AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Téléchargements de livres au format PDF Élections présidentielles 2017 : des candidats et des astres
Articles aléatoires  Mars-Jupiter  Le ballet des coïncidences, Opéra conditionaliste  Jupiter-Pluton  Le S.O.R.I. : L’Objet  Géométrie des Maisons et méthodes prévisionnelles  Voyage au cœur de la Pataphysique ou les avatars de la Transcendance  Conclusion : L’échelle humaine  Steven Spielberg ou les duels du Sagittaire universel
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-documentsThéories généralesLe zodiaqueDocuments sur le zodiaque


Change-t-on de caractère en changeant de Signe ?

Imaginez qu’un individu soit né le 23 août 1991 à 15 h 12 TU. À cette heure très précise, le Soleil se trouve à 29° 59’ 59’’ du Lion. Une certaine astrologie simplificatrice dira alors de lui qu’il est audacieux, rayonnant, superbe et généreux, avide de gloire et ambitieux, toutes qualités classiquement attribuées au Signe du Lion. Imaginez maintenant qu’il soit né quatre minutes plus tard, à 15 h 16 TU. Cette fois, le Soleil se trouve à 00° 00’ 01’’ de la Vierge. On fera alors de lui le portrait d’un être timide, pudique, réservé, replié sur lui-même, anxieux et minutieux.

En fait, une seconde suffit pour passer d’un Signe à un autre, pour transformer un Lion audacieux en Vierge prudente. Ce 23 août, le Soleil entrait dans le Signe de la Vierge à 15 h 14 TU. Une seconde avant, on est Lion. Une seconde après, on est Vierge. Apparemment, cela paraît absurde… et ça l’est effectivement, cela d’autant plus que les heures de naissance sont rarement d’une exactitude absolue, et qu’en tout cas elles ne mentionnent jamais les secondes. Et pensez au pauvre individu qui est né exactement à 15 h 14 TU : le Soleil se trouve alors exactement à la limite du Lion et de la Vierge. Si l’on considère qu’il est à 30° du Lion, il est Lion ; si l’on considère qu’il est à 0° de la Vierge, il est Vierge. Il n’est ni Lion ni Vierge. Va-t-il être toute sa vie en proie à une terrible crise d’identité ?

Bien sûr que non. Le zodiaque est un cycle que l’on divise en douze secteurs appelés Signes. Comme nous l’avons vu ci-dessus, cette division en douze est légitime et réaliste : les axes des équinoxes et des solstices le divisent en quatre quadrants (qui correspondent pour le Soleil au quatre saisons), ces derniers étant eux-mêmes divisés en trois Signes (l’un proche de d’un équinoxe, l’autre d’un solstice, le dernier étant intermédiaire). Entre Poissons et Bélier, Gémeaux et Cancer, Vierge et Balance, Sagittaire et Capricorne, les frontières sont nettes (exemple : lorsque le Soleil est à 0° Cancer, il passe de la croissance (vivacité des réactions) à la décroissance (lenteur des réactions) diurne.

Juste avant le moment précis du solstice d’été, les jours croissent ; juste après, ils décroissent : ce n’est plus la même dynamique. Les frontières entre les autres Signes sont plus floues. Rien ne permet formellement d’affirmer que chaque Signe fait exactement 30° d’étendue. Pour reprendre notre premier exemple, du Lion à la Vierge, Signes d’été, nous sommes toujours en durées diurnes dominantes et croissantes. Lion et Vierge ont donc un point commun.

Ceci dit comment interpréter le thème d’un individu né exactement à 15 h 14 TU le 23 août 1991 ? En simplifiant et sans tenir compte des autres éléments de son Thème natal, on peut dire qu’en assurant le passage entre Lion et Vierge, c’est un audacieux qui sait se montrer prudent, un ambitieux qui connaît ses limites, un être généreux mais pas prodigue…

Cet article vous a été proposé par : Richard Pellard

Voir aussi :

- Le zodiaque et vous
- Signes et saisons
- Trios planétaires en Signes
- Le zodiaque et la précession des équinoxes
- La réalité astronomique du zodiaque
- Le zodiaque dans l’Homme
- Autour du zodiaque
- Zodiaque et sphère locale
- Mythologie du zodiaque
- Formes de l’inhibition
- Énergie-Espace-Temps-Structure et zodiaque
- Genèse du zodiaque conditionaliste
- L’horloge photopériodique du genou… et de la tête
- Signe solaire et Signe Ascendant
- Astrologie, adaptation & inadaptation


Le grand livre du zodiaque

par Richard Pellard. 180 pages. Illustrations en couleurs

Ce livre présente et explique les trois zodiaques : celui du décor des constellations, celui de l’astrologie traditionnelle basé sur les Quatre Éléments symboliques (Feu, Terre, Air & Eau) et celui de l’astrologie naturelle basé sur les phénomènes astronomiques objectifs.

Au sommaire : le zodiaque des constellations (zodiaques suméro-chaldéens, origines du zodiaque, constellations et Signes, bestiaire de l’abbé Pluche, précession des équinoxes) ; le zodiaque traditionnel (interprétation de la symbolique des 12 Signes) ; du zodiaque traditionnel au naturel (ressemblances & dissemblances) ; le zodiaque naturel (écliptique et bande zodiacale, zodiaque des déclinaisons & photopériodique) ; interprétation des 12 Signes et de leurs réflexes (force, vitesse, équilibre) ; interprétation des 12 Signes en fonction des planètes dominantes ; le Signe solaire & le Signe Ascendant. Vous pouvez dès maintenant le commander à la boutique.





Pour que ce site continue à exister sans publicité :


Tous droits réservés. © 2003–2017 Richard Pellard reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP | Espace privé