AstroAriana AstroAriana
Association pour la Recherche et l’Information
en Astrologie Naturelle

Le Signal astrologique

Introduction au signal astrologique

Toutefois, la variété des conduites et des évènements que l’astrologue met en corrélation avec les données célestes présente une difficulté singulière, en ce sens qu’elle ne se laisse pas réduire à des équivalences sémantiques simples. Quant on pense que Jupiter désignerait tout à la fois la bourgeoisie, la chance, les propriétaires de chevaux de course, les cuisses, les prélats, la richesse et les crises de (...)

Lire la suite 
Le rayonnement thermique et optique des planètes

1) Les paramètres de l’astrologie naturelle Quels sont les paramètres naturels qui peuvent vraisemblablement entrer en jeu dans une explicative de l’effet astrologique ? Les masses des corps célestes, leurs effets gravitationnels, leurs rayonnements lumineux, thermiques ou magnétiques ; leurs distances de l’un à l’autre, au Soleil et à la Terre ; les particularités de leurs orbites (demi-grands axes, (...)

Lire la suite 
La gravitation

1) La gravitation, problème central de la physique contemporaine La gravitation constitue la deuxième composante du signal planétaire, composante dont l’interférence avec le rayonnement thermique demande à être éclaircie. Depuis Einstein au moins, la gravitation ennuie beaucoup les savants : on constate bien que les corps massifs sont attirés entre eux, mais on ne sait pas trop pourquoi. (...)

Lire la suite 
Le magnétisme

1) Le champ magnétique en général Mais, si le magnétisme existe bel et bien, cela suffit-il à en faire un élément d’interaction astrologique ? Voyons les données. « On appelle champ magnétique toute région de l’espace où une petite aiguille aimantée est soumise à un système de forces magnétiques. Il est caractérisé en tout point par un vecteur induction magnétique B. L’existence d’un champ magnétique est (...)

Lire la suite 
La lumière et les rythmes biologiques

1) Les effets de la lumière solaire sur les êtres vivants Chez les vertébrés supérieurs, dotés d’un organe de la vue bien différencié et d’une rétine, l’information sur la présence ou l’absence de la lumière emprunte des voies nerveuses multiples, qui ont pour effet d’activer ou de désactiver certains centres nerveux : Première voie : Rétine — tubercule quadrijumeau antérieur — centre ciliospinal de la (...)

Lire la suite 
Conclusion : L’échelle humaine

Il semble que oui, dans la mesure où les facteurs sociaux et psychologiques conditionnent l’expression de ces processus jusqu’à les rendre parfois méconnaissables. Il suffit de rappeler à quel degré de complication rituelle et symbolique l’homme a porté les conditions de satisfaction de ses besoins élémentaires les plus criants : prise alimentaire, fonction sexuelle, types de repos sont devenus, chez (...)

Lire la suite 
Les fondements de l’astrologie physique sont-ils expérimentalement contrôlables ?

Ces outils issus autant de l’analyse des symboles astrologiques que des signaux astrométriques qui les sous-tendent, mettent en cause pour les réunir ou les désunir, le fonctionnement de l’esprit, et des structures mentales que d’aucuns disent imaginaires. Dès lors que l’homme est en cause, on comprend la tentation de réduire l’astrologie à une projection qui fait de l’univers Objet le reflet de (...)

Lire la suite 
Quelques recherches sur l’influence astrologique

Les travaux de Takata En 1938, le Dr Maki Takata de l’université de Toho au Japon entreprit une étude biochimique sur le cycle ovarien de la femme. On venait tout juste de découvrir les « hormones », ces agents chimiques de transmission. Leur très importante influence sur la personnalité et le développement physique n’étaient pas encore compris. Pour mener à bien son programme de recherche, Takata (...)

Lire la suite 


Tous droits réservés. © 2003–2018 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP