AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Téléchargez nos livres au format PDF Les significations planétaires
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Articles aléatoires  Soleil-Uranus  Jane Birkin, Sagittaire enthousiaste et secrète  Le Bélier dans « La Condition solaire »  Famille « P extensif » en Signes  Le Taureau  Le Capricorne  Psykott show n° 1 : Soleil-Pluton, les découvreurs dérangent  Lady Diana, le Cancer des médias
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-documentsPour connaisseurs


Astrologie mondiale


Astrologie mondiale : une méthode par Richard Pellard

1990–1995 : Le monde en état graphe : La méthode L’étude qui suit se situe dans le prolongement de l’article que Jean-Pierre Nicola avait consacré en 1979 aux méthodes prévisionnelles. Elle utilise la même méthode : il s’agit de mesurer l’indice de concentration ou de dispersion des planètes lentes (de Jupiter à Pluton) sur l’écliptique. Elle est basée sur le même principe interprétatif, l’hypothèse étant la suivante : les temps forts de la destinée collective devraient être rythmés par les périodes de concentration maximale. Comme le notait Nicola, « quel que soit l’indice planétaire qu’on imagine, la méthode (...) Lire la suite...

Élizabeth Teissier, Pluton en Scorpion & l’épidémie de Sida par Richard Pellard

Les prophéties ratées d’Élizabeth Teissier : « …en été 1992, où il paraît astrologiquement raisonnable d’espérer que l’on saura alors soigner efficacement les malades du Sida. Ce qui me paraît pouvoir être affirmé sans ambiguïté possible, c’est, pour fin novembre 1995, l’amorce d’une victoire totale et sans reddition sur ce terrible virus, qui pourrait (devrait !) alors n’être plus qu’un affreux souvenir, un cauchemar révolu » dans Astrologie, science du XXIe siècle, 1988, page 425. Cette prophétie ne l’empêche pas d’écrire, page 226 du même ouvrage, qu’autour du 11 août 1999, risquent de se produire une « (...) Lire la suite...

Indice de concentration-dispersion des déclinaisons par Maurice Worme

L’indice À l’origine, je calcule un indice pour la période de 1986 à 2000 mais j’utilise une méthode légèrement différente (j’utilisais la somme des intercycles plutôt que leur accroissement) que celle utilisée par Jean-Pierre et j’obtiens le graphique suivant : Je ne poursuivrai pas mes investigations plus avant, mais le maigre, résultat obtenu avec ce graphe, corrobore ceux obtenus, par Jean-Pierre Nicola avec son indice « SAVA » (Sommation Avances Vitesses Angulaires). L’aspect général du graphe est conforme à l’évolution des événements qui se passe, durant cette époque, sur la planète (chute de mur (...) Lire la suite...

La grippe aviaire d’Élizabeth Teissier par Richard Pellard

Psychose toujours, tu m’intéresses… Voici ce qu’on peut lire actuellement sur le site Internet de Calamity Germaine, diplômée de zozologie qui la sort bonne : « On sait qu’en 1918, en février, puis, après quelques mois d’interruption, en août et jusqu’au début 1919, cette peste aviaire que l’on a appelée la grippe espagnole fit à travers le globe entre 20 et 100 millions de morts — plus de victimes que la 1re Guerre Mondiale qui venait de se terminer !… Or, ce qui est troublant — et plutôt inquiétant : en 1918, on trouve le grand cycle Saturne-Neptune (36 ans), avec une conjonction entre ces deux astres. (...) Lire la suite...

Le conditionnement en astrologie mondiale par Jean-Paul Citron

L’effacement du Sujet En astrologie mondiale, pas d’individus. Donc, pas de thème de naissance individuel, pas de structure figée en un instant privilégié — celui de la naissance — pas de « plan » architectural d’une personnalité que l’on pourrait scruter jusqu’à plus soif, du berceau à la tombe, et même après le décès du natif. La référence en la matière, c’est le mouvement perpétuel des cycles, sous-cycles et intercycles de quelques corps célestes de notre système solaire. À ce mouvement, pas de début, pas de fin, pas de pause. De plus, à notre échelle d’espérance de vie, les sociétés humaines où nous baignons (...) Lire la suite...

L’astrologie pouvait-elle prévoir le krach boursier d’octobre 2008 ? par Richard Pellard

Le charlatan sidéraliste de Bombay Avant de nous plonger un peu plus profondément dans cette nouvelle faillite du prédictionnisme astrologique, commençons par nous marrer un peu : le 15 octobre 2008, soit une semaine après le krach, l’AFP diffusait un communiqué selon lequel un astrologue indien de Bombay aurait prévu cette catastrophe, sous le titre « La crise financière mondiale était inscrite dans les astres ». Ce qui est totalement mensonger. L’astrologue en question, Raj Kumar Sharma, qui se serait « bâti une jolie réputation en prédisant les évolutions des indices boursiers de New-York, Londres (...) Lire la suite...

Réflexions sur l’astrologie mondiale par Maurice Worme

Gustave-Lambert Brahy Gustave-Lambert Brahy est né à Liège (Belgique) en 1894. À la fois écrivain, poète et expert-comptable, il est surtout connu pour sa brillante carrière d’astrologue. En 1926 il fonde l’Institut astrologique de Belgique (qui deviendra plus tard le Cebesia ou Centre Belge pour l’Étude Scientifique des Influences Astrales) et la revue Demain dans laquelle parurent régulièrement ses prévisions mondiales et financières. S’il n’a pas connu le même succès dans tous les domaines, on ne peut nier qu’il fut un remarquable prévisioniste dans sa spécialité : (...) Lire la suite...



Tous droits réservés. © 2003–2018 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP