AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Téléchargez nos livres au format PDF Les significations planétaires
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Articles aléatoires  Stade neptunien (de 84 à 164 ans) : l’âge de la dépersonnalisation  Lune-Uranus  Gémeaux-Balance : similarités et différences  Une présidence « jupitérienne » pour Emmanuel Macron ?  Stéphane Bern, le Scorpion filou du roi  Stade vénusien (de 3 à 7 mois 1/2) : l’âge de l’affection  Espace personnel et aura lunaire  Fondements et méthodologie de l’interprétation de Mars en conditionalisme
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-documentsAstro-physiqueAstronomie des planètes


La Terre astronomique

La Terre possède un seul satellite, la Lune, orbitant à environ 300 000 km. De plus l’astéroïde 3753 a une relation avec la Terre, mais néanmoins ce n’est pas un satellite mais plutôt un compagnon. L’interaction entre la Terre et la Lune ralentit la rotation de la Terre de 2 millisecondes par siècle. La Terre possède un champ magnétique modeste produit par des courants électriques dans son cœur. Le pôle magnétique terrestre se déplace à la surface du globe ; le pôle magnétique nord est actuellement localisé au Canada.

La Terre occupe la troisième orbite autour du Soleil.

Mythologiquement, Gaéa ou Gaia ou Gè (Gaia, Gh) est la personnification de la Terre dans la cosmogonie d’Hésiode, elle est l’ancêtre maternel des races divines et des monstres. Sortie après Chaos et avant Eros, elle engendre d’abord, sans intervention d’élément mâle, Ouranos (le ciel), les montagnes et Pontes (le flot). Unie à Ouranos, elle engendre les Titans et les Titanides, les Cyclopes, les Hécatonchires. Ouranos contraignait Gaia (ou Gaia) à garder leurs enfants dans son sein ou les précipitait dans le Tartare. Le dernier des Titans Cronos, armé par sa mère d’une faucille, tranche les testicules de son père. Le sang d’Ouranos féconde Gaia qui enfante alors les Eringes, les Géants et les nymphes des arbres. Des embrassements d’un autre de ses fils, Pontos, elle engendre les divinités marines, dont Nérée. De son union avec Tartare sont nés Typhon et Echidna. D’autres théogonies lui attribuent la maternité du géant Antée, du serpent (ou dragon) Python et de bien d’autres monstres. Bref Gaïa n’est pas une baba-cool écologiste.

Elle possède un seul satellite, la Lune, orbitant à environ 300 000 km. De plus l’astéroïde 3753 a une relation avec la Terre, mais néanmoins ce n’est pas un satellite mais plutôt un compagnon. L’interaction entre la Terre et la Lune ralentit la rotation de la Terre de 2 millisecondes par siècle. La Terre possède un champ magnétique modeste produit par des courants électriques dans son cœur. Le pôle magnétique terrestre se déplace à la surface du globe ; le pôle magnétique nord est actuellement localisé au Canada.

Il s’agit actuellement du seul endroit du cosmos connu des Terriens (qui ne savent pas grand-chose sur eux-mêmes et sur ce qui les environne) où se trouvent des êtres vivants et même des « mammifères supérieurs » dotés d’une forme d’intelligence et de spiritualité, donc également de bêtise et de connerie.

Astrologiquement, la Terre est le lieu où ses habitants intègrent les relations et interactions avec la Lune et les planètes du système solaire. Il est donc logique que l’astrologie se réfère au géocentrisme. SUITE

Cet article vous a été proposé par : Richard Pellard

Voir aussi :

- Un langage rond comme la Terre
- La Terre, le système solaire, le cosmos


Les Significations planétaires

par Richard Pellard. 620 pages. Format PDF. Illustrations en couleur.

La décision de ne traiter dans ce livre que des significations planétaires ne repose pas sur une sous-estimation du rôle des Signes du zodiaque et des Maisons. Le traditionnel trio Planètes-Zodiaque-Maisons est en effet l’expression d’une structure qui classe ces trois plans selon leur ordre de préséance et dans ce triptyque hiérarchisé, les Planètes occupent le premier rang. La première partie de ce livre rassemble donc, sous une forme abondamment illustrée de schémas pédagogiques et tableaux explicatifs, une édition originale revue, augmentée et actualisée des textes consacrés aux significations planétaires telles qu’elles ont été définies par l’astrologie conditionaliste et une présentation détaillée des méthodes de hiérarchisation planétaire et d’interprétation accompagnées de nombreux exemples concrets illustrés par des Thèmes de célébrités. La deuxième partie est consacrée, d’une part à une présentation critique des fondements traditionnels des significations planétaires, d’autre part à une présentation des rapports entre signaux et symboles, astrologie et psychologie. Enfin, la troisième partie présente brièvement les racines astrométriques des significations planétaires… et propose une voie de sortie de l’astrologie pour accéder à une plus vaste dimension noologique et spirituelle qui la prolonge et la contient. Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.

L’astrologie, la nanification de Pluton & les astres transplutoniens

par Richard Pellard. 117 pages. Format PDF. Illustrations en couleur.

Pluton ne fait plus partie des planètes majeures de notre système solaire : telle est la décision prise par une infime minorité d’astronomes lors de l’Assemblée Générale de l’Union Astronomique Internationale qui s’est tenue à Prague en août 2006. Elle est reléguée au rang de « planète naine », au même titre que les nombreux astres découverts au-delà de son orbite. Ce livre récapitule et analyse en détail le pourquoi et le comment de cette incroyable et irrationnelle décision contestée par de très nombreux astronomes de premier plan. Quels sont les effets de cette « nanification » de Pluton sur son statut astrologique ? Faut-il remettre en question son influence et ses significations astro-psychologiques qui semblaient avérées depuis sa découverte en 1930 ? Les « plutoniens » ont-ils cessé d’exister depuis cette décision charlatanesque ? Ce livre pose également le problème des astres transplutoniens nouvellement découverts. Quel statut astrologique et quelles influences et significations précises leur accorder ? Enfin, cet ouvrage propose une vision unitaire du système solaire qui démontre, chiffres et arguments rationnels à l’appui, que Pluton en est toujours un élément essentiel, ce qui est loin d’être le cas pour les autres astres au-delà de son orbite. Après avoir lu ce livre, vous saurez quoi répondre à ceux qui pensent avoir trouvé, avec l’exclusion de Pluton du cortège planétaire traditionnel, un nouvel argument contre l’astrologie ! Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.





Suivez nos actualités astronomiques, astrologiques, pédagogiques et humoristiques sur Facebook, Twitter et YouTube

Vous pouvez également nous soutenir en effectuant un don qui nous permettra de continuer à faire vivre ce site :

Merci pour votre contribution.


Tous droits réservés. © 2003–2017 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP