AstroAriana Association pour la Recherche et l'Information
en Astrologie NAturelle
AstroAriana
Présentation Qui sommes nous ? Nous écrire Plan du site Annuaire de liens Astrosoft Calculez votre thème Thème du jour Boutique
Téléchargez nos livres au format PDF Les significations planétaires
Pour que ce site continue à exister sans publicité
Articles aléatoires  2.3. D’oscillations en translations  Analyse de Thèmes d’une famille : les parents  Cécilia Sarkozy, Scorpionne dangereusement absente  Sandrine Kiberlain, Poissons-girafe mais pas godiche  Saturne-Neptune  Le Scorpion mythologique  Les Aspects kepleriens  Astrologie et profession : des métiers et des astres
Vous êtes ici : Accueil ►Astro-documentsThéories généralesLe zodiaqueLes couples de SignesLe Bélier et les autres Signes : similarités et différences


Bélier-Verseau : similarités et différences

Les exemples d’interprétation que nous donnons sont très loin d’être exhaustifs : ils ne font qu’indiquer et esquisser un cadre général décrivant la problématique des deux Signes. Ils ne sauraient donc être pris au pied de la lettre. Chaque être, en effet, apporte ses propres réponses, plus ou moins originales, aux questions que soulève un Signe. En combinant logique, observation et imagination, vous pourrez développer mille autres significations possibles, mille autres variations sur le même thème.

Il est possible que votre Signe solaire ne soit pas dominant dans votre thème natal. On peut par exemple être né sous le Signe du Bélier, alors que le Signe le plus valorisé est le Taureau. Dans ce cas, il vous sera probablement difficile de vous reconnaître dans les interprétations qui vous sont proposées ici. Pour vous sentir concerné, il vous faudra vous reporter aux interprétations correspondant à votre Signe dominant. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à visiter notre site et à réaliser une mini-interprétation gratuite grâce à notre logiciel Astrosoft.


Bélier et Verseau adaptés


Similarité Bélier-Verseau : Force d’excitation

Force d’excitation naturelle chez le Bélier : l’entraîneur. Premier stade de la Force d’excitation naturelle : le diurne prend le pas sur le nocturne, balaye ses inhibitions et indifférences. Un potentiel énergétique intact qui s’élance à l’assaut de l’environnement. Agressivité animale, activités de pionnier, sensations brûlantes et concrètes, spontanéité absolue, aucun a priori ; une force instinctive et percutante, dynamique et audacieuse, qui se libère généreusement, un besoin d’agir qui ne souffre aucune attente et aucune restriction.

Force d’excitation recréatrice chez le Verseau : le rénovateur. On réagit contre l’oubli, le désabusement, le désintérêt, on refuse la sclérose et le renoncement : faire peau neuve, transformer, rajeunir, renaître, renouveler son point de vue, considérer les choses sous un angle inédit, se dire que rien n’est jamais définitivement perdu, que l’espoir reste possible, ouvrir les structures fermées, dépoussiérer les habitudes d’être, de penser ou de sentir, etc.


Différence Bélier-Verseau : Induction inexistante contre Induction positive

Induction positive chez le Verseau : le plein d’espoir. L’inhibition extinctive se concentre sur un champ restreint : on oublie le négatif, le passif, on proscrit définitivement les valeurs mortes, le désenchantement, l’incitation au pessimisme. Ainsi immunisé contre tout germe de désespoir, on peut bâtir des lendemains qui chantent, être sensible aux promesses, aux germes en croissance, aux perspectives optimistes.


Différence Bélier-Verseau : Vitesse d’excitation contre Lenteur d’inhibition

Vitesse d’excitation chez le Bélier : l’improvisateur. Premier stade de la Vitesse d’excitation : une mobilisation foudroyante des réserves d’excitation : Ça démarre au quart de tour, les réactions sont immédiates, les décisions brusques. On se met en mouvement sur le champ, on a des réflexes instantanés. Rythmes trépidants, auto-accélération infinie. Humeur cyclothymique, adaptation rapide aux variations de l’environnement. L’excitation rapide rend compte du goût pour les gros effets : tambours et trompettes, couleurs violentes, pittoresque percutant.

Lenteur d’inhibition chez le Verseau : l’illuminé. Si le Verseau reste quoi qu’il arrive ouvert, disponible, c’est grâce à des systèmes de défense monolithiques, figés, inaltérables. Il sait se mettre à l’abri du monde extérieur où il fonde tous ses espoirs. Optimiste mais pas fou, il estime que ses entreprises de réanimation seront d’autant plus efficaces qu’il sera lui-même stoïque, inébranlable devant l’adversité, ne laissant aucune prise aux autres : pas question que son intuition de nouveaux possibles en gestation se laisse dévier par les fluctuations des circonstances.


Différence Bélier-Verseau : Sens des contraires contre Sens des dosages

Sens des contraires chez le Bélier : le décideur. Premier stade du Sens des contraires, polarisé par la force et la rapidité de l’excitation : on choisit son camp sans hésitation et sans nuances, on est carrément pour ou contre, jusqu’au manichéisme. Franchise brutale, refus des compromis, « celui qui n’est pas avec moi est contre moi ». Comme les choix sont rapides, instinctifs, irréfléchis, l’adaptation peut demander de les remettre en question. Dans ce cas, virages à 180° : on combat avec la même violence ce que l’on avait adoré.

Sens des dosages chez le Verseau : l’inventif. On passe du Sens des ensembles au Sens des contraires : il s’agit d’une unité abstraite qu’il va falloir dissocier et concrétiser dans des choix. On est en quête d’alliages originaux et de proportions inédites entre la promotion enthousiaste de causes impersonnelles et la défense de la liberté individuelle. On se veut solidaire tout en gardant sa marge de manœuvre, d’un optimisme contrebalancé par une lucidité sans illusions. On dose efficacement imagination prospective et rigueur, persévérance et immédiate ouverture à la nouveauté. On recherche la domination au nom de valeurs abstraites pour mieux libérer l’autre des servitudes du passé.


Bélier et Verseau inadaptés


Similarité Bélier-Verseau : Faiblesse d’inhibition

Faiblesse d’inhibition extinctive chez le Bélier : l’impulsif. Il ne sait pas cultiver l’indifférence, rester de marbre, demeurer flegmatique. Difficulté ou impossibilité à oublier, boycotter, faire table rase. Il fonce dans le tas quoi qu’il arrive, tout à la griserie du moment présent. Il est téméraire, impulsif, impatient, casse-cou, imprévoyant. La faiblesse de l’oubli souligne l’importance de la mémoire : les premières impressions sont indélébiles. Le manque de distance, donc de réflexion, le rend naïf, crédule, prêt à croire n’importe quoi.

Faiblesse d’inhibition naturelle chez le Verseau : le panier percé. On ne sait pas s’arrêter pour souffler, se reposer, se refaire une santé : agitation fébrile, activisme épuisant. On ne s’enracine pas, on ne sait pas exploiter son environnement naturel pour y prospérer, économiser ses forces. On se surmène : pas de résistance, pas de stabilité, pas d’intérêts pratiques. L’imprévoyance, la prodigalité, l’inconséquence, le manque de prudence animale. La cigale de la fable, la pierre qui roule, l’absence de base solide.


Différence Bélier-Verseau : Lenteur d’inhibition inadaptée contre Vitesse d’excitation inadaptée

Lenteur d’inhibition inadaptée chez le Bélier : l’intraitable. Le frein est difficile à manœuvrer. Deux solutions sont possibles. Soit c’est l’impossibilité de freiner : l’impulsivité n’a plus de limites, c’est l’accident permanent, le vertige de la confrontation incessante avec le milieu externe, l’emballement sans fin. Soit c’est l’impossibilité de redémarrer : il a réussi à freiner, mais ne sait plus desserrer le frein. Il se construit alors des systèmes de défense monolithiques et unilatéraux. Ses refus sont rigides et ne varient pas quelles que soient les situations. Rancœurs et rancunes tenaces, morbides. L’imagination est fascinée par le légendaire, les mythes baroques.

Vitesse d’excitation inadaptée chez le Verseau : l’agité. Avec la Faiblesse d’inhibition, elle s’exprime sans aucune difficulté : réactions brusques, inattendues, imprévisibles, humeur en dents de scie, exaltations euphoriques sans raison, improvisations hors de propos, attrait pour le scandaleux, emballements, coq-à-l’âne et tête-à-queue, cyclothymie pathologique, velléités d’action tournant court, fantasia permanente, compréhensions rapides ou sentiments volages dont il ne reste rien après coup.


Différence Bélier-Verseau : Phase égalitaire contre Phase paradoxale

Phase égalitaire chez le Bélier : le tout pour rien. Une agressivité linéaire incite à tout combattre en bloc : tout est rejeté, mis dans le même sac. Hostilité viscérale à l’égard des « bonnets blancs et blancs bonnets ». Tout le monde a tort, amis comme ennemis. Le bien ne vaut pas mieux que le mal. Refus bornés, surdité mentale, philosophie personnelle figée que rien ne saurait remettre en cause. La perception des antagonismes, déplacée dans l’abstrait, revient à un « moi contre le monde entier ».

Phase paradoxale chez le Verseau : l’irréaliste. On survalorise le positif, le prometteur, on minimise le négatif, les réalités invitant au pessimisme ou au fatalisme. Un rien lui suffit pour déceler du formidable, de l’enthousiasmant, de l’extraordinaire, du jamais-vu ou du merveilleux là où d’autres ne verraient rien que de très banal et habituel. Optimisme inconséquent, imagination visionnaire déconnectée des réalités concrètes, tendance à établir sa domination sur autrui par le biais de l’irrationnel, de promesses faramineuses, d’espoirs fantoches, de potions magiques et de recettes-miracle, en jetant de la poudre aux yeux. Mirages et poudre de perlimpimpin.

Les synastries du Bélier en vidéo

Les synastries du Verseau en vidéo

Cet article vous a été proposé par : Richard Pellard

Voir aussi :

▶ Le Bélier
▶ Le Bélier en astrologie naturelle
▶ Le Bélier mythologique
▶ Le Bélier dans « La Condition solaire »
▶ Les Signes de printemps

▶ Signe solaire et Signe Ascendant
▶ Astrologie, adaptation & inadaptation
▶ Change-t-on de caractère en changeant de Signe ?
▶ La réalité astronomique du zodiaque
▶ Le zodiaque et la précession des équinoxes
▶ Zodiaque et sphère locale

▶ Bélier-Taureau : similarités et différences
▶ Bélier-Gémeaux : similarités et différences
▶ Bélier-Cancer : similarités et différences
▶ Bélier-Lion : similarités et différences
▶ Bélier-Vierge : similarités et différences
▶ Bélier-Balance : similarités et différences
▶ Bélier-Scorpion : similarités et différences
▶ Bélier-Sagittaire : similarités et différences
▶ Bélier-Capricorne : similarités et différences
▶ Bélier-Poissons : similarités et différences

▶ Le Verseau
▶ Le Verseau en astrologie naturelle
▶ Le Verseau mythologique
▶ Le Verseau dans « La Condition solaire »
▶ Les Signes d’hiver

▶ Le zodiaque réflexologique humain
▶ Genèse du zodiaque conditionaliste
▶ Zodiaque et formes de l’inhibition
▶ Autour du zodiaque : de l’eau dans un Signe de Feu ?
▶ L’horloge photopériodique du genou
▶ Énergie-Espace-Temps-Structure et zodiaque

▶ Taureau-Verseau : similarités et différences
▶ Gémeaux-Verseau : similarités et différences
▶ Cancer-Verseau : similarités et différences
▶ Lion-Verseau : similarités et différences
▶ Vierge-Verseau : similarités et différences
▶ Balance-Verseau : similarités et différences
▶ Scorpion-Verseau : similarités et différences
▶ Sagittaire-Verseau : similarités et différences
▶ Capricorne-Verseau : similarités et différences
▶ Verseau-Poissons : similarités et différences


Le petit livre du Bélier par Richard Pellard

49 pages. Illustrations en couleur. Format PDF.

Ce livre présente et explique les trois zodiaques : celui du décor des constellations, celui de l’astrologie traditionnelle basé sur les Quatre Éléments symboliques (Feu, Terre, Air & Eau) et celui de l’astrologie naturelle basé sur les phénomènes astronomiques objectifs.

Interprétation du Bélier selon la symbolique classique et selon ses réflexes dans le zodiaque naturel (force, vitesse, équilibre) ; interprétation du Bélier en fonction des planètes dominantes ; le Signe solaire & le Signe Ascendant.

Téléchargez-le dès maintenant dans notre boutique


Le petit livre du Verseau par Richard Pellard

49 pages. Illustrations en couleur. Format PDF.

Ce livre présente et explique les trois zodiaques : celui du décor des constellations, celui de l’astrologie traditionnelle basé sur les Quatre Éléments symboliques (Feu, Terre, Air & Eau) et celui de l’astrologie naturelle basé sur les phénomènes astronomiques objectifs.

Interprétation du Verseau selon la symbolique classique et selon ses réflexes dans le zodiaque naturel (force, vitesse, équilibre) ; interprétation du Verseau en fonction des planètes dominantes ; le Signe solaire & le Signe Ascendant.

Téléchargez-le dès maintenant dans notre boutique






Suivez nos actualités astronomiques, astrologiques, pédagogiques et humoristiques sur Facebook, Twitter et YouTube

Vous pouvez également nous soutenir en effectuant un don qui nous permettra de continuer à faire vivre ce site :

Merci pour votre contribution.


Tous droits réservés. © 2003–2018 Richard Pellard. Reproduction interdite.
Webmestre : Julien Rouger
AstroAriana — Site réalisé avec SPIP