétition. Il sait à merveille user des conventions de la communication et se mouler dans le rôle qu’on attend de lui.

« Représentation intensive » : pouvoir de décision

Le solaire aime la clarté, la netteté, la précision. Il s’implique totalement, avec une extrême passion dans tout ce qu’il fait et dit. Il se contrôle, se maîtrise et entend tout contrôler et maîtriser autour de lui. Son champ de conscience étroit l’incite à poursuivre avec obstination les buts et objectifs qu’il s’est fixés et auxquels il s’identifie sans réserve. Il est animé par des convictions inébranlables, des principes sacro-saints, des idéaux absolutistes, des valeurs essentielles sur lesquels il est incapable de transiger. Tendu et ambitieux, décidé et volontaire, il entend régner sans faille et sans partage, avec une autorité régalienne, sur le domaine qui est le sien, et devenir ainsi un exemple, une référence, un modèle à suivre et imiter. Il accorde une attention capitale au rôle social qui lui est imparti et possède au plus haut point le goût du paraître. Extrêmement sensible aux honneurs et à la reconnaissance publique, il aspire à être le centre unique de quelqu’un ou de quelque chose.

Formule négative : “non-eE”, “non tT”

« Non-Existence extensive » : manque de sens du concret

En négatif, le solaire manque complètement de bon sens, de réalisme, de pragmatisme. Il est prisonnier de conceptions étroites et figées qu’il refuse de confronter à la réalité des faits : ce serait pour lui déchoir de son trône que de s’adapter aux exigences de la situation concrète dans laquelle il est plongé, d’en reconnaître les obstacles ou d’en saisir les opportunités. Il fuit et craint les rugueuses réalités de l’existence, celles qui sont rebelles à ses projets et à ses idéaux. Il refuse les franches confrontations, les corps-à-corps, les rapports de rivalité et de compétition où rien n’est gagné d’avance, où il faut se battre pour se faire sa place. En positif, le solaire a des idéaux si élevés qu’il est capable de les maintenir quelles que soient les circonstances contraires et quoi qu’il lui en coûte du point de vue de ses conditions concrètes d’existence. Au matérialisme débridé, aux activités exclusivement tournées vers le concret et le tangible, il oppose sa solitude altière et orgueilleuse.

« Non-Transcendance extensive » : manque d’imaginaire prospectif

En négatif, le solaire, excessivement polarisé sur l’image qu’il veut donner de lui-même, sur son paraître, sur son personnage social, en arrive à se couper de ses racines profondes, de son authenticité inaliénable. Son besoin obsessionnel d’être admiré, reconnu, accepté lui interdit toute originalité créatrice et toute fantaisie irrationnelle. À force de vouloir vivre dans un monde normalisé, clair, connu, élucidé, il craint par-dessus tout les débordements de l’inconscient, les jaillissements de l’incompréhensible, les manifestations du mystère, les irruptions de l’imprévu. Il refoule ses états d’âme et ses aspirations profondes, de peur qu’ils le déstabilisent dans ses certitudes crispées. En positif, le solaire bénéficie d’une conscience claire et hyper-attentive qui le rend vigilant et imperméable à tout fantasme, à tout délire, à toute divagation. Rationnel, il se méfie des hallucinations, des errements de l’imaginaire, du chant des sirènes, des exaltations venues d’on ne sait où et qui risquent de ne mener nulle part.

« Non-existence intensive » : manque de sensorialité affective

En négatif, le solaire refoule ou inhibe profondément ses émotions, ses affects, ses sentiments. Raide, guindé, tendu, solitaire, figé dans ses attitudes et ses principes, il entend toujours donner de lui la même image à la fois parfaite et factice quelles que soient les sensations qui le traversent et estime que s’abandonner aux joies et plaisirs de la chair, aux contacts physiques, au frémissant partage des sens serait indigne de lui. Il manque de chaleur humaine, de spontanéité affectueuse, de sensibilité jouisseuse. Sur son masque figé ne peut éclater aucun rire ni couler aucune larme. L’amour est pour lui un désordre, la compassion une coupable faiblesse, les désirs brûlants de sordides débauches. En positif, le solaire sait au plus haut point garder son self-control, maîtriser ses mouvements d’humeur, contenir sa réactivité épidermique, garder les idées claires au milieu des débordements émotionnels. Aucune tentation affective ou sensorielle ne saurait le détourner de son droit chemin et le faire renoncer à ses principes.

« Non-transcendance intensive » : manque d’esprit critique

En négatif, le solaire manque de distance vis-à-vis de lui-même, de ses idées, de ses valeurs, de ses passions, de ses croyances, de ses certitudes. Trop attaché aux modèles transmis, trop dépendant du regard d’autrui, trop attaché à ses schémas connus, il angoisse à l’idée d’être projeté dans l’inconnu, de voir ses certitudes s’écrouler et ses positions acquises remises en question. Son orgueil se mue en vanité auto-satisfaite. À force de tout vouloir simplifier et clarifier, il en arrive à nier et rejeter les subtilités et complexités du réel. Il fuit le doute, la critique, le scepticisme, les ambiguïtés, les paradoxes, les questions sans réponse évidentes. Il préfère se répéter que découvrir. En positif, le solaire sait se prémunir contre les démons de la dispersion. Aux ricaneurs sceptiques, aux critiques systématiques et aux coupeurs de cheveux en quatre, il oppose fermement la simplicité lumineuse de ses certitudes imperturbables que rien ne saurait déstabiliser. Il a en horreur les magouilles obscures et les sombres manipulations. SUITE

La fonction planétaire inverse est la fonction plutonienne


La fonction solaire dans le S.O.R.I. :

- Référentiel Sujet-Excitabilité : Maintien d’un haut niveau d’énergie.
- Référentiel Objet-Signal : Maintien du simple.
- Référentiel Relation-Communication : Représentation de la Représentation.
- Référentiel Intégration-Symbole : Maintien de l’Unique.


Cet article vous a été proposé par : Richard Pellard

Voir aussi :

- Fonction solaire
- Profil psychologique du Solaire
- Stade solaire (de 7 mois 1/2 à 1 an) : l’âge de l’identification
- Famille « R extensif » (Représentation extensive)
- Famille « r intensif » (représentation intensive)
- Famille ‘P’ (pouvoir extensif)
- La dialectique des pouvoirs dans le système R.E.T.
- Pouvoirs de Soleil-Lune : le Soleil
- Apollon et son ombre : quand le Soleil se fait violence
- Le solaire en B.D.


Les Significations planétaires

par Richard Pellard. 620 pages. Format PDF. Illustrations en couleur.

La décision de ne traiter dans ce livre que des significations planétaires ne repose pas sur une sous-estimation du rôle des Signes du zodiaque et des Maisons. Le traditionnel trio Planètes-Zodiaque-Maisons est en effet l’expression d’une structure qui classe ces trois plans selon leur ordre de préséance et dans ce triptyque hiérarchisé, les Planètes occupent le premier rang. La première partie de ce livre rassemble donc, sous une forme abondamment illustrée de schémas pédagogiques et tableaux explicatifs, une édition originale revue, augmentée et actualisée des textes consacrés aux significations planétaires telles qu’elles ont été définies par l’astrologie conditionaliste et une présentation détaillée des méthodes de hiérarchisation planétaire et d’interprétation accompagnées de nombreux exemples concrets illustrés par des Thèmes de célébrités. La deuxième partie est consacrée, d’une part à une présentation critique des fondements traditionnels des significations planétaires, d’autre part à une présentation des rapports entre signaux et symboles, astrologie et psychologie. Enfin, la troisième partie présente brièvement les racines astrométriques des significations planétaires… et propose une voie de sortie de l’astrologie pour accéder à une plus vaste dimension noologique et spirituelle qui la prolonge et la contient. Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.

L’astrologie, la nanification de Pluton & les astres transplutoniens

par Richard Pellard. 117 pages. Format PDF. Illustrations en couleur.

Pluton ne fait plus partie des planètes majeures de notre système solaire : telle est la décision prise par une infime minorité d’astronomes lors de l’Assemblée Générale de l’Union Astronomique Internationale qui s’est tenue à Prague en août 2006. Elle est reléguée au rang de « planète naine », au même titre que les nombreux astres découverts au-delà de son orbite. Ce livre récapitule et analyse en détail le pourquoi et le comment de cette incroyable et irrationnelle décision contestée par de très nombreux astronomes de premier plan. Quelles sont les effets de cette « nanification » de Pluton sur son statut astrologique ? Faut-il remettre en question son influence et ses significations astro-psychologiques qui semblaient avérées depuis sa découverte en 1930 ? Les « plutoniens » ont-ils cessé d’exister depuis cette décision charlatanesque ? Ce livre pose également le problème des astres transplutoniens nouvellement découverts. Quel statut astrologique et quelles influences et significations précises leur accorder ? Enfin, cet ouvrage propose une vision unitaire du système solaire qui démontre, chiffes et arguments rationnels à l’appui, que Pluton en est toujours un élément essentiel, ce qui est loin d’être le cas pour les autres astres au-delà de son orbite. Après avoir lu ce livre, vous saurez quoi répondre à ceux qui pensent avoir trouvé, avec l’exclusion de Pluton du cortège planétaire traditionnel, un nouvel argument contre l’astrologie ! Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.





Suivez nos actualités astronomiques, astrologiques, pédagogiques et humoristiques sur Facebook, Twitter et YouTube

Vous pouvez également nous soutenir en effectuant un don qui nous permettra de continuer à faire vivre ce site :

Merci pour votre contribution.


Tous droits réservés. © 2003–2017 Richard Pellard reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP | Espace privé