AstroAriana AstroAriana
Association pour la Recherche et l’Information
en Astrologie Naturelle
Vous êtes ici :
►Les auteurs

Jean-Pierre Nicola

Fondateur en février 1980 du COMAC, le Centre d’Organisation du Mouvement d’Astrologie Conditionaliste, Association loi 1901, devenu en février 1992, le Centre d’Organisation des Méthodes d’Astrologie Conditionaliste.

Articles de cet auteur (106)

Le S.O.R.I., le caducée et l’I.R.O.S.

Introduction : les deux astrologies On lit et on écrit. En principe, on écrit pour être lu. On peut lire sans écrire. On peut lire pour écrire. Ces deux activités, lire et écrire, liées et séparées, rappellent le caducée de Mercure qui est, dans ses racines mythologiques, grecques (Hermès) et surtout égyptiennes (Thot), le maître du Temps, l’inventeur de l’astrologie (comme de toutes les hautes (...)

Lire la suite 
1.2. Loi de Titius-Bode

Les distances moyennes au Soleil ou demi-grands axes varient, pour nos neuf planètes connues, de 0,387 UA (Mercure) à 39,44 UA (Pluton). En raison de leur excentricité, Mercure se rapproche du Soleil jusqu’à 0,31 UA, Pluton s’en éloigne jusqu’à 49 UA. Kepler a tenté d’intégrer dans des polyèdres emboîtes toutes les variations de distances (voir tableau des données) des planètes connues à son époque. Dans (...)

Lire la suite 
Les « pour » et les « contre » l’astrologie

La stratégie des contre Lorsque l’Histoire est écrite par un anti-astrologique, sa stratégie consiste à lier le ciel des astrologues et la nature même de l’astrologie — son essence —, aux préoccupations religieuses, à celles du commerce, et aux méthodes d’abrutissement des masses. En gros, l’astrologie devient : une respectueuse en carte, bigote dévouée à un politicard de droite, voire au fascisme. La (...)

Lire la suite 
Les Gémeaux dans « La Condition solaire »

Gémeaux Type fort : Force d’excitation dépense (F+) En élargissant la formule du Bélier nous obtenons le type Gémeaux. L’excitabilité est diffuse, peu apte à une concentration durable (mots-clés du troisième Signe zodiacal : nervosisme, dispersion, cosmopolitisme). L’intensité s’est étendue : pour le symboliste il y a transition entre l’Énergie et l’Espace. Si la surface des océans a ses degrés de (...)

Lire la suite 
Pouvoirs de Soleil-Lune : la Lune

Pour l’analyse, la recherche, l’interprétation, l’école conditionaliste se réfère aux modèles conceptuels du R.E.T. pour les planètes (Représentation-Existence-Transcendance), du S.O.R.I. (référentiels Sujet, Objet, Relation, Intégration) pour les Maisons, du zodiaque des déclinaisons pour les Signes. L’interprétation introduit en outre le modèle du « Héros et son Ombre » qui permet de classer les facteurs (...)

Lire la suite 
Le Taureau dans « La Condition solaire »

Taureau Type fort : Force d’inhibition récupération (F-) Entre ses compagnons saisonniers spécialistes des dépenses immodérées, le Taureau gère prudemment son capital-vie. Il est par excellence le centre des réflexes de défense, la souche de toutes les formes d’inhibition. La deuxième étape de la marche solaire met en relief l’organisation de la vie contre ses propres excès ; l’autorégulation impose une (...)

Lire la suite 
Introduction à la cosmogonie astrologique

Ce livre est dédié aux mémoires oubliées des Sumériens, aux astronomes qui ont rené l’Homme, aux astrologues qui ont renié le Ciel. [« La réalité mathématique, de par sa structure, son harmonie interne, est une réserve inépuisable d’organisation. En choisissant au hasard des formules, on n’obtiendra de résonance entre elles, que si elles ont, ensemble, une certaine cohérence. Les mathématiques ont justement (...)

Lire la suite 
Ésotérisme du conditionalisme

Puisque je dois vous entretenir de l’ésotérisme du conditionalisme, cette définition voudrait donc dire qu’il y a, à l’intérieur de notre école, un discours caché, un discours occulte, encore moins compréhensible que celui que nous tenons aux non-initiés. Or, ce n’est pas vrai, les conditionalistes du COMAC n’ont pas de double langage… Ils parlent entre eux comme je vous parle, mais comme leur langage (...)

Lire la suite 
1.6. Modèles solaires

Au milieu du siècle dernier, les physiciens Lord Kelvin et von Helmholtz, « assimilèrent le Soleil à une gigantesque sphère gazeuse se contractant lentement sous l’action de sa propre gravité. Ils pensaient qu’en se transformant en chaleur l’énergie gravitationnelle ainsi libérée par ce processus suffisait à maintenir le Soleil chaud et lumineux (20) ». Le combustible, la masse, s’est révélé insuffisant (...)

Lire la suite 
Le Lion mythologique

Lion Ainsi s’exprimait le poète d’autrefois. L’homme de science d’aujourd’hui, assure que le lion est généralement monogame, ce n’est donc pas Alexandre Dumas. Il passe, dit-on, la journée à dormir ou à digérer, dissimulé dans les « buissons ou caché dans les cavernes », et il chasse la nuit, en s’attaquant à de gros herbivores plutôt qu’à l’Homme devenu son protecteur. Les Lions sont reconnaissants. Si vous vous (...)

Lire la suite 
Le Scorpion mythologique

Scorpion Le portrait sera à coup sûr réussi si vous vous concentrez sur Gœbbels en oubliant Marie Curie. Allongez la liste des affreux, du docteur Petiot à Charles Manson, mais glissez sur Alain Bombard dont la barbe manque de satanisme lubrique. Faites taire Coluche, Raymond Devos, Alexandre Breffort, André Ribaud, et même le Prince Charles qui, jusqu’à ces derniers temps, ne pensait qu’a des festins de bon (...)

Lire la suite 
Aspects : théorie et bilan conditionaliste

Au fil de notre recherche, nous avons élucidé un point de doctrine : tout zodiaque se réclamant d’un cycle doit également se réclamer d’un axe de symétrie. Si bien que, de ce point de vue, le Scorpion est symétrique du Taureau, alors que la logique du cycle lui vaut le Lion comme Signe symétrique. Toujours en cette occasion, nous avons démontré que les aspects d’un intercycle planétaire ont également (...)

Lire la suite 
Le Bélier dans « La Condition solaire »

Bélier Type fort : Force d’excitation dépense (F+) L’excitabilité Bélier est naturelle. Le meneur du Zodiaque obéit à la nécessité de l’acte pur, non pas « acte gratuit », la gratuité étant devenue une fin intellectuelle, mais acte-réflexe, réponse spontanée, indifférente à la qualité de la stimulation. Initialement, pour le type Bélier, le but à atteindre importe peu, pourvu qu’il soit dans une lancée, à l’impact de (...)

Lire la suite 
1.5. Des entiers simples aux niveaux d’énergie

Le lecteur averti aura reconnu dans la formule des cotangentes significatives pour le système solaire, un sérieux air de famille avec celle, découverte par Johann Jakob Balmer (1825–1898), physicien et ésotériste pythagoricien. Pour relier harmonieusement les longueurs d’onde des neuf raies alors connues du spectre d’émission de l’atome d’hydrogène, J. Balmer, en 1885, proposa : Avec k = 3 645,6 (...)

Lire la suite 
Le Sagittaire mythologique

Sagittaire On meurt autant de fois que l’on naît : le printemps meurt en automne, l’été meurt en hiver, rien de plus nature !… Et, il meurt, notre bel été d’hémisphère Nord, sous le signe du Sagittaire, votre Signe. Précisément, la fable, ou si vous préférez, le poète d’autrefois, situe la mort d’Hercule sous le symbole du Centaure. Hercule, celui qu’honoraient les Grecs et les Romains, est le fils de Jupiter et (...)

Lire la suite 
Le S.O.R.I. : l’Intégration

« Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume » La phrase « Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume » comprend toutes les lettres de l’alphabet, de A à Z (27 lettres) mais pour rendre la phrase intelligible (d’une intrigante banalité), les voyelles ‘e’ (5 fois), ‘u’ (4 fois), ‘i’ (3 fois), ‘o’ (2 fois) sont sur-représentées. Cet exemple est pédagogiquement intéressant pour parler de l’Intégration (...)

Lire la suite 

0 | 30 | 60 | 90



Tous droits réservés. © 2003–2021 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP