AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Téléchargez nos livres au format PDF Les significations planétaires
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Articles aléatoires  Lune-Mercure  Françoise Sagan, bonjour la tristesse des Gémeaux  R.E.T. et théologie chrétienne  Bélier-Vierge : similarités et différences  Ethnoastronomie et traditions astrologiques  Aspects uraniens consonants  Le Taureau mythologique  Bélier-Gémeaux : similarités et différences
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-documentsThéories générales


Méthodes prévisionnelles


L’astrologie peut-elle prévoir l’avenir ? par Jean-Pierre Nicola

Pas de cycles connus dans les cartes ou les nombres La différence d’avec les jeux divinatoires est aussitôt tracée : il n’y a pas de cycles connus dans les cartes ou les nombres. D’une sortie de figures ou de chiffres, si éloquente soit-elle pour l’interprète, aucun devin ne peut prédire la suivante. Dans l’éventail des mancies, comme raison possible d’une préférence personnelle, je remarque que le Yi King a une rythmologie de base binaire aussi structurée qu’un système solaire bien qu’apparemment sans rapport avec lui. Sa cohérence paraît enviable. Tout en accumulant leurs démonstrations combien de (...) Lire la suite...

Théorie des transits par Richard Pellard

De tous temps, les astrologues ont imaginé de multiples systèmes pour perfectionner leurs méthodes prévisionnelles. Il n’en est qu’une qui soit naturelle, c’est-à-dire qui respecte les réalités astronomiques qui fondent l’astrologie : c’est celle des Transits. Définition astronomique du Transit Un transit planétaire (en abrégé : PT, pour « position transit ») est le passage d’une planète sur le même degré de longitude écliptique qu’occupait une planète à la naissance (en abrégé : PN, pour « position natale »). Techniquement, l’interprétation des Transits consiste donc à comparer les structures natales du ciel à (...) Lire la suite...

A propos d’un transit de Jupiter… par Richard Pellard

Jupiter rétrograde transite Les thèmes 1 & 3 représentent les dates d’entrée et de sortie des rétrogradations de Jupiter en 1998. Événement céleste majeur cette année-là : le retour de Jupiter (de surcroît rétrograde), qui boucle son 5e cycle, sur la conjonction Soleil-Jupiter natale. Figure ci-contre : conditions générales d’un phénomène de rétrogradation de Jupiter (zone en noir). Lorsque le Soleil est autour de 115° « devant » Jupiter (en suivant les Signes), Jupiter entre en période de rétrogradation. Il en sort, après l’opposition au Soleil lorsque celui-ci se situe autour de 115° « en arrière (...) Lire la suite...

Orbes et transits de Pluton par Richard Pellard

Les durées inégales des transits de Pluton La durée de révolution sidérale de Pluton est de 247 ans 249 jours, soit 247,68 ans en décimal. Son périhélie (point de son orbite elliptique le plus proche du Soleil) se situe actuellement dans la direction du 20° Scorpion et son aphélie (point orbital le plus éloigné du Soleil) dans la direction du 20° Taureau. Actuellement toujours, l’orbite de Pluton croise le plan de l’écliptique sur l’axe 19° Cancer/Capricorne (nœuds Nord et Sud). les positions des nœuds Nord et sud, ainsi celles de l’aphélie et du périhélie, changent lentement au cours des années : par (...) Lire la suite...

A propos des directions primaires… par Richard Pellard

L’auteur cherche à pronostiquer les périodes critiques de la vie (maladies, accident, décès) au moyen des directions primaires, une technique prévisionnelle qui postule arbitrairement que 1° zodiacal est égal à un an de vie, ce qui est une totale aberration astronomique et biologique. L’auteur a ensuite passé à la moulinette statistique ce fantasme symboliste, et est miraculeusement tombé sur des résultats qui paraissent significatifs pour quelques planètes, ce qui l’amène à penser qu’il « serait possible d’utiliser les directions primaires dans le domaine de la médecine préventive »… Brrr… Définition des (...) Lire la suite...

Géométrie des Maisons et méthodes prévisionnelles par Jean-Pierre Nicola

De rares ouvrages ont été écrits sur ce sujet aride. La bibliographie de Gabriel comprend onze livres. Elle parviendrait à la douzaine avec le système du Dr W. Koch, astrologue allemand. Douze c’est encore peu par rapport au volume croissant de livres d’astrologie se multipliant comme des clones en reproduisant le même par le même. Pour ce qui est de la « Domification » ou orientation du thème et détermination des longitudes et étendues des Maisons astrologiques, Gabriel entend en finir avec l’incertitude des systèmes en concurrence. Un seul, le plus sûr, doit l’emporter. Le lecteur est prévenu : « (...) Lire la suite...



Tous droits réservés. © 2003–2018 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP