AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Téléchargez nos livres au format PDF Les significations planétaires
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Articles aléatoires  La Vierge  Jean-Pierre Nicola, Taureau astrologue-découvreur  Dès deux mois, le réseau du langage est en marche  Astronomie des Maisons  Aspects vénusiens dissonants (Vénus non-dominant)  Alexandra David-Neel, Scorpion emporté et transporté  Gémeaux-Cancer : similarités et différences  Témoignage astro de Alain Guesdon
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-documentsThéories générales


Maisons et secteurs de la sphère locale

Astronomie des Maisons par Richard Pellard

Le centre de la sphère locale est l’œil de l’observateur, pour une latitude et une longitude terrestres données. Ses principaux systèmes de coordonnées sont l’horizontale, plan que traverse l’axe ascendant-descendant (AS-DS) et la verticale, plan perpendiculaire au premier, que traverse l’axe Zénith-Nadir. Le grand cercle passant par les points Zénith et Nadir représente le méridien du lieu d’observation. Définition astronomique Observez la figure ci-contre. Elle représente la sphère locale. Son centre (...) Lire la suite...

Thème de domitude et hiérarchisation planétaire par Richard Pellard

La hiérarchisation planétaire d’un Thème astrologique repose sur deux critères majeurs : l’angularité (présence d’un astre à proximité des angles AS-MC-DS-FC de la sphère locale) et les Aspects interplanétaires. Le critère d’angularité est le plus important. Il est donc indispensable de connaître avec précision les positions des planètes dans les Maisons. Les latitudes écliptiques La représentation du Thème que nous utilisons habituellement, basée sur la projection des positions planétaires sur le plan (...) Lire la suite...

Carré à l’Ascendant & point nonagésime par Richard Pellard

Par définition, le plan méridien, sur lequel est situé le MC, est perpendiculaire au plan de l’horizon, contenant l’AS. Donc un astre n’est au carré exact de l’AS que s’il est situé sur la pointe des maisons X et IV. Dans nos représentations latines de la carte du ciel, une planète peut aisément se trouver à 90° de l’AS sans être pour cela sur la pointe de la X ou de la IV. Quand une planète est-elle astronomiquement au carré de l’AS ? Lorsqu’elle forme un angle de 90° par rapport à l’AS ou lorsqu’elle se (...) Lire la suite...

Le modèle S.O.R.I. et les Maisons par Jean-Pierre Nicola

Dans ce qui suit, il est uniquement question des significations des Maisons, de leur logique éclairée par le système R.E.T., et non des méthodes de domification ou, à l’extrême, de la réalité de l’influence des Maisons, quelles que soient leurs limites. Comme pour le R.E.T., j’entends d’abord démontrer que l’astrologie dispose d’une logique « involontaire ». La présence de cette logique rend l’influence vraisemblable mais ne constitue pas une preuve, au sens scientifique du terme. Ce qui me permet de (...) Lire la suite...

Le problème des significations des Maisons par Richard Pellard

Traditionnellement, l’astrologie repose sur le triptyque Planètes-Zodiaque-Maisons. Dresser une carte du ciel revient à insérer la sphère céleste (dont le centre celui de la Terre) dans la sphère locale (dont le centre est l’œil de l’observateur). Nulle interprétation d’un thème digne de ce nom ne saurait éviter, selon l’astrologie dite « traditionnelle », l’analyse et la synthèse des positions des planètes en Signes et en Maisons, ce qui revient à emboîter trois référentiels : l’héliocentrique (Planètes), le (...) Lire la suite...



Tous droits réservés. © 2003–2017 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP