AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Téléchargez nos livres au format PDF Les significations planétaires
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Articles aléatoires  Bélier R.E.T.  Gémeaux R.E.T.  Le « Héros » et son « Ombre »  Les rythmes du zodiaque  Uranus astronomique  Yves Ouatou et les horoscoops  Astro-psychanalyse théorique et pratique  Du système solaire au système nerveux
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-documentsThéories générales


Le S.O.R.I. : Sujet-Objet-Relation-Intégration

Introduction au système S.O.R.I. par Richard Pellard

« Le Logoscope n’est pas astrologique, et n’est pas réductible à une quelconque typologie… Le R.E.T. se prête à une typologie parce qu’il est l’adaptation du Logoscope à un référentiel, la Relation, où quelques critères bien choisis sont convertibles en évaluations des caractères… Mais procédant du Logoscope, le R.E.T. porte sa marque : analyseur des typologies existantes, grille de l’homogénéité, il en montre les déséquilibres. Grille d’organisation de fonctions couplées, il peut être l’outil de typologies (...) Lire la suite...

Le référentiel Sujet du S.O.R.I. par Richard Pellard

Au plan du Sujet, chacun de nous « voit midi à sa porte » (une expression populaire qui décrit à merveille la subjectivité). Chacun de nous, qu’il en soit ou non conscient, regarde, interprète et juge le monde extérieur à travers les lunettes déformantes de sa propre histoire. Une histoire faite de ses croyances, de sa sensibilité, de ses a priori, préjugés et parti-pris hyper-conditionnés par l’éducation, la société et la culture dont il est issu et par les expériences personnelles qu’il a vécu. Au plan (...) Lire la suite...

Le référentiel Objet du S.O.R.I. par Richard Pellard

Au plan de l’Objet, on sort de la tanière sécurisante de sa subjectivité, on se dépouille de ses préjugés, on se décentre. Certes, il est toujours midi à ma porte, mais quelle heure est-il pour quelqu’un d’autre, dont la porte s’ouvre ou se ferme sur un autre fuseau horaire ? L’objet est « ce qui… existe indépendamment de l’esprit (opposé au sujet qui pense) ». Au plan de l’Objet, tout change. On sort de la tanière sécurisante de sa subjectivité, on se dépouille de ses préjugés, on se décentre. Certes, il est (...) Lire la suite...

Le référentiel Relation du S.O.R.I. par Richard Pellard

La Relation est « le caractère de deux objets qui sont tels qu’une modification de l’un entraîne une modification de l’autre ». La Relation est également un référentiel qui a ses lois, son organisation, ses structures propres. Il est possible d’analyser la nature, les propriétés et la forme d’une Relation indépendamment des qualités respectives des éléments qui la constituent. Cette Relation est-elle linéaire ou circulaire ? Continue ou discontinue ? Momentanée ou durable ? Fragile ou puissante ? Consciente (...) Lire la suite...

Le référentiel Intégration du S.O.R.I. par Richard Pellard

Le référentiel Intégration peut être défini comme l’ensemble, ou la totalité, à l’intérieur duquel Sujets et Objets sont en Relation. Au plan de l’Intégration, la différence entre Sujet et Objet s’abolit, elle n’existe plus. Il n’y a plus qu’un grand Tout. J’habite le monde qui m’habite. Je fais partie intégrante de l’Univers, et l’Univers fait partie intégrante de moi. Au niveau Intégration, seul compte le climat général, l’éco-système ou le vaste ensemble auquel on appartient. Le référentiel Intégration peut (...) Lire la suite...

S.O.R.I., R.E.T., Logoscope, information, structures et fonctions par Richard Pellard

« Nous sommes confondus par le nombre et la prodigieuse variété des éléments, des relations, des interactions ou des combinaisons sur lesquels repose le fonctionnement des grands systèmes dont nous sommes les cellules, pour ne pas dire les rouages. Nous sommes déroutés par le jeu de leurs interdépendances et de leur dynamique propre, qui les font se transformer au moment même où nous les étudions, alors qu’il nous faudrait les comprendre pour mieux les guider… Il nous faut donc un nouvel outil. Aussi (...) Lire la suite...

A propos du Logoscope… par Jean-Pierre Nicola

« Derrière le R.E.T., il y a le Logoscope, et s’il est facile de bidouiller les lettres, le diagramme, les définitions, pour un dépassement sérieux, ce n’est pas de la partie apparente de l’iceberg qu’il faut s’informer, mais de l’ensemble et de ses fondements… Le Logoscope est la face Intégration du R.E.T., le R.E.T. la face Relation du Logoscope… Ce micro-modèle d’interactions entre niveaux croissants et décroissants d’une progression binaire et de ses fonctions implicites, déjà confirmé dans les données (...) Lire la suite...

Le S.O.R.I., le caducée et l’I.R.O.S. par Jean-Pierre Nicola

Le haut et le bas sont les extrêmes d’une ligne verticale orientée. La droite et gauche, l’avant et l’arrière les extrêmes de lignes horizontales également orientées. Grâce à la physique, nous disposons de concepts pour unir ces couples : gravitation (chute des corps), dynamique et cinématique (mouvements des corps). De la même façon, on pourrait réunir le sec et l’humide sous le concept de viscosité, le chaud et le froid relevant de l’agitation (vitesses et chocs) des particules d’un corps. Introduction (...) Lire la suite...

Le S.O.R.I. : l’Intégration par Jean-Pierre Nicola

Par jeu, extase illuminatrice ou esprit de système, on peut transformer une collection de données quelconque en unité cohérente (Intégration). Il faut d’autres critères pour juger (au détriment de l’Intégration proposée) s’il s’agit de n’importe quoi, d’un jeu, d’une illumination ou d’un système. Ces critères sont souvent pris dans le référentiel « Objet » qui s’oppose à l’Intégration comme la Terre (sèche) à l’Eau (humide). « Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume » La phrase « Portez ce vieux whisky au (...) Lire la suite...

Le S.O.R.I. : la Relation par Jean-Pierre Nicola

En langage ordinaire, pour rendre sensible la relation S.O.R.I./R.E.T., nous dirons que l’on entre ou l’on sort d’un référentiel pour l’annihilation ou la récupération d’un ou plusieurs autres, par les familles extensives ou intensives, pouvoirs ‘P’, ‘p’, triades R.E.T., combinaisons positives et négatives des groupes et fonctions (« non-R », « non-e », « non-T », etc.). Exemples pris dans les polémiques : Au nom de l’autorité de son savoir, pour le scientiste, l’astrologie, conditionnelle ou symbolisante, (...) Lire la suite...

Le S.O.R.I. : L’Objet par Jean-Pierre Nicola

La science triomphante et triomphaliste, depuis Galilée jusqu’à l’apothéose d’Hiroshima, offre un superbe exemple d’hégémonie accomplie dans son référentiel : l’Objet. Avant que l’édifice ne branle sous le coup des semonces contestataires, la réussite s’est étalée à tous les niveaux et contre tous les référentiels opposants. L’hégémonie de la science dans le référentiel Objet La science triomphante et triomphaliste, depuis Galilée jusqu’à l’apothéose d’Hiroshima, offre un superbe exemple d’hégémonie accomplie (...) Lire la suite...

Le S.O.R.I. : le Sujet par Jean-Pierre Nicola

Comme les autres référentiels, celui du Sujet se définit plus facilement par ses oppositions que par sa nature. On ne peut définir un Sujet qu’en dehors du sujet, ce qui est anti-Sujet et ne convaincra pas les tenants du rien n’existe sans mon Moi conscient. Les convaincre de vanité nécessite des forces surhumaines, je ne sais de quelle nature, probablement parce que la destruction d’un seul référentiel exige la capacité de les détruire tous. Ce qui est déjà un argument indirect de coexistences (...) Lire la suite...



Tous droits réservés. © 2003–2017 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP