AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Téléchargez nos livres au format PDF Les significations planétaires
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Articles aléatoires  Lion R.E.T.  1.4. Des cotangentes aux entiers simples  Le retour de Ptolémée  La Balance mythologique  Mercure-Saturne-Pluton, « petit t » ou « t intensif »  L’astrologie chinoise : une non-astrologie  Étienne Roda-Gil, Lion abolisseur d’ennui  Vénus-Neptune
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-documentsThéories généralesLes aspects interplanétairesInterprétation des AspectsAspects avec la Lune


Aspects lunaires dissonants (Lune dominante)

Les exemples d’interprétation que nous donnons sont très loin d’être exhaustifs : ils ne font qu’indiquer et esquisser un cadre général décrivant la problématique de l’aspect. Ils ne sauraient donc être pris au pied de la lettre. Chaque être, en effet, apporte ses propres réponses, plus ou moins originales, aux questions que soulève un aspect. Il n’y a pas de recette. En vous aidant du R.E.T. et de la Théorie des âges et en combinant logique, observation et imagination, vous pourrez développer mille autres significations possibles, mille autres variations sur le même thème.

Aspect Lune-Soleil dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand la Lune domine : attaché à votre quiétude, à votre bien-être et à votre tranquillité, vous avez bien du mal à paraître, à jouer le rôle qu’on attend de vous, à vous affirmer comme individualité, à vous adapter socialement. Suggestible et nonchalant, votre abandon à de douces rêveries vous interdit toute attention soutenue, toute concentration vigilante. Vous végétez dans une paisible anarchie, en osmose profonde avec votre milieu ambiant, et fuyez comme la peste les moments où il est indispensable de formuler des objectifs clairs, de prendre des décisions contraignantes. À la logique des modèles normatifs, vous opposez la subjectivité de votre imagination désordonnée. Trop à l’aise dans votre bulle, vous angoissez à l’idée d’en sortir pour vous impliquer dans un but, un projet, une relation. Votre perception globale du monde semble incompatible avec tout modèle fort et structuré.

Aspect Lune-Mercure dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand la Lune domine : vous vivez dans un tel état de quiétude, de bien-être et de sérénité à l’intérieur du petit monde de vos rêveries que vous vous sentez dispensé de communiquer avec le monde extérieur. La puissance de vos habitudes et du confort douillet qu’elles vous procurent vous interdisent de faire varier vos points de repères. Réceptif aux ambiances, vous ne savez pas ou ne pouvez pas être à l’écoute des multiples signes que vous envoient le monde et ses habitants. Vous craignez l’irruption du jeu ou de la fantaisie dans le cercle de votre intimité, tout en vous ennuyant dans vos routines. Votre mémoire semble refuser d’intégrer les messages en provenance de l’extérieur : lorsqu’on cherche à communiquer avec vous, vous n’entendez pas, comprenez de travers ou réinterprétez le message en fonction de votre subjectivité.

Aspect Lune-Vénus dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand la Lune domine : vous maintenez votre bien-être et votre quiétude assoupie en évitant de vous laisser toucher, émouvoir, tenter ou séduire. Vous tissez des liens d’intimité et d’osmose tels que vous vous sentez dispensé d’accorder à autrui des témoignages d’affection, des signes de tendresse ou d’attention à votre présence. Votre égocentrisme inconscient, insouciant et repu vous fait vous comporter comme si l’autre n’était qu’un élément banal du décor ou une partie intégrante de vous-même, ne méritant à ce titre aucun élan sensoriel, aucune passion particulière. Vous craignez par-dessus tout de perdre votre harmonie et votre équilibre en vous livrant à la volupté, aux désirs et plaisirs. Vous vous abandonnez, vous laissez aller, vous avachissez là où il faudrait vous montrer aimable, agréable, séduisant.

Aspect Lune-Mars dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand la Lune domine : pour vous, le summum de l’harmonie et de la plénitude est de ne rien faire. Fatigué d’avance à l’idée d’avoir à vous confronter durement au monde, vous préférez se réfugier dans un train-train quotidien sans aspérités et sans relief, dans une bulle de douceur qui, espérez-vous, vous protégera des âpres réalités de l’existence. Craintif, les agressions réelles ou supposées dont vous pourriez être l’objet vous incitent à adopter la politique de l’autruche. Vous justifierez peut-être vos petites lâchetés ou grandes démissions devant les combats inévitables en prétextant de votre pacifisme ou de votre sentiment d’une universelle harmonie qui vous interdirait de vous engager franchement dans l’action. Vite désarçonné par l’adversité, vous pouvez être tenté de dissoudre votre personnalité propre dans un groupe protecteur pour éviter d’avoir à affronter le monde.

Aspect Lune-Jupiter dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand la Lune domine : vous refusez d’intégrer et d’accepter les contraintes, les efforts et la discipline qu’implique l’adaptation à la vie sociale. Votre nature fantasque, rêveuse et sans gêne impose à tous et à chacun la dictature de la satisfaction de vos besoins primaires, au mépris de tous les codes de bonne conduite. Votre imagination s’affranchit des bornes du raisonnable, du bon sens et du bienséant. Désordonné, en proie à vos insatiables appétits, vous ne savez pas ou ne pouvez pas gérer votre existence avec sagesse et pondération. L’ambition, le désir de paraître vous taraudent, mais vous refusez, par paresse, de vous donner les moyens de vos envies. Croyant naïvement que vous devriez tout naturellement être accepté par autrui, vous pouvez refuser de vous exprimer, de vous justifier, de prendre la parole, de convaincre.

Aspect Lune-Saturne dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand la Lune domine : vous faites tout ce qui est en votre pouvoir pour préserver votre quiétude, votre intimité, votre quotidien, des difficultés et aléas de l’existence. Vous craignez par-dessus tout d’être livré à vous-même, sans soutiens ni appuis. Vous fuyez dans des rêveries que vous voudriez béates, mais qui se teintent d’amertume et de morosité, les questions sans réponse simple, les interrogations perturbatrices, les perplexités déstabilisantes. Aux aguets, sur la défensive, vous subodorez toujours le pire : la spoliation, la funeste séparation, le manque possible. Votre immaturité affective peut vous inciter à vous réfugier dans le rôle du petit enfant vulnérable et incompris. Le moindre événement venant perturber la bulle où vous vous barricadez contre un monde extérieur perçu comme a priori menaçant vous déstabilise, menace votre cohésion interne, vous gangrène de doutes.

Aspect Lune-Uranus dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand la Lune domine : au nom d’un « naturel » dont vous faites un principe transcendant, sacré et inviolable, vous vous refusez à toute contrainte, toute rigueur, toute discipline interne ou externe. Vos rêveries inconsistantes sont un rempart qui vous protège, croyez-vous, de toute cérébralité organisée, hiérarchisée et consistante. Englué dans une quotidienneté qui satisfait vos penchants amorphes ou lymphatiques, vous vous refusez aux efforts de volonté exigeants et héroïques qu’il vous faudrait accepter pour en sortir. Cela ne vous empêche pas de céder parfois à de capricieuses frasques individualistes, à de brusques flambées d’autoritarisme sans portée réelle ni lendemains. Vous vous refusez d’affirmer des opinions trop nettes et trop tranchées, par peur de mettre en péril l’harmonie des ambiances où vous tendez à vous dissoudre.

Aspect Lune-Neptune dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand la Lune domine : vous cherchez à protéger la « bulle » sécurisante de vos habitudes, de vos familiarités, de vos routines douillettes contre l’irruption de toute lame de fond existentielle. Vous craignez de vous retrouver le jouet de circonstances imprévisibles, d’être soulevé et bouleversé par une houle intérieure ou extérieure qui mettrait à mal les us et coutumes rassurantes de votre univers intime. Vous préférez vous couper de votre réceptivité à l’étrange, au subtil, au sous-jacent, plutôt que d’avoir à vous mettre à l’écoute de vos voix intérieures, que vous considérez comme de dangereuses sirènes. Les états d’âme vous perturbent intimement. Vous vous inquiétez des situations incompréhensibles, des remous profonds qui agitent votre sensibilité, y voyant autant d’ennemis menaçants pour la quiétude primaire et satisfaite dont vous préférez faire votre pain quotidien.

Aspect Lune-Pluton dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand la Lune domine : soucieux de préserver la plénitude d’un quotidien harmonieux et équilibré, vous angoissez à l’idée même de la moindre irruption de l’inconnu dans votre sphère familière. Vous vous terrez dans votre « bulle » et vous accrochez désespérément à vos habitudes et soutiens, de crainte de voir votre petit univers sournoisement corrodé par d’obscures et menaçantes forces de désagrégation. La fragile quiétude que vous voudriez à tout prix maintenir est traversée d’ombres et de sombres perspectives, réelles ou imaginaires. Faute de pouvoir apprivoiser l’étrange ou l’inconnu, vous tendez à l’exclure. Peur et rejet viscéral de l’Autre, de l’étranger, de celui en lequel on ne peut investir une primitive confiance. Vous pouvez ainsi tenter de conjurer le désespoir sans nom qui vous taraude de l’intérieur en adoptant de frileux comportements grégaires. Vous pouvez encore vivre dans le soupçon permanent d’un invisible complot dirigé contre vous.

Cet article vous a été proposé par : Richard Pellard


Les significations planétaires par Richard Pellard

620 pages. Illustrations en couleur. Format PDF.

La décision de ne traiter dans ce livre que des significations planétaires ne repose pas sur une sous-estimation du rôle des Signes du zodiaque et des Maisons. Le traditionnel trio Planètes-Zodiaque-Maisons est en effet l’expression d’une structure qui classe ces trois plans selon leur ordre de préséance et dans ce triptyque hiérarchisé, les Planètes occupent le premier rang. La première partie de ce livre rassemble donc, sous une forme abondamment illustrée de schémas pédagogiques et tableaux explicatifs, une édition originale revue, augmentée et actualisée des textes consacrés aux significations planétaires telles qu’elles ont été définies par l’astrologie conditionaliste et une présentation détaillée des méthodes de hiérarchisation planétaire et d’interprétation accompagnées de nombreux exemples concrets illustrés par des Thèmes de célébrités. La deuxième partie est consacrée, d’une part à une présentation critique des fondements traditionnels des significations planétaires, d’autre part à une présentation des rapports entre signaux et symboles, astrologie et psychologie. Enfin, la troisième partie présente brièvement les racines astrométriques des significations planétaires… et propose une voie de sortie de l’astrologie pour accéder à une plus vaste dimension noologique et spirituelle qui la prolonge et la contient.

Téléchargez-le dès maintenant dans notre boutique


Pluton planète naine : une erreur géante par Richard Pellard

117 pages. Illustrations en couleur. Format PDF.

Pluton ne fait plus partie des planètes majeures de notre système solaire : telle est la décision prise par une infime minorité d’astronomes lors de l’Assemblée Générale de l’Union Astronomique Internationale qui s’est tenue à Prague en août 2006. Elle est reléguée au rang de “planète naine”, au même titre que les nombreux astres découverts au-delà de son orbite. Ce livre récapitule et analyse en détail le pourquoi et le comment de cette incroyable et irrationnelle décision contestée par de très nombreux astronomes de premier plan. Quelles sont les effets de cette “nanification” de Pluton sur son statut astrologique ? Faut-il remettre en question son influence et ses significations astro-psychologiques qui semblaient avérées depuis sa découverte en 1930 ? Les “plutoniens” ont-ils cessé d’exister depuis cette décision charlatanesque ? Ce livre pose également le problème des astres transplutoniens nouvellement découverts. Quel statut astrologique et quelles influences et significations précises leur accorder ? Enfin, cet ouvrage propose une vision unitaire du système solaire qui démontre, chiffes et arguments rationnels à l’appui, que Pluton en est toujours un élément essentiel, ce qui est loin d’être le cas pour les autres astres au-delà de son orbite. Après avoir lu ce livre, vous saurez quoi répondre à ceux qui pensent avoir trouvé, avec l’exclusion de Pluton du cortège planétaire traditionnel, un nouvel argument contre l’astrologie !

Téléchargez-le dès maintenant dans notre boutique






Suivez nos actualités astronomiques, astrologiques, pédagogiques et humoristiques sur Facebook, Twitter et YouTube

Vous pouvez également nous soutenir en effectuant un don qui nous permettra de continuer à faire vivre ce site :

Merci pour votre contribution.


Tous droits réservés. © 2003–2018 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP