AstroAriana AstroAriana
Association pour la Recherche et l’Information
en Astrologie Naturelle

Témoignage astro de Didier Naas

C’est en avoisinant la trentaine, période de doute et d’introspection, que s’est manifesté un profond besoin de cohésion et de structure. Plusieurs années de formation en sciences biologiques m’ont permis de comprendre une partie des mécanismes internes du fonctionnement du corps humain : synchronisme des réactions biochimiques, structure des différents constituants s’organisant en éléments toujours plus complexes : électron, atome, molécule, cellule, tissu, organe, individu, environnement. Les pesantes interrogations d’alors m’ont poussé à investir l’autre face dépolie de la lunette objectale du vivant.

De l’infime à l’intime

Durant cette époque, un collègue de travail m’a demandé mon heure et mes coordonnées de naissance, et a tracé, après consultation de nombreux bouquins et d’interminables calculs avec une table logarithmique, une espèce de galette fourrée de tas de symboles et de chiffres (pas très croustillante et à vrai dire plutôt indigeste…). Les livres, (je l’ai su peu de temps après) étaient plus utiles à une table bancale qu’à une réelle interprétation de ma « destinée ». Mon collègue possédait en effet toute la collection de Hadès. À lire ces insinuations me concernant, c’était vraiment pas le paradis ! Il pouvait même, par des révolutions solaires, prévoir la mort des gens… Mais bon, une brique pour le mur.

Ma seconde rencontre avec l’astrologie s’est effectuée au rayon librairie de la CANF (la publicité étant largement limitée dans cette revue de qualité). J’étais subconsciemment à la recherche d’un dénominateur commun entre les différents êtres. Sans trop savoir quoi chercher, j’arpentais le domaine de l’astrologie-ésotérisme, espérant rencontrer matière à satisfaire ma « curiosité » en cette période de désinvestissement et de difficile communication. Les étalages de livres me rendaient plutôt s(c)eptique et insatisfait quant à leur contenu abracadabrant ou commercial. J’achetai cependant le Traité pratique d’Astrologie d’A. Barbault. Son approche psychologique de l’individu liée à la position des planètes au moment de la naissance me paraissait intéressante, d’autant plus que mes principales lectures du moment portaient sur le fonctionnement du système cérébral et sur les comportements humains. Néanmoins, j’abandonnai radicalement sa conception en découvrant les types planétaires d’après les tempéraments, beaucoup trop simplistes et réducteurs, dont les portraits n’évoquaient en rien les fonctionnements de mon entourage. Il manquait une structure cohérente. Mais bon, une seconde brique pour le mur.

Le hasard et la nécessité

Peu de temps après, je fis la démarche de me renseigner auprès du Centre d’Information Jeunesse de ma ville afin d’obtenir des renseignements et la liste d’éventuelles écoles pouvant dispenser des cours d’astrologie. Seulement deux existaient alors dans la région (dijonnaise). Je laissai vainement le téléphone sonner chez la première (astrologie humaniste), puis composai le numéro de la seconde. Rapidement, rendez-vous fut pris avec Richard Pellard pour un premier contact avec l’astrologie conditionnaliste

Le signal et la structure

Durant cinq années, semaine après semaine, l’édifice se construisait ; non pas un mur séparant la subjectivité de l’individu de l’objectivité du monde, mais un formidable promontoire qui mettait en évidence la relation de l’homme avec son environnement. Les méthodes conditionnalistes rigoureuses découvertes par Jean-Pierre Nicola et développées également par Richard, allaient modifier foncièrement ma perception du monde. Le R.E.T., le S.O.R.I., et le photopériodisme m’ont permis de découvrir une structure astrologique ancrée dans le réel, loin des horoscopes figés, et n’en doutons pas une science ou beaucoup reste à découvrir…

Cet article vous a été proposé par Didier Naas

Les significations planétaires

par Richard Pellard

620 pages. Illustrations en couleur.

La décision de ne traiter dans ce livre que des significations planétaires ne repose pas sur une sous-estimation du rôle des Signes du zodiaque et des Maisons. Le traditionnel trio Planètes-Zodiaque-Maisons est en effet l’expression d’une structure qui classe ces trois plans selon leur ordre de préséance et dans ce triptyque hiérarchisé, les Planètes occupent le premier rang.

La première partie de ce livre rassemble donc, sous une forme abondamment illustrée de schémas pédagogiques et tableaux explicatifs, une édition originale revue, augmentée et actualisée des textes consacrés aux significations planétaires telles qu’elles ont été définies par l’astrologie conditionaliste et une présentation détaillée des méthodes de hiérarchisation planétaire et d’interprétation accompagnées de nombreux exemples concrets illustrés par des Thèmes de célébrités.

La deuxième partie est consacrée, d’une part à une présentation critique des fondements traditionnels des significations planétaires, d’autre part à une présentation des rapports entre signaux et symboles, astrologie et psychologie. Enfin, la troisième partie présente brièvement les racines astrométriques des significations planétaires… et propose une voie de sortie de l’astrologie pour accéder à une plus vaste dimension noologique et spirituelle qui la prolonge et la contient.

Téléchargez-le dès maintenant dans notre boutique

Pluton planète naine : une erreur géante

par Richard Pellard

117 pages. Illustrations en couleur.

Pluton ne fait plus partie des planètes majeures de notre système solaire : telle est la décision prise par une infime minorité d’astronomes lors de l’Assemblée Générale de l’Union Astronomique Internationale qui s’est tenue à Prague en août 2006. Elle est reléguée au rang de « planète naine », au même titre que les nombreux astres découverts au-delà de son orbite.

Ce livre récapitule et analyse en détail le pourquoi et le comment de cette incroyable et irrationnelle décision contestée par de très nombreux astronomes de premier plan. Quelles sont les effets de cette « nanification » de Pluton sur son statut astrologique ? Faut-il remettre en question son influence et ses significations astro-psychologiques qui semblaient avérées depuis sa découverte en 1930 ? Les « plutoniens » ont-ils cessé d’exister depuis cette décision charlatanesque ? Ce livre pose également le problème des astres transplutoniens nouvellement découverts. Quel statut astrologique et quelles influences et significations précises leur accorder ?

Enfin, cet ouvrage propose une vision unitaire du système solaire qui démontre, chiffes et arguments rationnels à l’appui, que Pluton en est toujours un élément essentiel, ce qui est loin d’être le cas pour les autres astres au-delà de son orbite. Après avoir lu ce livre, vous saurez quoi répondre à ceux qui pensent avoir trouvé, avec l’exclusion de Pluton du cortège planétaire traditionnel, un nouvel argument contre l’astrologie !

Téléchargez-le dès maintenant dans notre boutique

Suivez nos actualités astronomiques, astrologiques, pédagogiques et humoristiques sur Facebook, Twitter et YouTube

Vous pouvez également nous soutenir en effectuant un don qui nous permettra de continuer à faire vivre ce site :
Merci pour votre contribution.


Tous droits réservés. © 2003–2018 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP