AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Téléchargez nos livres au format PDF Les significations planétaires
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Articles aléatoires  2.3. D’oscillations en translations  Analyse de Thèmes d’une famille : les parents  Cécilia Sarkozy, Scorpionne dangereusement absente  Sandrine Kiberlain, Poissons-girafe mais pas godiche  Saturne-Neptune  Le Scorpion mythologique  Les Aspects kepleriens  Astrologie et profession : des métiers et des astres
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-documentsThéories généralesLes aspects interplanétairesInterprétation des AspectsAspects avec Mercure


Aspects mercuriens dissonants (Mercure non-dominant)

Les exemples d’interprétation que nous donnons sont très loin d’être exhaustifs : ils ne font qu’indiquer et esquisser un cadre général décrivant la problématique de l’aspect. Ils ne sauraient donc être pris au pied de la lettre. Chaque être, en effet, apporte ses propres réponses, plus ou moins originales, aux questions que soulève un aspect. Il n’y a pas de recette. En vous aidant du R.E.T. et de la Théorie des âges et en combinant logique, observation et imagination, vous pourrez développer mille autres significations possibles, mille autres variations sur le même thème.

Aspect Mercure-Lune dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand la Lune domine : vous vivez dans un tel état de quiétude, de bien-être et de sérénité à l’intérieur du petit monde de vos rêveries que vous vous sentez dispensé de communiquer avec le monde extérieur. La puissance de vos habitudes et du confort douillet qu’elles vous procurent vous interdisent de faire varier vos points de repères. Réceptif aux ambiances, vous ne savez pas ou ne pouvez pas être à l’écoute des multiples signes que vous envoient le monde et ses habitants. Vous craignez l’irruption du jeu ou de la fantaisie dans le cercle de votre intimité, tout en vous ennuyant dans vos routines. Votre mémoire semble refuser d’intégrer les messages en provenance de l’extérieur : lorsqu’on cherche à communiquer avec vous, vous n’entendez pas, comprenez de travers ou réinterprétez le message en fonction de votre subjectivité.

Aspect Mercure-Soleil dissonant (conjonction)

Si et quand le Soleil domine : ancré dans vos certitudes dogmatiques, vous est incapable de vous ouvrir à un autre point de vue que le vôtre. Vous n’écoutez pas, vous affirmez. Raide, guindé, crispé, figé dans la défense anxieuse de vos principes et idéaux, vous vous interdisez toute fantaisie, toute légèreté, toute décontraction. Les fermes lignes directrices que vous vous imposez sont incompatibles avec les chemins de traverse, les distractions gratuites, les rencontres sans importance. Enfermé dans votre logique, dans votre hantise d’être impeccable, reconnu, admiré, considéré, vous craignez de vous abandonner à une rafraîchissante spontanéité qui, à votre sens, ferait perdre de l’importance à votre personnage. Totalement impliqué dans vos propos, vous mettez un point d’honneur à ne jamais changer d’avis. L’infatuation de votre moi vous fait perdre tout humour, toute distance critique, tout sens de la dérision. Vous vous y croyez.

Aspect Mercure-Vénus dissonant (conjonction, semi-carré)

Si et quand Vénus domine : quand vous aimez, quand vous vous attachez, vous perdez toute fantaisie, toute drôlerie, tout esprit ludique. Vous prenez extrêmement au sérieux vos engouements, vos sympathies et antipathies, goûts et dégoûts épidermiques. Incapable de prendre des distances vis-à-vis du langage, un mot vous touche, une phrase vous blesse, un adjectif vous ravit sans que vous sachiez très bien pourquoi. Dans votre optique, on ne badine pas avec l’amour. Vos relations privilégiées, les tendres et voluptueux duos qui charment votre cœur se développent au détriment de votre curiosité, de votre ouverture spontanée à la diversité des êtres et des choses. Fermé à la nouveauté, à l’inconnu, vous ne vous laissez séduire et tenter que par ce que vous avez déjà éprouvé, ce qui éveille un écho dans votre sensibilité. Votre sensorialité insatiable et capricieuse vous rend sourd aux abstractions et incapable de malice.

Aspect Mercure-Mars dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand Mars domine : tout entier absorbé par ce que vous faites, vivez et éprouvez intensément, vous êtes incapable de la moindre distance ludique ou distrayante. Trop franc, maladroit, voire agressif, vous n’êtes disponible pour aucune écoute détendue et décontractée : vous ne savez ou ne pouvez pas prendre êtres, choses et situations à la légère. Vous dites et faites comme vous sentez, sans vous soucier d’être entendu. D’où des problèmes de communication que vous êtes tenté de résoudre de manière expéditive : un chat est un chat, et tant pis pour les nuances et subtilités du langage. Les duels de l’existence ne sont pas un jeu, qu’on se le dise. Votre activisme mécanique et insensé, rivé dans l’immédiat, l’ici-et-maintenant, vous interdit toute curiosité, toute imagination prospective. Vous vivez à bout portant, au cœur de votre situation, obtus et fermé aux abstractions, insensible aux nouveautés intéressantes, aux découvertes inattendues et peut-être enrichissantes pour l’esprit.

Aspect Mercure-Jupiter dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand Jupiter domine : polarisé par vos ambitions, votre quête de pouvoir tangible ou votre vision du monde trop raisonnable, vous ne pouvez ou ne voulez pas ouvrir votre esprit à autre chose. Pas question pour vous de rencontres inutiles, de curiosités gratuites, de découvertes émerveillantes : il faut que ça rapporte, que vous en retiriez des bénéfices concrets ou une utilité manifeste. Se voulant définitifs, vos jugements à l’emporte-pièce vous interdisent toute pluralité des hypothèses, tout changement de point de vue. À force de vouloir faire reconnaître les mérites de vos actes et productions, vous en oubliez tragiquement de ne pas vous prendre au sérieux. Votre envie d’être un représentant exemplaire de votre groupe vous pousse à sacrifier aveuglément votre liberté individuelle, votre fantaisie irrévérencieuse, votre spontanéité sans œillères. Vous pontifiez au détriment de tout humour.

Aspect Mercure-Saturne dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand Saturne domine : flegmatique, secret, austère, rigoureux, vous refoulez en vous toute fantaisie, toute frivolité, toute puissance d’émerveillement. Les profondes questions que vous vous posez, les doutes qui vous assaillent, l’obscure vérité ou l’invisible absolu que vous cherchez dans le dédale des faits et expériences vous interdisent la décontraction, la détente et l’insouciance ludique. Au pire, vous êtes frappé de mutisme, d’incommunicabilité, prisonnier des sombres pensées que vous ruminez. Distrait, morose, mélancolique, vous fuyez les distractions rafraîchissantes, corsetez votre imagination prospective dans un carcan logico-méthodique dans lequel il vous arrive d’étouffer. Froid calculateur ou éternel distrait, vous rendez difficile ou impossible les rencontres nouvelles. Vos plans compliqués vous rendent inapte à toute adaptation-éclair, à toute improvisation.

Aspect Mercure-Uranus dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand Uranus domine : prisonnier de vos convictions intimes, de vos certitudes auto-révélées, de votre cérébralité réductrice et systématique, vous êtes incapable de laisser tomber vos œillères pour vous ouvrir à l’inconnu, à d’autres points de vue que le vôtre. Autoritaire et parfois despotique, plein d’aplomb, excessivement sûr de vous, vous imposez vos intuitions sous forme d’idées-choc qui semblent interdire toute réplique, toute remise en question, tout humour désacralisateur. Votre imaginaire trop structuré coupe en vous les ailes de l’imagination prospective. Aveuglé par votre excès de spécialisation, vous vous interdisez toute curiosité gratuite. Vous tranchez avec outrecuidance dans le taillis des hypothèses. Hyper-tendu, crispé, obsédé par l’extrême précision, vous ne supportez aucune décontraction, aucune fantaisie et fuyez les rencontres de hasard où vous ne pourriez pas imposer vos certitudes intolérantes et indiscutables.

Aspect Mercure-Neptune dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand Neptune domine : vous semblez enfermé dans la dynamique de votre sensibilité profonde, prisonnier des sortilèges de votre inconscient, incapable de communiquer les intuitions brumeuses qui vous traversent. Absorbé par vos états d’âme, hypnotisé par le chant troublant et énigmatique de vos voix intérieures, hanté par les lames de fonds qui vous soulèvent du dedans, vivant perpétuellement dans un ailleurs, vous en perdez toute ouverture, toute fantaisie, toute capacité d’écoute. Votre adhésion profonde et viscérale à des idéologies floues, des philosophies fumeuses porteuses de trompeur espoirs paralyse votre sens critique et votre aptitude à la découverte. Vous êtes l’otage d’une mémoire chaotique qui brasse sans distinction rêves, aspirations profondes et intuitions invérifiables. Vous interprétez signes et symboles de travers, ou d’une manière inconsciemment tendancieuse.

Aspect Mercure-Pluton dissonant (conjonction, opposition, carré)

Si et quand Pluton domine : hanté par la gravité et la profondeur des problèmes universels ou par un désespérant sentiment d’inanité de toutes choses, vous en devenez incapable d’imaginer des perspectives nouvelles, de considérer avec humour et décontraction le monde où vous vivez et les êtres qui l’habitent. Pénétré de la certitude de l’inéluctable, convaincu qu’au fond, les jeux sont faits et les dés jetés par un accablant destin, vous en oubliez la dérision. On ne peut communiquer avec cet être dense, intense, secret et impénétrable, plongé en permanence dans vos arrière-pensées. À force de vous dire que toutes les questions sont sans réponse ou que toute réponse est illusoire, vous ne savez plus vous interroger. Froid et insensible, vous pouvez être tenté par les sournoises manipulations en coulisse, persuadé que vous êtes que les individus ne sont que de futiles girouettes qu’on peut à loisir intoxiquer quand on connaît le dessous des cartes.

Cet article vous a été proposé par : Richard Pellard


Les significations planétaires par Richard Pellard

620 pages. Illustrations en couleur. Format PDF.

La décision de ne traiter dans ce livre que des significations planétaires ne repose pas sur une sous-estimation du rôle des Signes du zodiaque et des Maisons. Le traditionnel trio Planètes-Zodiaque-Maisons est en effet l’expression d’une structure qui classe ces trois plans selon leur ordre de préséance et dans ce triptyque hiérarchisé, les Planètes occupent le premier rang. La première partie de ce livre rassemble donc, sous une forme abondamment illustrée de schémas pédagogiques et tableaux explicatifs, une édition originale revue, augmentée et actualisée des textes consacrés aux significations planétaires telles qu’elles ont été définies par l’astrologie conditionaliste et une présentation détaillée des méthodes de hiérarchisation planétaire et d’interprétation accompagnées de nombreux exemples concrets illustrés par des Thèmes de célébrités. La deuxième partie est consacrée, d’une part à une présentation critique des fondements traditionnels des significations planétaires, d’autre part à une présentation des rapports entre signaux et symboles, astrologie et psychologie. Enfin, la troisième partie présente brièvement les racines astrométriques des significations planétaires… et propose une voie de sortie de l’astrologie pour accéder à une plus vaste dimension noologique et spirituelle qui la prolonge et la contient.

Téléchargez-le dès maintenant dans notre boutique


Pluton planète naine : une erreur géante par Richard Pellard

117 pages. Illustrations en couleur. Format PDF.

Pluton ne fait plus partie des planètes majeures de notre système solaire : telle est la décision prise par une infime minorité d’astronomes lors de l’Assemblée Générale de l’Union Astronomique Internationale qui s’est tenue à Prague en août 2006. Elle est reléguée au rang de “planète naine”, au même titre que les nombreux astres découverts au-delà de son orbite. Ce livre récapitule et analyse en détail le pourquoi et le comment de cette incroyable et irrationnelle décision contestée par de très nombreux astronomes de premier plan. Quelles sont les effets de cette “nanification” de Pluton sur son statut astrologique ? Faut-il remettre en question son influence et ses significations astro-psychologiques qui semblaient avérées depuis sa découverte en 1930 ? Les “plutoniens” ont-ils cessé d’exister depuis cette décision charlatanesque ? Ce livre pose également le problème des astres transplutoniens nouvellement découverts. Quel statut astrologique et quelles influences et significations précises leur accorder ? Enfin, cet ouvrage propose une vision unitaire du système solaire qui démontre, chiffes et arguments rationnels à l’appui, que Pluton en est toujours un élément essentiel, ce qui est loin d’être le cas pour les autres astres au-delà de son orbite. Après avoir lu ce livre, vous saurez quoi répondre à ceux qui pensent avoir trouvé, avec l’exclusion de Pluton du cortège planétaire traditionnel, un nouvel argument contre l’astrologie !

Téléchargez-le dès maintenant dans notre boutique






Suivez nos actualités astronomiques, astrologiques, pédagogiques et humoristiques sur Facebook, Twitter et YouTube

Vous pouvez également nous soutenir en effectuant un don qui nous permettra de continuer à faire vivre ce site :

Merci pour votre contribution.


Tous droits réservés. © 2003–2018 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP