AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Téléchargez nos livres au format PDF Les significations planétaires
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Articles aléatoires  Bilan de l’astrologie traditionnelle  Jacques Chirac, Sagittaire communiquant ultraparadoxal  Lion-Scorpion : similarités et différences  Bernard Tapie, Verseau flamboyant  Astrologie naturelle ou astrologie conditionaliste ?  Le Sagittaire en vidéo  Alain Bashung ou Vénus en faux rires  La fonction neptunienne ‘eT’ (existence de la Transcendance)
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-documentsThéories généralesLes aspects interplanétaires


Théorie des Aspects


Aspects : existe-t-il un modèle traditionnel ? par Jean-Pierre Nicola

Pour observer le chemin apparent du Soleil parmi les étoiles, il faut au moins un an. Au bout du compte, vous aurez sa trajectoire : l’écliptique. Donnez-lui du champ : 8’ 5 vers le haut, autant vers le bas. Voilà votre bande zodiacale constituée avec sa division, harmonieuse mais conventionnelle, en douze Signes. Astronomes et astrologues s’intéressent, pour des raisons opposées, aux allées et venues des planètes à l’intérieur de cette bande formée de douze Signes. Pluton, dernier venu au bout du télescope, au cours de son périple de 250 ans, s’en écarte en latitude Nord ou Sud. Il faudrait en son (...) Lire la suite...

Aspects : théorie et bilan conditionaliste par Jean-Pierre Nicola

Au fil de notre recherche, nous avons élucidé un point de doctrine : tout zodiaque se réclamant d’un cycle doit également se réclamer d’un axe de symétrie. Si bien que, de ce point de vue, le Scorpion est symétrique du Taureau, alors que la logique du cycle lui vaut le Lion comme Signe symétrique. Toujours en cette occasion, nous avons démontré que les aspects d’un intercycle planétaire ont également un axe de symétrie, repérable en longitudes zodiacales à l’époque de l’aspect d’opposition, demi-période de l’intercycle considéré. Enfin, il est apparu que le zodiaque des déclinaisons et le photopériodique (...) Lire la suite...

Chronologie des Aspects et Transits par Jean-Pierre Nicola

Les tableaux suivants vous donnent les valeurs en durées des cycles et intercycles moyens des planètes lentes. Exemples : ▶ 1re ligne, 2e colonne du premier tableau. Jupiter se trouve au sextile (60°) de sa position natale au bout d’un an 365 jours en moyenne (donc entre 2 et 3 ans). ▶ 2e ligne, 2e colonne du premier tableau. S’il y avait une conjonction Jupiter-Uranus dans le thème natal, Jupiter forme son premier sextile à Pluton. Plus généralement, quelle que soit la distance angulaire natale entre ces deux planètes, leur écart aura augmenté de 60° à 2 ans 27 jours (donc entre 2 et 3 ans). « (...) Lire la suite...

Fondements réflexologiques des aspects par Jean-Pierre Nicola

L’approche traditionaliste de l’influence des Aspects L’unification de l’astrologie préoccupe certes quelques chercheurs mais faute d’un ralliement à des critères objectifs, le travail en équipe est, dès le départ, impossible. C’est donc justement à propos des aspects que l’on voit au maximum l’astrologie révéler sa faiblesse à l’égard des sciences où les chercheurs, s’ils ne sont pas toujours d’accord, parlent au moins dans la même langue et parviennent ainsi à utiliser les faits pour faire progresser une théorie. C’est aussi à propos des aspects que les théories astrologiques montrent « ce qu’elles ont (...) Lire la suite...

Les Aspects kepleriens par Richard Pellard

La figure ci-dessus, créée par Jean-Pierre Nicola, illustre le fait que les Aspects kepleriens appartiennent à la même famille harmonique que les Aspects majeurs et certains mineurs. Commentaires de Jean-Pierre Nicola : « On reporte sur les côtés d’un losange régulier (4 côtés égaux) en haut les Aspects harmoniques, en bas les Aspects dissonants. En joignant, selon la chronologie, les intersections avec la bissectrice qui est l’abcisse et la base, donnent en élongations les Aspects de Kepler : 36°, 72°, 144°. Selon cette figure, il existerait trois types d’Aspects (en dehors du champ de la conjonction) (...) Lire la suite...

Les Aspects planétaires et leurs orbes par Richard Pellard

Définition - Astronomiquement, un Aspect est un angle spécifique (ou distance angulaire) que forment deux ou plusieurs astres par rapport au centre de la Terre. Il s’exprime en degrés et minutes d’arc. Tous les angles (de 0° à 360°) que peuvent former entre eux les astres ne sont pas des Aspects. ▶ Astrologiquement, un Aspect est une liaison entre deux ou plusieurs pôles psychologiques représentés par deux Planètes. ▶ Un Aspect n’est pas un angle figé entre deux points sur un cercle, mais une phase dynamique, caractéristique d’un moment de l’intercycle entre deux astres. ▶ Les « Aspects aux angles » (...) Lire la suite...

Les aspects, phases d’un cycle par Richard Pellard

En s’en tenant aux aspects majeurs, on distingue huit phases dans le cycle : 1° Conjonction initiale : ▶ Début du cycle, naissance d’une tendance en rapport avec les planètes en aspect. En soi, la tendance est « neutre », grosse de ses crises et apaisements successifs. 2° Premier sextile : ▶ Renforcement tendu mais harmonieux de la tendance : on fait comme si tout devait bien se passer dans les relations entre les deux planètes. 3° Premier carré : ▶ Première crise évolutive de la tendance : affrontement des deux planètes, éventuels réajustements ou subordinations. On ne peut éviter une remise en (...) Lire la suite...

Les « aspects » aux Angles par Richard Pellard

Vous avez sans doute remarqué que la méthode de valorisation planétaire ici proposée ne tient aucun compte de ce facteur. Il est temps d’expliquer les raisons de cette élimination. Il est pour cela indispensable de revenir sur quelques bases d’astronomie élémentaires. Observez la figure ci-contre. Elle représente la succession des Ascendants et le parcours du Soleil dans la sphère locale pour une latitude de 45° N, du 0° E au 0° W. La date choisie est celle de l’équinoxe de printemps, le Soleil est donc à 0° E. Le cercle extérieur figure le plan méridien, la section de sphère horizontale représente le (...) Lire la suite...

Théorie et pratique des aspects par Richard Pellard

Définition astronomique Comme les Signes du zodiaque, les aspects sont des phases caractéristiques d’un cycle (aspects d’une planète à sa position natale) ou intercycle (aspects entre deux astres). Un aspect est la distance angulaire qui sépare ou relie les positions de deux astres par rapport au centre de la Terre. Géométriquement, un aspect peut être représenté sous la forme d’un triangle dont le sommet serait le centre de la Terre, et la base la droite qui passe par le centre des deux planètes en question. Un aspect est donc une réalité astronomique géocentrique et héliocentrique (elle mesure (...) Lire la suite...



Tous droits réservés. © 2003–2018 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP