AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Téléchargez nos livres au format PDF Les significations planétaires
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Articles aléatoires  Saturne astronomique  Alignement des planètes et rumeur médiatique  La Terre astronomique  Test SVG  Introduction à l’astrologie moderne  Yves Ouatou et les tours de la Défense  Yves Ouatou et l’anti-astrologisme médiatique  Balance-Capricorne : similarités et différences
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-documentsThéories généralesLes planètes et le R.E.T.


Les fonctions planétaires du R.E.T.


Introduction aux significations planétaires par Richard Pellard

Les trois champs du système solaire La figure ci-contre représente les trois champs du système solaire. Le champ central, qui se trouve à l’intérieur de l’orbite de la Terre, comprend le Soleil, Mercure et Vénus. Le champ moyen comprend Mars, Jupiter et Saturne. Le système Terre-Lune se trouve entre le champ central et le champ moyen. Enfin, le champ lointain contient les planètes invisibles à l’œil nu : Uranus, Neptune et Pluton. Grâce aux travaux de l’astrologue Jean-Pierre Nicola, nous savons désormais que les planètes appartenant à un même champ ont des points communs. Commençons par les planètes (...) Lire la suite...

La fonction lunaire (globalité homogène) par Richard Pellard

La Lune occupe une situation à part. Satellite unique de la Terre, promue « sœur jumelle » de notre planète par certains astronomes, elle reçoit, concentre et synthétise sans les différencier, l’ensemble des interactions globales du système solaire, au même titre que la Terre. D’où sa fonction de globalité. Généralement : maintien de la globalité. Pouvoir intensif Tout ce qui est global, cohérent, homogène : l’univers pris comme un tout, une réalité indifférenciée et indissociable. La solidarité inter-fonctionnelle des éléments d’un ensemble fermé sur lui-même pour conserver et protéger l’homogénéité de ses (...) Lire la suite...

La fonction solaire ‘rR’ (représentation de la Représentation) par Richard Pellard

Généralement : maintien de l’unique. Maintien et reproduction des normes, codes, concepts, théories, modèles, buts, projets, images, principes, symboles. Conservation et renforcement des hiérarchies en place, de positions centrales. Le court terme absolu : l’instant, le moment. L’image superlative : le cliché. L’ultra-personnel : l’individuel. Maintien de la conscience claire, états d’hyper-vigilance. L’implication totale : foi, passion, adhésion sans réserve. Renforcement du connu : le savoir en place, la connaissance indubitable, l’évidence lumineuse, la certitude acquise. Maintien du paraître : (...) Lire la suite...

La fonction mercurienne ‘tR’ (transcendance de la Représentation) par Richard Pellard

Généralement : de l’unique au multiple : Multiplication, diffusion, déploiement maximal des normes, codes, concepts, théories, modèles, buts, projets, images, principes, symboles ou bien désacralisation, émiettement, remise en question, interrogation profonde de ceux-ci. L’énigme, la signification cachée des signes. Saisie de l’universel dans le particulier. De l’ici au lointain : attirance vers l’ailleurs ou l’abstrait. Du connu à l’inconnu : ouverture à l’incertain, à l’imprévisible, à l’inévident. Les hypothèses, et la prospective que contiennent les modèles. Les multiples facettes d’une conception unique. (...) Lire la suite...

La fonction vénusienne ‘eR’ (existence de la Représentation) par Richard Pellard

Généralement : de l’unique au duo-duel. L’impact concret, l’efficacité émotionnelle, le retentissement sensoriel, la façon dont s’éprouvent et se vivent les normes,codes, concepts, théories, modèles, buts, projets, images, principes, symboles. Décentration relative, recherche de symétries. De l’image latente au fait : le désir. De l’ici au proche : l’espace personnel s’entrebaille, s’ouvre aux rapports, liaisons et échanges interpersonnels. Du connu au connaissable : comment les modèles se matérialisent. Les mots s’incarnent : la phonétique. Les apparences deviennent palpables : arts plastiques. (...) Lire la suite...

La fonction marsienne ‘eE’ (existence de l’Existence) par Richard Pellard

Généralement : maintien du duo-duel. L’action pour l’action, la lutte pour la vie. L’enchaînement mécanique des faits, la dynamique du mouvement. La physique concrète dans ses manifestations tangibles et matérielles. Les faits tels qu’en eux-mêmes, absolus et indiscutables. Toutes les situations de dualité systématique, de confrontation permanente, de division irréductible : la bipolarisation, la séparation, les luttes, affrontements et combats. L’incontournable dialectique de l’existence. Le réel sensible et expérimental, la pratique des objets, le relief des choses. Le vécu à bout portant, les sensations (...) Lire la suite...

La fonction jupitérienne ‘rE’ (représentation de l’Existence) par Richard Pellard

Généralement : du duo-duel à l’unique. Agir en fonction d’objectifs clairs. La codification, la schématisation, le classement des faits et choses. La physique expérimentale connue : positivisme, la réduction des phénomènes à des lois simples. Les actes représentatifs, les choix clairs, nets et concrets qui s’imposent. Le vécu, l’éprouvé, le ressenti se transforment en normes, modèles, buts, projets, images, principes, symboles. Illustration et mise en vedette du matériel, des faits tangibles. Les confrontations concrètes se réduisent à un point de vue unique : arbitrage, négociation ou alignement des (...) Lire la suite...

La fonction saturnienne ‘tE’ (transcendance de l’Existence) par Richard Pellard

Généralement : du duo-duel au multiple. Creuser les faits, les phénomènes pour en découvrir les lois invisibles, les mécanismes invariants, les structures cachées, la complexité interne. La physique expérimentale en recherche d’éléments inconnus. Les actions en profondeur, secrètes, obscures, incertaines. La quête de l’universel à travers la problématique de l’expérience concrète. Le vécu dans son devenir et ses perspectives à long terme. Faire abstraction du ressenti, de l’éprouvé. Prendre du recul à l’égard du présent. Les situations ou confrontations génératrices de perplexité et d’hypothèses multiples. (...) Lire la suite...

La fonction uranienne ‘rT’ (représentation de la Transcendance) par Richard Pellard

Généralement : du multiple à l’unique. Modèles abstraits permettant de représenter schématiquement les réalités complexes ou invisibles. Transformation du flou, incertain, ambigu, obscur en visions ou théories claires et nettes. L’émergence du singulier dans l’indifférencié, de l’ordre apparent à partir du désordre. Codifier l’incodifiable, nommer l’innommable, discourir sur l’indicible. Surgissement de l’ultra-individuel au sein du collectif anonyme. L’inconnu se transforme brutalement en connu : effets de surprise, bouleversements soudains. De la dispersion à l’extrême concentration : polarisation, (...) Lire la suite...

La fonction neptunienne ‘eT’ (existence de la Transcendance) par Richard Pellard

Généralement : du multiple au duo-duel. L’invisible tel qu’il se manifeste, se ressent et s’éprouve. Les étrangetés de la physique. Les conditionnements inconnus qui se transforment en conduites expérimentales. L’incertain ou l’improbable qui s’incarnent, se transforment en faits. Les événements riches de contenus sous-jacents et indéfinissables. L’efficacité émotionnelle des réalités cachées, imaginaires ou réelles. La réduction de la complexité intégrale à de demi-vérités en clair-obscur, paradoxales et ambiguës. Les actes dictés par l’inconscient. Le sentiment, la sensation ou la perception d’un mystère, d’un (...) Lire la suite...

La fonction plutonienne ‘tT’ (transcendance de la Transcendance) par Richard Pellard

Généralement : maintien du multiple. Le réel inconnu ou inconnaissable dans toute sa complexité. Les lois absolument cachées. La multiplicité des déterminations et conditionnements invisibles. Le mystère total, l’obscurité profonde, le secret des Dieux ou de la Nature. La pluralité des interférences et simultanéités entre les éléments du « grand réel » imperceptible. Le long terme absolu, la distance infranchissable, la densité impénétrable : l’insondable, l’inconnaissable, l’occulte, le latent, le virtuel ou l’impossible. L’ordre caché ou le chaos intégral. Les profondeurs de l’inconscient. L’universel tel (...) Lire la suite...

Le R.E.T. & les significations Planétaires en vidéo par Richard Pellard

Yves Ouatou vous propose de découvrir le R.E.T. d’une façon ludique, colorée, animée et pédagogique. Savourez ! Lire la suite...



Tous droits réservés. © 2003–2018 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP